Michelin veut promouvoir l'usage des pneus «verts»

Michelin a présenté les pneus «verts» comme un... (Photo Bloomberg)

Agrandir

Michelin a présenté les pneus «verts» comme un moyen de «concilier cette croissance légitime, mais énorme, avec la raréfaction des ressources énergétiques et l'impact environnemental».

Photo Bloomberg

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Agence France-Presse
Paris

La «préservation de l'énergie» et le «respect de l'environnement» sont désormais au coeur des problèmes de la mobilité, a déclaré M. Rollier devant la presse.

Il a rappelé que le nombre de véhicules en circulation dans le monde est passé de 50 millions en 1950 à 800 millions en 2000 et que les prévisions font état d'un doublement à 1,6 milliard pour 2030.

Le patron de Michelin a présenté les pneus «verts» comme un moyen de «concilier cette croissance légitime, mais énorme, avec la raréfaction des ressources énergétiques et l'impact environnemental».

Les pneus à basse résistance au roulement permettent de réduire la consommation de carburant des véhicules et les émissions de CO2, a souligné le patron de Michelin. Pour les voitures, «les pneus consomment 20% du réservoir» soit «un plein de carburant sur cinq», a-t-il résumé. Et pour les poids lourds, les pneus représentent un tiers du carburant utilisé.

Le premiers pneus «verts» à résistance réduite au roulement ont été lancés en 1992 avec l'introduction de silice dans les pneumatiques. Près de 600 millions de ces pneus ont été produits depuis cette date. Les économies réalisées représentent 9 milliards de litres de carburant et plus de 22 millions de tonnes de CO2, a assuré Michel Rollier.

En septembre, Michelin a présenté un nouveau pneu «energy saver», qui économise 0,2 litre de carburant aux 100 km et réduit les émissions de CO2 de 4 g/km, selon les chiffres du fabricant.

Pour appuyer son initiative, Michelin avait installé mardi soir un grand écran, baptisé «compteur vert», sur les quais de Seine près de la tour Eiffel, pour afficher les estimations d'économies de carburant et de réductions des émissions de CO2 depuis 1992. Des écrans semblables ont été mis en place à Berlin, New York et Shanghai.

Michel Rollier a annoncé que pour l'avenir, «l'objectif de Michelin était de diviser par deux la résistance au roulement et l'usure des pneus d'ici 2030».

Le fabricant de pneumatiques vise ce résultat «sans compromis sur les autres performances» comme la durée de vie du pneu ou les qualités d'adhérence.

Le patron de Michelin a enfin annoncé que les manufacturiers de pneumatiques européens s'étaient mis d'accord pour proposer la mise en place d'un «index d'efficacité énergétique» des pneus pour renseigner le consommateur.

Chez Michelin, les pneus «verts» représentent actuellement en Europe trois pneus vendus sur quatre.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer