article:4438757:article

Pneus d'hiver: Transports Canada modifiera sa norme

Agrandir

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Publicité

Publicité

Raymond Gervais | La Presse

Publié le 25 février 2008 | Mise à jour le à h

La norme établie par Transports Canada en 1999 et qui définit ce que doit être un pneu d'hiver est désuète et devra être modifiée dans les plus brefs délais afin d'assurer la sécurité des Canadiens sur les routes.

C'est la conclusion de Nigel Mortimer, responsable de la sécurité routière auprès de l'organisme fédéral.

M. Mortimer a fait cette étonnante déclaration la semaine dernière alors qu'il participait à une démonstration d'efficacité sur chaussée glacée de pneus spécialement conçus pour l'hiver, de concert avec la compagnie Bridgestone Firestone Canada.

En 1999, le gouvernement a établi une norme portant sur les exigences spécifiques d'adhérence d'un pneu dans la neige. Cette adhérence a été évaluée à 110% par rapport à un pneu d'été ou toutes saisons. Les manufacturiers dont les pneus correspondaient à cette norme ont alors pu apposer un pictogramme représentant une montagne et un flocon de neige. Le symbole témoigne que non seulement le pneu respecte les exigences spécifiques d'adhérence, mais qu'il est conçu spécialement pour la conduite dans des conditions d'enneigement difficiles.

Publicité

Mais voilà, l'industrie du pneu a grandement évolué en neuf ans, et on parle maintenant d'une efficacité variant de 130% à 140% pour un bon pneu d'hiver, qui non seulement améliore la traction dans la neige et sur chaussée glissante, mais aussi dans les virages et au moment du freinage. La montagne et le petit flocon de neige ne sont plus malheureusement plus synonyme de performances. Quant à la mention M + S (Mud and Snow), elle n'est pas synonyme d'un pneu d'hiver, mais plutôt d'un pneu tout terrain dont le composé de caoutchouc n'est pas destiné à la saison froide.

Selon des récentes statistiques de l'Association canadienne de l'industrie du caoutchouc, 90% des automobiles circulant sur les routes du Québec sont déjà munies de pneus d'hiver. De ce pourcentage, 80% à 85% des voitures en circulation seraient chaussées de bons pneus d'hiver, soit des pneumatiques dépassant la norme de 110%. En Ontario, seulement 55% des véhicules en circulation sont munis de pneus d'hiver.

Comme le précise M. Mortimer, «il faut savoir dénicher le bon pneu pour son véhicule, qu'il s'agisse d'une voiture à traction intégrale, à traction, à propulsion, d'un VUS, d'une camionnette ou d'une fourgonnette. Les pneus conçus pour un type de véhicule ne font pas nécessairement l'affaire pour l'autre». De plus, les performances peuvent varier selon le prix payé.

Chaque année, quelque 2700 personnes meurent sur les routes au Canada et des milliers d'autres sont blessées.

D'ici quatre ans, tous les nouveaux véhicules vendus aux États-Unis devront être équipés d'un système électronique de contrôle de la stabilité ce qui nécessitera pour être efficace, l'installation de quatre pneus d'hiver.

Selon Pierre C. Robidoux de Bridgestone Firestone, un bon pneu d'hiver doit avoir une semelle plus agressive qu'un pneu toutes saisons, et son caoutchouc doit demeurer flexible par basses températures, donc plus adhérent. En plus de produire une action mordante, les pores d'un bon pneu d'hiver éliminent la mince couche d'eau souvent présente à la surface des routes glacées, ce qui permet aux arêtes de mieux adhérer à la surface, avec moins d'interférence, procurant ainsi une résistance accrue à l'aquaplanage et une plus grande capacité de freinage sur chaussée enneigée ou glacée.

Comité d'étude

Rappelons qu'à compter de l'hiver prochain, tous les véhicules circulant au Québec devront être chaussés de pneus d'hiver entre le 15 novembre et le 15 avril. Daniel Desharnais, attaché de presse de la ministre des Transports du Québec, Julie Boulet, a précisé que le Ministère a formé un comité réunissant les corps policiers, la Société de l'assurance automobile du Québec et le ministère des Transports pour se pencher sur l'application de la législation. Ce comité entendra d'ici là différents partenaires, dont les compagnies de location de voitures, l'industrie du taxi, les fabricants de pneus, les concessionnaires et les installateurs de pneus. Par la suite, le Ministère déterminera les différentes modalités d'application de la nouvelle mesure.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer