article:4445909:article

La Jeep fête ses 70 ans

La Jeep a débuté comme une Willys MA en 1941.

Agrandir

La Jeep a débuté comme une Willys MA en 1941.

Photo fournie par Chrysler

Publicité

Publicité

Éric Descarries | La Presse

Publié le 14 avril 2011 | Mise à jour le 14 avril 2011 à 08h55

La légendaire Jeep fête ses 70 ans d'existence en 2011. D'ailleurs, Chrysler, son actuel constructeur, commercialisera sous peu une version de chacun de ses produits Jeep avec l'identification 70e anniversaire.

L'histoire de Jeep a commencé en 1940. Les États-Unis n'étaient pas encore en guerre, mais leurs forces armées avaient le sentiment que ce n'était qu'une question de mois avant que le pays ne s'engage dans le deuxième conflit mondial. L'armée a donc demandé à quelque 135 constructeurs locaux de créer un «véhicule de reconnaissance léger» devant remplacer ses motocyclettes et ses anciens véhicules de reconnaissance dont plusieurs étaient basés sur la Ford Model T. Cependant, il y avait une longue liste de critères à respecter, dont:

> une capacité de charge de 600 livres;

> un empattement de moins de 75 pouces;

> une hauteur de moins de 36 pouces;

> un moteur pouvant propulser le véhicule jusqu'à 50 milles/heure;

> une carrosserie rectangulaire;

Publicité

> la motricité aux quatre roues avec boîtier de transfert à deux rapports;

> un pare-brise pouvant se replier;

> trois sièges individuels;

> des phares répondant aux exigences de «black-out»;

> un poids maximum de moins de 1300 livres.

Au début, seules Willys-Overland et American Bantam Car Manufacturing Company ont répondu à l'appel. Mais, peu après, la Ford Motor Company s'est mise de la partie. Bantam a présenté son prototype la première, suivie de Willys-Overland avec son Willys Quad et Ford avec son modèle GP (General Purpose) connu sous le surnom de Pygmy et mû par un moteur de tracteur.

L'armée américaine a pris possession des prototypes, mais elle s'est vite rendu compte que le maximum de 1300 livres ne pouvait être respecté. Chaque constructeur a donc dû construire 1500 exemplaires de son prototype selon les modifications prescrites par l'armée. Finalement, c'est le projet de Willys qui a été retenu et ce véhicule, identifié MA et MB, allait être connu mondialement sous le nom de Jeep.

L'origine du nom

Curieusement, on ne s'entend toujours pas sur l'origine du nom Jeep. Les historiens préfèrent l'explication d'une déformation de la prononciation des initiales GP («djie-pie» pour General Purpose) alors que la croyance populaire veut que le nom ait été emprunté à un personnage imaginaire de la bande dessinée Popeye, Eugene the Jeep. Qu'importe, le nom allait coller au véhicule et devenir une icône mondiale pour identifier tout genre de véhicule tout-terrain. Willys-Overland a construit 368 000 Jeep pour l'armée et Ford 277 000 sous licence. Mais c'est Willys qui allait enregistrer le nom «Jeep» après la guerre afin de commercialiser la camionnette auprès des fermiers.

La production des premières Jeep civiles, les CJ-2A, a été entreprise en 1945. Ce modèle à moteur à 4 cylindres de 134 pouces cubes avec boîte de vitesses T-90A, boîtier de transfert Spicer 18 et pont avant et arrière Dana 25 et Dana 23-2 a duré 4 ans. Le modèle CJ3-A avec pare-brise d'une pièce et pont arrière plus robuste a suivi de 1949 à 1953. La Jeep CJ-3B a connu une carrière plus longue. Elle a débuté en 1953 en même temps que la Willys-Overland passait aux mains de l'industriel Henry J. Kaiser et elle s'est terminée en 1968. Près de 155 500 unités ont été produites aux États-Unis. Au milieu de cette production, Kaiser a lancé en 1955 la CJ-5 basée sur la version M-38A1 utilisée durant la guerre de Corée. On la reconnaîtra à ses ailes avant arrondies alors que sa production (plus de 600 000 unités) durera jusqu'à 1983.

Au fil des ans, la marque Jeep a connu plusieurs variantes, dont la CJ-6 plus longue et offerte avec un moteur V6 en 1965 et V8 en 1973. Jeep a aussi produit des pick-up, des familiales, la Wagoneer/Grand Wagoneer/Cherokee (de 1963 à 1991), l'unique FC 150 et 170 à cabine avancée (1957 à 1965), le pick-up Gladiator/J (1963 à 1987), le Commando (1967 à 1973), le CJ-7 (1976 à 1986) et le CJ-8 Scrambler (1981 à 1985).

La période «moderne» de Jeep a commencé avec la Cherokee (1984 à 2001) alors qu'en 1987, la Wrangler YJ est devenue une Jeep traditionnelle beaucoup plus «civilisée». On la reconnaîtra à ses phares avant rectangulaires. La YJ se vendra à plus de 630 000 unités. En 1987, juste après le lancement de la YJ, American Motors, qui produisait la marque Jeep, est passé aux mains de Chrysler qui a aussi continué la production du pick-up Comanche. En 1993, Chrysler a lancé la Grand Cherokee dont la mise au point avait débuté chez American Motors.

La légendaire Jeep (Wrangler) est devenue la TJ en 1997 (elle a repris les phares arrondis, mais adopté une suspension plus confortable à ressorts hélicoïdaux). Ce populaire véhicule était alors accompagné de la KK (Liberty) avant de devenir l'actuelle JK, la Wrangler à deux portes aussi offerte en version Unlimited à quatre portes. De nos jours, il y a cinq véhicules au catalogue Jeep: la Compass et Grand Cherokee, le Patriot et le Liberty et le Wrangler JK.

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer