article:4446600:article

Automobile: Nissan et Dongfeng vont investir en Chine

Des membres de la direction des compagnies Nissan Motor Co. et de Dongfeng Motor Co. Ltd. lors d'une conférence de presse à Pékin, en Chine.

Agrandir

Des membres de la direction des compagnies Nissan Motor Co. et de Dongfeng Motor Co. Ltd. lors d'une conférence de presse à Pékin, en Chine.

Photo: AP

Publicité

Publicité

| Agence France-Presse

Publié le 26 juillet 2011 | Mise à jour le 26 juillet 2011 à 12h59

Pékin - Le constructeur automobile japonais Nissan et son partenaire chinois Dongfeng vont investir 50 milliards de yuans (8 milliards USD) en Chine et lancer près de 30 modèles dans le pays sur les cinq prochaines années, a annoncé mardi Nissan.

Les deux entreprises prévoient de porter leurs ventes de 1,3 million d'unités en 2010 à plus de 2,3 millions de véhicules en 2015 et de lancer une voiture entièrement électrique destinée au marché chinois, a indiqué Nissan dans un communiqué.

«Reconnaissant l'importance de la Chine comme premier marché mondial pour Nissan, nous sommes prêts à lui consacrer des moyens supplémentaires et nous maintenons un engagement fort pour partager les investissements avec notre partenaire Dongfeng Motor Corporation», a déclaré lors d'une conférence de presse à Pékin le PDG de Nissan et de Renault, Carlos Ghosn.

Les ventes de Venucia, la marque chinoise qui sera lancée l'an prochain par la co-entreprise de Dongfeng et de Nissan, devront atteindre 300 000 unités en 2015, selon le communiqué.

Les constructeurs automobiles étrangers en Chine, qui doivent obligatoirement s'associer à un partenaire chinois, sont désormais encouragés par le gouvernement à lancer des marques chinoises.

Grâce aux investissements qui vont être réalisés en cinq ans, «l'objectif est de maintenir une part de 10% du marché chinois», selon le communiqué.

Publicité

«La perspective (du marché automobile chinois) est formidable, avec un taux de pénétration de l'automobile très bas, des consommateurs avec beaucoup d'argent et des prêts pour l'automobile qui n'ont pas encore démarré en Chine», a déclaré à l'AFP Scott Laprise, analyste basé à Pékin de CLSA.

Premier marché automobile du monde depuis 2009, la Chine connaît depuis le début de l'année un fort ralentissement de la croissance des ventes de voitures, après la fin de mesures incitatives destinées à soutenir le marché.

Au premier semestre, la croissance du marché est tombée à 3,35%, bien en dessous des 10% à 15% de hausse que la plupart des analystes avaient prédit pour 2011.

En 2010, le marché automobile chinois avait augmenté de plus de 32% et le nombre de véhicules vendus dépassé les 18 millions.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer