article:4483856:article

Daimler et Renault-Nissan construiront des moteurs aux États-Unis

Les moteurs conçus par Daimler équiperont des modèles de Mercedes-Benz  et de la marque de luxe de Nissan, Infiniti, née et principalement  présente en Amérique du Nord, mais qui produit encore bon nombre de ses  voitures au Japon.

Agrandir

Les moteurs conçus par Daimler équiperont des modèles de Mercedes-Benz et de la marque de luxe de Nissan, Infiniti, née et principalement présente en Amérique du Nord, mais qui produit encore bon nombre de ses voitures au Japon.

Photo: Archives La Presse

Publicité

Publicité

| Agence France-Presse

Publié le 8 janvier 2012 | Mise à jour le 8 janvier 2012 à 15h49

Le groupe automobile allemand Daimler et l'alliance Renault-Nissan vont coopérer dans la production de moteurs aux États-Unis, ont-ils annoncé dimanche, présentant ce projet comme le plus grand pour les trois constructeurs en dehors d'Europe.

À partir de 2014, des moteurs quatre cylindres seront fabriqués dans l'usine Nissan de Decherd, dans le Tennessee, aux États-Unis, ont-ils précisé dans un communiqué. La production pourra atteindre 250 000 moteurs par an.

Ces moteurs conçus par Daimler équiperont des modèles de Mercedes-Benz et de la marque de luxe de Nissan, Infiniti, née et principalement présente en Amérique du Nord, mais qui produit encore bon nombre de ses voitures au Japon.

L'usine de Decherd, inaugurée en 1997, produit aujourd'hui 580 000 moteurs par an pour tous les modèles Nissan et Infiniti assemblés aux États-Unis. C'est l'un des trois du constructeur japonais dans le pays.

«C'est le dernier maillon de notre coopération pragmatique et notre plus grand projet jusqu'ici en dehors d'Europe», a souligné Carlos Ghosn, patron de l'alliance Renault-Nissan, précisant que cela réduisait ainsi les risques liés aux fluctuations de changes et permettait parallèlement «un développement rapide et positif des activités en Amérique du Nord».

Pour Mercedes, numéro deux du luxe aux États-Unis en 2011 juste derrière son concurrent allemand BMW, ce seront les premiers moteurs fabriqués dans ce pays.

BMW importe tous ses moteurs depuis l'Europe.

Publicité

«Dans le cadre de notre stratégie Mercedes-Benz 2020, nous avons décidé d'étendre nos capacités de production près de nos clients», a rappelé le patron de Daimler, Dieter Zietsche, cité dans le communiqué.

«Grâce à l'extension de notre coopération avec Renault-Nissan, nous pouvons avoir une production proche des marchés de la région de l'ALENA dans des termes intéressants économiquement et faire une utilisation optimale des synergies nées de cette coopération», a-t-il ajouté.

En avril 2010, Daimler et Renault-Nissan avaient lancé leur coopération dans les petits véhicules (Smart et Twingo) et échangé des participations, chacun détenant 3,1% de l'autre.

Le français Renault est propriétaire à 43,8% de son allié japonais, Nissan.

L'annonce a été faite à la veille de l'ouverture du salon automobile de Détroit (Michigan, Nord des États-Unis).

yap-hh/cj

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer