Portraits de pionnières : trois femmes, trois parcours

  • Finissante en génie physique à l'école Polytechnique, Amanda Hébert s'est impliquée dans le projet Esteban, une voiture solaire ultralégère participant à des compétitions internationales. (PHOTO FOURNIE PAR AMANDA HÉBERT)

    Plein écran

    Finissante en génie physique à l'école Polytechnique, Amanda Hébert s'est impliquée dans le projet Esteban, une voiture solaire ultralégère participant à des compétitions internationales.

    PHOTO FOURNIE PAR AMANDA HÉBERT

  • 1 / 4
  • Après des études en ressources humaines, Nathalie Aumont a décidé de reprendre le flambeau de l'entreprise familiale, Joliette Toyota. ()

    Plein écran

    Après des études en ressources humaines, Nathalie Aumont a décidé de reprendre le flambeau de l'entreprise familiale, Joliette Toyota.

  • 2 / 4
  • Ève Langelier, professeure ˆà la facultŽé de gŽénie de l'universitéŽ de Sherbrooke. (Maxime Picard)

    Plein écran

    Ève Langelier, professeure ˆà la facultŽé de gŽénie de l'universitéŽ de Sherbrooke.

    Maxime Picard

  • 3 / 4
  • La voiture solaire Esteban, de Polytechnique, pilotée par Amanda Hébert. (photo fournie par Amanda Hébert)

    Plein écran

    La voiture solaire Esteban, de Polytechnique, pilotée par Amanda Hébert.

    photo fournie par Amanda Hébert

  • 4 / 4

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Que ce soit dans les universités, chez les concessionnaires ou lors de compétitions internationales de course, ces trois femmes inspirantes et inspirées contribuent, chacune à leur façon, au monde automobile de demain. Témoignages.

Avec Amanda Hébert au volant, la voiture solaire... - image 1.0

Agrandir

Avec Amanda Hébert au volant, la voiture solaire de Polytechnique a remporté la deuxième place du Formula Sun Grand Prix au Texas, en 2015. Photo fournie par Amanda Hébert

Amanda Hébert, pilote de la voiture solaire de Polytechnique

Terminant un baccalauréat en génie physique, Amanda Hébert compte parmi la trentaine de futurs ingénieurs qui participent au projet Esteban, une initiative qui vise à construire une voiture fonctionnant uniquement à l'énergie solaire dans le but de participer à des compétitions internationales. 

« Comme je travaillais sur le projet depuis deux ans, je me sentais en confiance pour piloter la voiture lors des compétitions, bien que ce soit parfois stressant. »

«Il s'agit d'un prototype étudiant qui est très long et coûteux à produire. Personne ne veut être celui qui l'abîme !»

Amanda Hébert
Étudiante en génie et pilote

En 2015, Amanda remporte la deuxième place du Formula Sun Grand Prix au Texas. En 2016, elle franchit la ligne de départ du prestigieux American Solar Challenge, qui propose de parcourir sept États américains (et près de 3200 km !) en seulement huit jours. 

« Ce qui me passionne, c'est de rendre les voitures plus efficaces, rentables et écologiques. Je m'intéresse à la progression des voitures électriques et des voitures à pile combustible hydrogène qui feront peut-être leur apparition au cours des prochaines années. »

Nathalie Aumont, une pionnière chez les concessionnaires

Élevée dans le monde automobile, Nathalie Aumont avait seulement 10 ans quand elle a commencé à aider au ménage en revenant de l'école, dans la concession de son père.

Photo fournie par Nathalie Aumont... - image 6.0

Agrandir

Photo fournie par Nathalie Aumont

Après des études en ressources humaines, elle surprend sa famille en annonçant son intention de reprendre le flambeau de Joliette Toyota.

« À la fin des années 80, il n'y avait presque pas de femmes dans l'industrie automobile», dit Mme Aumont.

«Certaines héritaient du concessionnaire de leur mari, mais elles ne persistaient pas. »

«À l'époque, les vestons corporatifs de Toyota étaient faits pour les hommes seulement. J'ai dû m'acheter un tailleur rouge en magasin pour ne pas être trop disparate durant les réunions !»

Nathalie Aumont
Patronne chez Joliette Toyota

Être la seule femme autour de la table ? Et alors ! Nathalie a toujours fait sa place, s'impliquant activement dans la communauté et dans les chambres de commerce. Elle voulait briller en tant que femme à part entière, et non pas seulement en tant que « la fille de ». En 25 ans, elle a mené de front neuf agrandissements, tout en préservant les valeurs de cette entreprise à taille humaine et familiale : « Je veux faire prospérer ma concession dans la région et entraîner mon fils pour une troisième génération de propriétaires ! »

Ève Langelier; une professeure qui ouvre la voie

En 2013-2014, les femmes comptaient pour seulement 19 % de tous les étudiants en génie.

Photo: Maxime Picard... - image 10.0

Agrandir

Photo: Maxime Picard

C'était la représentation féminine la plus faible, tous secteurs universitaires confondus. 

Ève Langelier est professeure en génie mécanique à l'Université de Sherbrooke et titulaire de la Chaire pour les femmes en sciences et en génie au Québec.

Elle s'est donnée pour mission de brosser le portrait de la situation et de réduire cet écart.

«Excepté un stage qui m'a été refusé en 1992 parce que j'étais une femme, j'ai toujours eu des expériences professionnelles très positives, même si j'évoluais dans un milieu d'hommes. Depuis que je suis titulaire de la Chaire, j'ai réalisé que ce n'étaient pas toutes les femmes qui le vivaient ainsi.»

Ève Langelier
Professeure de génie mécanique à l'Université de Sherbrooke

Sous-représentation dans les salles de classe, micro-agressions sous forme de remarques désobligeantes, progression plus difficile une fois sur le marché du travail... Ève Langelier entend bien améliorer les choses. Elle organise notamment des activités pour parler des métiers de génie aux filles (et aux garçons !) du primaire, elle outille le personnel des écoles (majoritairement féminin !) pour qu'il se pose en modèle en enseignant les technologies avec enthousiasme et confiance. L'Université de Sherbrooke proposera sous peu des formations d'une journée sur le leadership et la communication efficace destinées aux étudiantes et aux jeunes professionnelles du secteur.

« Les employeurs apprécient et reconnaissent la valeur des ingénieures. Il reste que malgré tout, quand on est une femme dans un milieu très majoritairement masculin, il est plus difficile d'être entendue et écoutée. Nous souhaitons faciliter les choses, un pas à la fois. »




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
  • Portraits de pionnières : trois femmes, trois parcours
    Finissante en génie physique à l'école Polytechnique, Amanda Hébert s'est impliquée dans le projet Esteban, une voiture solaire ultralégère participant à des compétitions internationales. (PHOTO FOURNIE PAR AMANDA HÉBERT)

    PHOTO FOURNIE PAR AMANDA HÉBERT

    Finissante en génie physique à l'école Polytechnique, Amanda Hébert s'est impliquée dans le projet Esteban, une voiture solaire ultralégère participant à des compétitions internationales.

    Les plus récentes dans Photos
  • Portraits de pionnières : trois femmes, trois parcours
    Après des études en ressources humaines, Nathalie Aumont a décidé de reprendre le flambeau de l'entreprise familiale, Joliette Toyota. ()

    Après des études en ressources humaines, Nathalie Aumont a décidé de reprendre le flambeau de l'entreprise familiale, Joliette Toyota.

    Les plus récentes dans Photos
  • Portraits de pionnières : trois femmes, trois parcours
    Ève Langelier, professeure ˆà la facultŽé de gŽénie de l'universitéŽ de Sherbrooke. (Maxime Picard)

    Maxime Picard

    Ève Langelier, professeure ˆà la facultŽé de gŽénie de l'universitéŽ de Sherbrooke.

    Les plus récentes dans Photos
  • Portraits de pionnières : trois femmes, trois parcours
    La voiture solaire Esteban, de Polytechnique, pilotée par Amanda Hébert. (photo fournie par Amanda Hébert)

    photo fournie par Amanda Hébert

    La voiture solaire Esteban, de Polytechnique, pilotée par Amanda Hébert.

    Les plus récentes dans Photos
image title
Fermer