Auto vedettes - Jean Pascal : la vie après Lamborghini

  • Jean Pascal (PHOTO SYLVAIN MAYER)

    Plein écran

    Jean Pascal

    PHOTO SYLVAIN MAYER

  • 1 / 6
  • <strong>La voiture qui a marqué son enfance </strong>C'était la Chevrolet Corsica noire familiale. Il se souvient encore du jour où elle a tout simplement disparu. (Photo : Chevrolet)

    Plein écran

    La voiture qui a marqué son enfance C'était la Chevrolet Corsica noire familiale. Il se souvient encore du jour où elle a tout simplement disparu.

    Photo : Chevrolet

  • 2 / 6
  • <strong>Sa première voiture</strong>  Adolescent, il fantasmait sur la Nissan Maxima d'un ami de son père. «Pour moi, c'était une grosse voiture, pour les gens avec plus de moyens.» Alors en 2002, quand il a acheté sa première voiture, il a choisi une Maxima blanche. (Photo Wikipédia)

    Plein écran

    Sa première voiture  Adolescent, il fantasmait sur la Nissan Maxima d'un ami de son père. «Pour moi, c'était une grosse voiture, pour les gens avec plus de moyens.» Alors en 2002, quand il a acheté sa première voiture, il a choisi une Maxima blanche.

    Photo Wikipédia

  • 3 / 6
  • Sa pire voiture Une Isuzu Impulse, surtout parce que c'était la voiture d'un ami, avec laquelle il a eu un coûteux accident. (Photo : Wikipédia)

    Plein écran

    Sa pire voiture Une Isuzu Impulse, surtout parce que c'était la voiture d'un ami, avec laquelle il a eu un coûteux accident.

    Photo : Wikipédia

  • 4 / 6
  • <strong>La voiture de ses rêves (1) </strong>Une Lamborghini (ci-haut, une Gallardo), qu'il trouvait belle et sur laquelle il a longtemps fantasmé. Mais il l'a juste louée, pas achetée, et il n'a pas aimé la conduite, trop directe à son goût. ()

    Plein écran

    La voiture de ses rêves (1) Une Lamborghini (ci-haut, une Gallardo), qu'il trouvait belle et sur laquelle il a longtemps fantasmé. Mais il l'a juste louée, pas achetée, et il n'a pas aimé la conduite, trop directe à son goût.

  • 5 / 6
  • <strong>La voiture de ses rêves (2) </strong>Ses goûts s'étant précisés, il préfère la Mecedes S63 AMG. ()

    Plein écran

    La voiture de ses rêves (2) Ses goûts s'étant précisés, il préfère la Mecedes S63 AMG.

  • 6 / 6

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Jean Pascal aime les voitures et les journalistes le savent : la plupart de mes entrevues avec lui au fil du temps ont eu lieu alors que le boxeur se trouvait derrière le volant, Bluetooth à l'oreille.

Cette fois-ci ne fait pas exception, alors que l'ancien champion du monde nous parle de sa relation avec les voitures (et de la fois où il a eu un accident avec celle d'un ami, l'ancien boxeur Antonin Décarie).

LA VOITURE QUI A MARQUÉ MON ENFANCE

« Dans la famille, on avait une voiture bien normale de la classe moyenne. C'était une Chevrolet Corsica noire. On habitait à Saint-François, à Laval. C'était loin d'être une voiture de luxe.

«Mais un jour, on se l'est fait voler. Elle a juste disparu.»

Jean Pascal, au sujet de l'auto familiale

MA PREMIÈRE VOITURE

« À l'adolescence, je tripais sur la voiture du père de mon ami. Il conduisait une Maxima de Nissan. Dans les années 90, pour moi, c'était une grosse voiture, pour les gens avec plus de moyens. Alors quand est venu le temps de m'acheter ma première voiture, j'ai acheté une Maxima blanche. C'était en 2002. Je l'ai gardée deux ans, puis après, dès le début de ma carrière, j'ai été commandité par HGrégoire. Alors je suis passé d'une Nissan à une BMW. Après, il y a eu des Porsche Cayenne, des Range Rover... J'ai été pas mal chanceux. »

MA PIRE VOITURE

« Avant que j'aie ma Maxima, quand j'étais ado et encore dans l'équipe nationale, j'avais emprunté la voiture d'Antonin Décarie. C'était une Isuzu Impulse. C'était en novembre et elle avait des pneus d'été. Il avait neigé. J'étais rentré dans un poteau avec l'auto d'Antonin, dans un stop ! J'avais dû la faire réparer et toutes mes petites économies de boxeur amateur y étaient passées... »

LA VOITURE DE MES RÊVES

« Quand j'étais jeune, j'ai toujours rêvé d'avoir une Lamborghini. J'aimais la forme futuriste, aérodynamique.

«Je trouvais ça beau et je savais que ça valait cher.»

Jean Pascal
Au sujet de la Lambo de ses rêves

Je me disais qu'un jour, j'allais en avoir une. J'ai réalisé mon rêve en partie. Je ne m'en suis jamais acheté une. J'aurais pu. Mais en vieillissant, on acquiert de la sagesse. Ça ne vaut pas vraiment la peine de m'acheter une voiture à ce prix. Mais j'en ai eu une pendant un bout, que j'ai louée. Économiquement, c'était plus intelligent de faire ça. Et pour dire la vérité, la première fois que j'ai pris le volant d'une Lamborghini, j'ai trouvé la conduite trop robuste, trop carrée. Ma voiture préférée, c'est la Mercedes S63. Je préfère la conduite plus smooth, plus relax, plus détente. C'est plus mon genre. »




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer