Les folles voitures en carton de la Journée sans voiture de Paris

  • <strong>Les vélotomobilistes ont pris la rue à Paris durant la Journée sans voiture -</strong> Cette femme avait confectionné cette voiture en carton montée sur un vélo. Plusieurs des Parisiens aperçus dimanche sur de telles montures avaient préparé leur vraie fausse auto lors d'ateliers organisés par le collectif Vélorution. (Photo : AFP)

    Plein écran

    Les vélotomobilistes ont pris la rue à Paris durant la Journée sans voiture - Cette femme avait confectionné cette voiture en carton montée sur un vélo. Plusieurs des Parisiens aperçus dimanche sur de telles montures avaient préparé leur vraie fausse auto lors d'ateliers organisés par le collectif Vélorution.

    Photo : AFP

  • 1 / 20
  • Un enfant pédale sur son véo décoré d'une carrosserie de carton lors de la Journée sans voiture de Paris le 1er octobre. (AFP)

    Plein écran

    Un enfant pédale sur son véo décoré d'une carrosserie de carton lors de la Journée sans voiture de Paris le 1er octobre.

    AFP

  • 2 / 20
  • Un homme roule sur la Place de la Bastille au volant de ce vélocipède aérodynamique. (AFP)

    Plein écran

    Un homme roule sur la Place de la Bastille au volant de ce vélocipède aérodynamique.

    AFP

  • 3 / 20
  • Ce jeune vélotomobiliste était escorté de nombreux cyclistes. (AFP)

    Plein écran

    Ce jeune vélotomobiliste était escorté de nombreux cyclistes.

    AFP

  • 4 / 20
  • Les rues de Paris avaient une allure différente dimanche. (AFP)

    Plein écran

    Les rues de Paris avaient une allure différente dimanche.

    AFP

  • 5 / 20
  • Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris. Certains cyclistes roulaient quand même en auto. (AFP)

    Plein écran

    Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris. Certains cyclistes roulaient quand même en auto.

    AFP

  • 6 / 20
  • Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris. Certains cyclistes roulaient quand même en auto. (AFP)

    Plein écran

    Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris. Certains cyclistes roulaient quand même en auto.

    AFP

  • 7 / 20
  • Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris. Certains cyclistes roulaient quand même en auto. ()

    Plein écran

    Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris. Certains cyclistes roulaient quand même en auto.

  • 8 / 20
  • Ces enthousiastes avaient monté un char allégorique avec un thème maritime. (Photo tirée du compte Twitter de Cristophe Najdowski)

    Plein écran

    Ces enthousiastes avaient monté un char allégorique avec un thème maritime.

    Photo tirée du compte Twitter de Cristophe Najdowski

  • 9 / 20
  • Cette femme avait confectionné cette voiture en carton montée sur un vélo. Plusieurs des Parisiens aperçus dimanche sur de telles montures avaient préparé leur vraie fausse auto lors d'ateliers organisés par le collectif Vélorution. (Photo tirée du compte Twitter d'Antoine Rocher)

    Plein écran

    Cette femme avait confectionné cette voiture en carton montée sur un vélo. Plusieurs des Parisiens aperçus dimanche sur de telles montures avaient préparé leur vraie fausse auto lors d'ateliers organisés par le collectif Vélorution.

    Photo tirée du compte Twitter d'Antoine Rocher

  • 10 / 20
  • Plusieurs des Parisiens aperçus dimanche sur de telles montures avaient préparé leur vraie fausse auto lors d'ateliers extérieurs organisés plus tôt. (Saisie d'écran YouTube : Acteurs du Paris durable)

    Plein écran

    Plusieurs des Parisiens aperçus dimanche sur de telles montures avaient préparé leur vraie fausse auto lors d'ateliers extérieurs organisés plus tôt.

    Saisie d'écran YouTube : Acteurs du Paris durable

  • 11 / 20
  • Scooters et unicycles à batteries défilent devant la Place de la Concorde. (AFP)

    Plein écran

    Scooters et unicycles à batteries défilent devant la Place de la Concorde.

    AFP

  • 12 / 20
  • Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris. (AFP)

    Plein écran

    Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris.

    AFP

  • 13 / 20
  • Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris. (AFP)

    Plein écran

    Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris.

    AFP

  • 14 / 20
  • Ce véhicule à piano était original, mais il avait un moteur. (Photo tirée du compte Twitter de Christophe Najdovski)

    Plein écran

    Ce véhicule à piano était original, mais il avait un moteur.

    Photo tirée du compte Twitter de Christophe Najdovski

  • 15 / 20
  • Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris. (AP)

    Plein écran

    Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris.

    AP

  • 16 / 20
  • Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris. (AP)

    Plein écran

    Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris.

    AP

  • 17 / 20
  • Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris. (AP)

    Plein écran

    Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris.

    AP

  • 18 / 20
  • Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris. (AP)

    Plein écran

    Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris.

    AP

  • 19 / 20
  • Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris. (AP)

    Plein écran

    Des milliers de cyclistes et de piétons ont profité de la Journée sans voiture de dimanche, malgré le temps gris.

    AP

  • 20 / 20

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

D'après AFP

Debout sur sa monoroue électrique, Edouard déboule place de la Bastille à Paris. En ce dimanche exceptionnel, c'est «moins stressé» qu'il circule en «transport doux»: la capitale expérimente pour la première fois une journée sans voiture dans toute la capitale.

Photo tirée du compte Twitter d'Antoine Rocher... - image 1.0

Agrandir

Photo tirée du compte Twitter d'Antoine Rocher

Comme lui, Parisiens et touristes devaient laisser voiture et scooter au garage de 11H00 à 18H00.

Parmi les cyclistes et les piétons, on trouvait aussi des dizaines de voitures en carton montées sur des vélos et peintes de couleurs vives.

Seuls les bus, les secours, les taxis ou VTC et de rares véhicules de particuliers étaient autorisés à circuler, avec comme obligation de réduire leur vitesse à 30 km/h.

Objectif de l'initiative mise en place par la ville de Paris où le débat sur la place de l'automobile fait rage ces derniers mois: sensibiliser les habitants «à la nécessité de modifier leur comportement vis-à-vis de la voiture» et montrer que les villes doivent «lutter contre la pollution liée au trafic routier».

Cette opération, mise en place depuis 2015 dans une partie de la ville, concernait pour la première année l'ensemble de Paris intra-muros.

Une révolte ? Non, sire, c'est une Vélorution

Un bonheur pour Claire, 64 ans, membre du mouvement Vélorution, qui milite pour une plus grande place du vélo en ville. Capuche sur la tête sous le crachin dominical, elle entame son deuxième tour de la place de la Bastille: «On occupe l'espace !» lance-t-elle, satisfaite de cette journée «qui montre que le Parisien peut se passer de sa voiture!».

Edouard, 33 ans, qui teste les déplacements en monoroue depuis peu, applaudit aussi l'initiative:

Les piétons avaient pris possession des Champs-Élysées. Photo:... - image 4.0

Agrandir

Les piétons avaient pris possession des Champs-Élysées. Photo: AFP

«Ça permet de se libérer d'un stress qu'on peut ressentir en ville lorsqu'on utilise un mode de transport doux».

Ce Parisien qui travaille dans la circulation aérienne au Bourget (Seine-Saint-Denis), apprécie les aménagements engagés à Paris pour encourager le développement de ces modes de transports. Mais «en banlieue, il y a un manque de continuité de ces aménagements», regrette-t-il, en citant par exemple le peu de pistes cyclables. Lui utilise pour l'instant son scooter pour se rendre au travail, à défaut d'avoir trouvé une autre solution «optimale».

Alors que des usagers opposés à la politique jugée «anti-voitures» de la Mairie de Paris ont mené une opération escargot sur le périphérique dans la matinée, pour beaucoup, il y avait encore «trop de voitures» dans les rues dimanche à Paris.

Markus, Munichois de 47 ans en vacances à Paris, fait répéter la question. «Aujourd'hui, une journée sans voiture ?!». Il se tourne, perplexe, vers la rue de Rivoli où bus et taxis continuent de circuler, sans qu'aucun piéton ne puisse s'emparer de la chaussée.

Encore trop de voitures

Idem pour Cléa, fonctionnaire de 44 ans, qui a mis toute sa famille sur un vélo pour l'occasion: le petit dernier est sur le porte-bagage et Thaïs, sa fille de cinq ans, a sorti son vélo encore équipé de petites roues.

Quel panache. Photo tirée du compte Twitter d'Antoine... - image 6.0

Agrandir

Quel panache. Photo tirée du compte Twitter d'Antoine Rocher

«L'idée, c'était de voir Paris à vélo avec les enfants, de s'y balader car on ne peut pas le faire d'habitude», explique cette habitante du 11e arrondissement. «Mais on s'attendait à ce que ce soit plus désert, qu'il y ait moins de voitures».

En bas des Champs-Elysées, les taxis qui circulent n'empêchent pas Philippe de chantonner. Casque sur la tête, gilet jaune sur le dos, il s'apprête à remonter l'avenue en vélo, avec Sylvie, 58 ans, qui vit en Bretagne. «On a fait le tour de la Concorde à vélo, le rond-point des Invalides à vélo, c'était exceptionnel !», s'enthousiasme-t-il.

«C'est vrai qu'il y a des voitures, mais il faut bien partager !» ajoute-t-il, comme un écho au débat entre pro-voitures et pro-vélos qui agite Paris ces derniers mois.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer