article:4728927:article

Pas de nouveaux phares pour la A8

Les nouveaux phares de la Audi A8 ne traverseront pas l'Atlantique.

Agrandir

Les nouveaux phares de la Audi A8 ne traverseront pas l'Atlantique.

Photo fournie par Audi

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Éric LeFrançois | La Presse

Publié le 15 janvier 2014 | Mise à jour le 15 janvier 2014 à 11h12

DUSSELDORF, Allemagne - Le segment des voitures de prestige ne pèse peut-être pas bien lourd sur l'échiquier mondial, mais ses acteurs - principalement les constructeurs allemands - ne ménagent aucun effort pour décrocher le premier rôle. À peine la Classe S sortie, Audi riposte avec une A8 réactualisée.

Hélas, la pièce de résistance de ce rafraîchissement ne traversera pas l'Atlantique. En effet, les nouveaux phares DEL à faisceau matriciel du porte-étendard de la marque sont interdits de séjour aux États-Unis. Et comme le Canada se trouve à la remorque de ce grand pays, nous n'y aurons pas droit nous non plus. Pour une firme dont le leitmotiv est le progrès par la technique, il s'agit là d'un camouflet.

La National Highway for Traffic Safety (NTHSA), agence américaine des transports, estime que les phares de l'Audi contreviennent à l'un de ses règlements, lequel force les constructeurs à installer des phares avec un faisceau de route et un autre de croisement. Le dispositif mis au point par Audi n'en a pas.

Son système d'éclairage adapte, à l'aide d'une caméra, son faisceau en fonction des autres véhicules venant en sens inverse ou précédant l'A8 en désactivant les diodes individuelles ou en variant l'intensité. Selon le constructeur allemand, chacun de ses phares comporte 366 105 422 différentes possibilités d'éclairage.

Ces phares qui, selon le constructeur allemand, devaient écrire «un nouveau chapitre dans l'histoire de l'éclairage automobile» vont donc demeurer pour l'instant en Europe. Dommage, car voilà bien la seule véritable avancée de ce modèle attendu dans les concessionnaires à l'été 2014 et que l'on reconnaîtra à sa calandre plus modelée et à deux nervures sur le capot. Il faut avoir l'oeil. Et l'oreille aussi, pour évaluer la performance des nouveaux déflecteurs acoustiques et autres isolants intégrés dans la construction de cette «nouvelle» mouture.

Devant ses concurrentes naturelles, Audi est la marque offrant la plus large palette de motorisations. On trouve sous le capot aussi bien un quatre-cylindres jumelé à un moteur électrique (hybride) qu'un turbodiesel et trois mécaniques à essence.

Par rapport aux versions précédentes, toutes les motorisations ont gagné en puissance et offrent des consommations plus basses. Toutes disposent du rouage à quatre roues motrices (sauf l'A8 hybride) et de la boîte Tiptronic à huit rapports.

Publicité

À ce petit jeu de qui mettra au point le moteur le plus musclé, créera le haut de gamme le plus luxueux, commercialisera la technologie la plus avant-gardiste, Audi se retrouve ici à la traîne de la Classe S de Mercedes. Mais cette fois, ce n'est pas la faute du climat, mais bien des législateurs...

Les frais d'hébergement et de transport liés à ce reportage ont été payés par Audi AG.

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (2)
  • Il est plutôt étonnant de constater que ces agences gouvernementales, qui ont botté le derrière des compagnies afin que les sacs gonflables, le freinages ABS, la stabilité directionnelle et autres systèmes de sécurité passive servant à accroître les chances de survie lors d'une collision, ne comprennent pas les avantages des phares qui éclairent bien.
    40 ans après l'arrivée de la Ferrari 365 GTB Daytona en Amérique du Nord avec ses phares escamotables alors que la version européenne avait un couvercle en perspex (polyméthacrylate de méthyle), à cause d'une nouvelle législation fédérale interdisant de couvrir les phares, NHTSA semble toujours incapable de voir tous les avantages d'une bonne vision nocturne.
    Si un bon conducteur bien formé n'a pas besoin de la sécurité passive, il est dans l'obligation d'adapter sa conduite au mauvais éclairage de son véhicule. Combien de temps a mis NHTSA pour comprendre que le phare scellé réglementaire à l'époque était dépassé depuis belle lurette?
  • ha c'est americain quand c'est pas eux qui ont inventé...
    encore une fois ils nous privent d'un avancement majeur en sécurité

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer