L'Audi A5 renouvelée

  • L'Audi A5 (Photo fournie par le constructeur)

    Plein écran

    L'Audi A5

    Photo fournie par le constructeur

  • 1 / 4
  • L'Audi A5 (Photo fournie par le constructeur)

    Plein écran

    L'Audi A5

    Photo fournie par le constructeur

  • 2 / 4
  • L'Audi A5 (Photo fournie par le constructeur)

    Plein écran

    L'Audi A5

    Photo fournie par le constructeur

  • 3 / 4
  • L'Audi A5 (Photo fournie par le constructeur)

    Plein écran

    L'Audi A5

    Photo fournie par le constructeur

  • 4 / 4

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Charles René
La Presse

Il faut remonter jusqu'en 2007 pour voir apparaître la première version de l'Audi A5. Les neuf années de vie de ce coupé ont été ponctuées de discrets changements pour garder le rythme face aux BMW Série 4 et Mercedes Classe C coupé. Une rivale supplémentaire s'est même alignée durant cette période, la Cadillac ATS coupé. Il n'en fallait pas plus à Audi pour justifier une nouvelle génération.

Cette A5 suit en fait les traces de sa proche cousine à quatre portières, l'A4, elle-même récemment remaniée. Elle a donc droit à un tout nouveau châssis, larguant dans la transition une soixantaine de kilogrammes.

Pour orner ce virage technique, Audi a évidemment procédé à une refonte complète du design. Pas de révolution ici, mais une évolution stylistique dans la plus pure tradition allemande. La calandre est probablement le premier élément qui ressort. Toujours en hexagone, elle paraît plus basse, ce qui donne l'impression que cette A5 est mieux ancrée au sol. Le capot montre aussi des détails intéressants, dont les lignes qui convergent vers ladite calandre pour donner une impression de continuité. Les designers ont également concentré leurs efforts sur l'aspect aérodynamique de cette A5, comme en fait foi un coefficient de traînée très bas de 0,25 cx, très près de celui d'une Tesla Model S (0,24 cx).

Sous le capot, les détails techniques de la version qui sera commercialisée au Canada n'ont pour le moment pas été communiqués. On peut cependant s'appuyer sur la fiche technique de l'A4 pour un avant-goût. Un quatre-cylindres de 2 L turbocompressé de 252 ch devrait ainsi faire partie de l'équipement de série, tout comme la boîte manuelle robotisée à double embrayage S-Tronic (sept rapports). Impossible pour le moment de savoir si Audi offrira la boîte manuelle en option.

Pour ce qui est de la version S5, Audi a confirmé qu'elle sera mue par le même moteur que la nouvelle S4, soit un V6 de 3L turbocompressé de 354 ch. Celui-ci sera couplé à une boîte automatique à huit rapports. Encore là, on ne sait pas si Audi fera l'impasse sur la manuelle.

Audi Canada nous a confirmé que cette Audi A5 sera proposée sur notre marché comme véhicule d'année-modèle 2018, sans préciser le moment de la mise en marché. On devrait cependant s'attendre à une arrivée à la mi-2017.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer