article:4468615:article

L'imposante Cadillac XTS présentée à Los Angeles

Avec un empattement de 2837 mm, la XTS prend des allures de limousine  avec pas moins de 1016 mm (40 pouces) de dégagement pour les jambes des  occupants de la banquette arrière

Agrandir

Avec un empattement de 2837 mm, la XTS prend des allures de limousine avec pas moins de 1016 mm (40 pouces) de dégagement pour les jambes des occupants de la banquette arrière

Photo: Lucy Nicholson, Reuters

Publicité

Publicité

Pierre-Marc Durivage | La Presse

Publié le 16 novembre 2011 | Mise à jour le 16 novembre 2011 à 15h00

Photo fournie par Cadillac

Agrandir

Cadillac a lancé au Salon de Los Angeles son nouveau fer de lance, la XTS, une berline imposante qui aura comme mission de remplacer à la fois la DTS et la STS.

S'étalant sur plus de 5 mètres (5131 mm), la XTS est presqu'identique au concept XTS Platinum, qui a été présenté à Detroit, en janvier 2010. Avec un empattement de 2837 mm, la XTS prend des allures de limousine avec pas moins de 1016 mm (40 pouces) de dégagement pour les jambes des occupants de la banquette arrière. C'est quatre pouces de plus que la BMW série 5 et la Mercedes de Classe E, et deux de moins que l'Audi A6. Sa malle arrière de 509 litres est aussi l'une des plus caverneuses de la catégorie.

Comme on peut s'y attendre à bord d'une Cadillac, l'équipement est riche et garni: on navigue notamment sur le nouvel ordinateur de bord CUE grâce à un écran central de 8 pouces et un bloc-commandes qui peut être configuré de quatre façons par le conducteur, selon qu'il veuille des informations minimales ou exhaustives.

Photo fournie par Cadillac

Agrandir

Le châssis de la grosse berline américaine est par ailleurs soumis au même traitement technologique avec l'utilisation d'amortisseurs électromagnétiques, une suspension arrière pneumatique de même que des freins Brembo. Il est aussi possible de s'offrir en option le système à quatre roues motrices Haldex avec contrôle électronique du différentiel auto-bloquant.

Enfin, sous le capot, exit le V8 qui laisse toute la place au V6 de 3,6 litres à injection directe qui équipait déjà la STS. L'engin produit 300 chevaux et 264 livres-pied de couple à 5300 tours-minutes. La transmission retenue est une automatique à six vitesses qui offre aussi le passage manuel des rapports.

La berline pleine grandeur offre une consommation d'essence somme toute décevante de 13,8 litres/100 km en ville et de 8,4 litres/100 km sur l'autoroute dans sa configuration à roues avant motrices. Avec l'entraînement aux quatre roues, la consommation sur route passe à 8,7 litres/100 km. On rappelle que l'on parle d'une voiture qui pèse certainement plus de 1800 kilos.

La Cadillac XTS 2013, qui sera construite à Oshawa, en Ontario, sera lancé en Amérique du Nord au printemps prochain.

Publicité

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

Ford - Fusion 2012: L'apprentie sportive

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer