article:4645007:article

Freiner avec un moteur électrique Cadillac

Le conducteur tire une des palettes vers lui pour décélérer à l'approche  d'une courbe et peut garder le pied près de l'accélérateur, prêt à  remettre les gaz.

Agrandir

Le conducteur tire une des palettes vers lui pour décélérer à l'approche d'une courbe et peut garder le pied près de l'accélérateur, prêt à remettre les gaz.

Photo fournie par Cadillac

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Denis Arcand | La Presse

Publié le 28 avril 2013 | Mise à jour le 12 mai 2013 à 06h49

Cadillac mettra derrière le volant de son hybride ELR 2014 des palettes comme celles des voitures conventionnelles équipées d'une transmission manuelle automatisée.

On ne s'en sert pas pour changer de vitesse, puisqu'il n'y a pas de transmission dans une voiture mue par un moteur électrique.

Par contre, le conducteur peut s'en servir pour freiner avec le moteur électrique, ce qui permet de récupérer un peu d'énergie sous forme d'électricité remise dans la batterie.

Cadillac appelle cela Regen on Demand et dit que l'utilisation des palettes à cette fin est naturelle, puisqu'elle imite le rôle du freinage par rétrogradation-compression d'une voiture à boîte manuelle.

C'est un ralentissement bien plus prononcé que de laisser la voiture continuer sur son erre d'aller, et ça permet au conducteur de prendre un rôle plus actif dans la conduite de sa voiture électrique.

Le ELR est un coupé de luxe sport et la fonction Regen on Demand est compatible avec une conduite engagée et dynamique, dit GM.

Le conducteur tire une des palettes vers lui pour décélérer à l'approche d'une courbe et peut garder le pied près de l'accélérateur, prêt à remettre les gaz.

Publicité

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Escape 2012: Rideau

Ford - Escape 2012: Rideau

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (20)
  • @Joes
    D?accord aussi et on a le choix au bout du doigt sur le ipad géant de la Tesla, de la Volt.
    Sur la Prius, j'ai le choix de régen ou pas pantoute de regen. Je l'utilise en ville.
  • rexie
    D'accord avec vous la tesla S est merveilleuse et le frein régénératif est très bien calibré, mais je continu de croire que sur la route sur de longues distances le régen doux est mieu adapté et que l'idée de gm est interessante
  • @joes
    J'ai essayé la Volt 2 fois et la tesla S 1 fois. Donc je sais de quoi je parle, en plus de lire abondamment sur ces deux voitures.
    Le mode Tesla "régénératif-agressif conduite-à-une-seule-pédale" n'a pas besoin d'être sélectionné durant la conduite, et par sa puissance, nous donne plus de contrôle fin, de pouvoir de modulation sur les ralentissements, comme si c'étaient autant des accélérations à l'envers.
    Plus facile à contrôler, plus de finesse, donc plus sécuritaire en cas de nécessité.
    il y en a qui disent que je considére la tesla S comme la 8ème merveille du monde...pas loin... allez l'essayer pour voir! Vous m'en reparlerez! Je ne suis pas expert en voitures mais en plaisir de conduire oui! Pis j'ai du millage dans le corps pour en parler!
    .
    Avec la Tesla, pas besoin de palettes "on-off" sur le volant, qui ressemblent à s'y méprendre aux palettes des volants Logitech de simulateurs d'auto pour ordinateur. Du tape-à-l'oeil pour grands enfants.
  • rexie
    Le mode montagne sur la volt n'a rien a voir avec le frein régénératif. Le taponnage sur l?écran dont je parle est pour passer du mode régénératif agressif au mode doux. Je vous recommande de les essayer c'est instructif probablement plus que la lecture d'articles. Conduire en mode de régénération agressif sur la route est fatiguant et inefficace mais le mode doux manque de puissance quand vient le temps d?arrêter rapidement. Ce que probablement beaucoup de conducteurs de volt ou de focus EV font est de passer du mode D au mode L au "shifter" pour freiner sur la route ce qui est plus rapide que d'aller gosser dans des menus a l?écran pour remettre le frein en mode agressif et beaucoup moins rapide. Une palette au volant est une bonne idée a mon avis, il incitera beaucoup plus les utilisateur a utiliser le frein régénératif et bien le faire, il permet de laisser un mode plus reposant sur la pédale a gaz et d'avoir un frein regénératif fort a porté du doigt.
  • @SamPiq et Joes
    Avec la Tesla faut pas "taponner" sur l'écran, c'est un choix en trois clic qu'on fait une fois seulement. Ensuite on conduit avec une seule pédale. Rien à voir avec le mode montagne de la Volt, beaucoup plus intense sur la Tesla S et de ce fait, beaucoup plus de facilité à contrôler la voiture d'une seule pédale.
    .
    En fait les freins sont indépendants de la régénération sur la tesla. Le moteur de 400 hp fournit énormément plus de torque que n'importe quel autre VE et ça parait aussi lorsqu'il devient dynamo, en mode de régénération agressive, on peut réellement conduire d'une seule pédale!
    Les utilisateurs habitués à ce mode le préfèrent et doivent "réappprendre" à conduire ordinaire quand ils utilisent un de ces anciens passés date char à pétrole.
  • Sur la Volt, conduire en laissant toujours en mode "L" en ville permet une régénération très efficace et les freins sont peu utilisés. C'est même plus reposant à conduire. Même chose en montagne comme dans Charlevoix. Avant de juger l'efficacité des palettes au volant, faudrait les essayer. On ne peut comparer avec les systèmes de palettes sur les voitures a essence car il n'y a pas de transmission entre le moteur électrique et les roues sur la Cadillac tout comme sur les voitures entièrement électriques.
    Pour la Telsa, si il faut taponner sur l'écran, ça ma parait peu pratique, mais je suppose qu'il doit y avoir une autre façon que je ne connais pas.
  • Les palettes sont des gadgets pour justifier de vendre la Cadillac plus cher que la Volt.
    .
    Mais si ça peut aider à vendre des exemplaires supplémentaires du groupe de propulsion de la Volt et aider à en amortir le coût de son développement: pourquoi pas?
  • @joes, vous m'imputez des paroles autres que les miennes. Je n'ai jamais affirmé que de freiner constamment était efficace.
    Voici, en plus clair :
    J'ai plutôt dit que ça pourrait, dans certaines circonstances seulement, avoir un léger impact positif en permettant de recharger momentanément la batterie en vue d'avoir plus d'énergie stockée pour les passages en ville.
    Le but est d'augmenter le freinage regénératif dans certaines circonstances, chose possible si on anticipe un peu les mouvements de la circulation.
    Allez, si vous désirez en apprendre un peu sur la physique, je peux vous suggérer un bon livre. Chez un éditeur de manuels scolaire, j'ai fait de la révision scientifique.
  • @rexie
    La différence entre les freins régénératif d'une volt et d'une tesla ne sont pas énorme ceux de la tesla sont plus progressif et plus intense mais sans plus, l'intensité est réglable sur les deux modèles. Une volt peut se conduire presque a une seule pédale aussi. Selon moi l'idée n'est pas mauvaise une intensité moyenne sur la pédale a gaz et une intensité forte sur les palettes, personnellement j'aimerais l'option dans une tesla, une leaf, une volt, ou une focus ev plus agréable que de passer en mode L puis D sur le "shifter" ou de taponner dans des menus a l'écran cela est beaucoup plus rapide et instinctif.
  • Avec Tesla et Gm on voit que nous sommes à l avant des Japonais pour les voitures électrique.En espérant que Fisker ne fasse pas faillite car ils on de bon produit.. Bravo à l Amérique. Encouragez nos produit d ici
  • Les rumeurs sont tenaces mais les piles ont fait leurs preuves, La durée de vie des piles Nickel-Fer de Thomas Edison brevetées en 1906 avaient une durée de vie estimée de 30 à 50 ans. On en a ravivé une série 70 ans plus tard en changeant simplement l'électrolyte. Les piles des VE sont garanties 8 ans.
    Ce qui ne veut pas dire qu'à 8 ans et 1 jour, elle vont tomber en ruine. Celles de TeslaMotors sans limite de kilométrage.
    Le groupe propulseur à moteur-roue de Pierre Couture était hybride-série, comme celui d'Alain St-Yves.
    Les camionnettes VIA Motors sont des Hybrides-série. Un petit vidéo qui explique bien leur fonctionnement ici :
    http://www.viamotors.com/powertrain/
  • À mon avis, l'Hybride essence/électrique est à toute fin pratique non seulement la meilleure option, mais aussi la plus viable à moyen et long terme, moyennant un système batteries performant, comparativement aux versions Hybride électrique/essence qui posent le même problème que les véhicules tout électrique. À savoir la fiabilité des systèmes énergétiques accumulateurs des batteries et les batteries.
    Il en est tout autant hasardeux pour tous les nouveaux concepts tels hydrogène, piles à combustibles etc.
    -
    En effet, toutes ces inventions, pour riches portefeuilles, n'ont aucune stabilité de fonctionnement et de performance à leur compte puisqu'ils n'ont pas traversé les étapes du temps question bris et anomalies sans perte de constance et de performance.
    -
    L'idéologie du tout électrique comme remplacement des véhicules hydrocarbures effectifs et fonctionnels n'a pas, à mon avis, le nécessaire pour endosser pleinement les usages et coutumes qu'offrent les moteurs à combustions, essence, diesel, gaz (propane et autres) dans la vie réelle de tous les gens qui les utilisent.
    Dépenser une fortune à l'achat d'une tout électrique et croire avoir fait le Deal du siècle pour économiser les coûts énergétiques est une constante idéologique de la Haute Finance ''Apporte ! Apporte ! Apporte !'' ''Faut Que Ça Rapporte !!!''. Elle n'a pas plus de valeur qu'un énoncé ''Mickey Mouse''.
    -
    Vue le type de véhicules sportifs à la Rockerfeller de TeslaMotors, il est pas surprenant que cette société du tout sportif électrique donne des garanties à pus finir. Elle ne rembourse pas, par contre, le temps dévolu aux réparations de parcours et, non plus, les frustrations accumulées des propriétaires, compte tenu du niveau social de leur portefeuille.
    -
    Attendre les ''Faits'' concluant avant de s'avancer et de choisir un véhicule tout électrique ou hybride électrique/essence pour ses réels besoins de tous les jours, me semble l'économie véritable à envisager sans se leurrer et se faire avoir.
  • @Raoul 914, si elle est basée sur la Volt, c'est une hybride multi-mode et non pas une pure hybride-série comme vous le dites.
    Grosse différence car une pure hybride-série(qu'on attend toujours) doit posséder toute sa puissance de propulsion uniquement par son moteur électrique.
    La génératrice au pétrole est physiquement séparée du groupe propulseur. C'est une tout-électrique en puissance qui pourrait éventuellement être délestée de son bataclan à pétrole, advenant des piles plus puissantes.
    .
    Les grands fabricants se gardent bien de nous mettre entre les mains de tels VE avec génératrice parce qu'on savourerait la supériorité évidente de l'électrique sur le moteur à explosions internes, on économiserait encore plus sur l'essence qu'avec les hybrides courantes mais on ne voudrait plus rien savoir des véhicules à pétrole qui sont tellement lucratifs pour ces compagnies.
    Principalement à cause de leur durée de vie, des réparations et des entretiens coûteux absents des VE. De plus la génératrice d'une hybride-série vire à vitesse constante et modérée, ce qui allonge sa durée de vie.
  • Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué comme cette Cadillac avec des palettes en plus... pour les nostalgiques de la clutch?
    Voyez comme c'est simple avec un VE.
    http://www.edmunds.com/tesla/model-s/2013/long-term-road-test/2013-tesla-model-s-brake-light-actuation.html
  • la ELR est basée sur la Volt, c'est une électrique avec moteur d'appoint pour recharger la batterie.
  • Vraiment une bonne idée le frein régénératif sur la volt manque d'intensité même en mode L pour la ville même si il suffit a la tache. Il ne manquera seulement maintenant que de changer la règlementation pour pouvoir complètement désactiver les systèmes régénératif sur la route, ils amputent beaucoup d'autonomie a constamment freiner la voiture a la moindre dénivellation (contrairement a ce qu'affirme mr simon, les lois de la physique sont claires, rien ne se cré. il est plus efficace de conserver son énergie cinétique pour avancer que de freiné constamment même si il ya une certaine énergie récupéré. frein hydraulique perte 100% frein régénératif minimum 20% de perte énergetique)
  • ''Le conducteur tire une des palettes vers lui pour décélérer''
    -
    Elle est bonne celle-là !
    -
    Un JoyStick ?
    -
    Décélération automatique intégrée à même l'ordinateur de bord, prochaine innovation de GM, s'en doute...
  • vous dites : "On ne s'en sert pas pour changer de vitesse, puisqu'il n'y a pas de transmission dans une voiture mue par un moteur électrique." Est- une hybride ou une électrique ? Comme ça il n'y a pas de transmission dans cette voiture ? J'en doute ...
  • Le regen on demand... le truc qui permet de recharger un peu la batterie à vitesse d'autoroute.
    En théorie, sur un trajet Montréal-Québec, on rechargerait un peu sur autoroute, là où le moteur thermique est à son maximum d'efficacité, pour avoir un peu plus de jus dans la batterie rendu à Québec, histoire de faire plus de chemin en mode électrique, là où le 4 cylindres est moins efficace.
    Un gadget, mais est-ce que les gens l'utiliseront vraiment ?
  • Avec la Tesla S de Tesla Motors, pas besoin d'ajouter ce gréément à palettes, on apprend vite à moduler notre vitesse grâce à la régénération agressive (ajustable d'un doigt sur l'écran tactile géant) lorsqu'on relâche la pédale "à gaz".
    La plupart des conducteurs de Tesla S ne se servent pratiquement que d'une seule pédale. Le frein sert seulement à la dernière seconde pour s'arrêter complètement, ou en cas d'urgence. Au point que certains ont témoigné "oublier" de freiner au premier STOP lorsque par malheur ils devaient utiliser une voiture à pétrole.
    .
    La tesla S fait 500 km sur une charge, 5+2 places confortables, 0-100 km/h en 4.4 secondes. Rechargeable en 3-4 heures à la maison ou en 1 heure sur les Supers-Chargers de Tesla. Les batteries ont une garantie inconditionnelle de 8 ans, kilomètrage illimité. Voiture de l'année toutes catégories selon Motor trend, Road & Track, Automobile Magazine etc.
    Le 10 000ème exemplaire de cette berline de luxe va sortir de l'usine bientôt. La production actuelle est de +500 par semaine, toutes réservées à l'avance.
    Zéro pollution, Zéro e$$ence.

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer