Une nouvelle Cadillac CTS-V à Detroit

La Cadillac CTS-V 2016... (Photo fournie par Cadillac)

Agrandir

La Cadillac CTS-V 2016

Photo fournie par Cadillac

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Charles René
La Presse

Quelques semaines après la présentation de l'ATS-V, le modèle qui concurrencera les BMW M3 et M4, Cadillac récidive avec un autre opus de sa division V. Cette fois, la marque de prestige de General Motors renouvellera celle qui a donné ses lettres de noblesse à son volet sportif, la CTS-V.

Le constructeur américain débarquera au salon de Detroit avec la très attendue troisième cuvée de sa berline intermédiaire musclée. La CTS-V peut à nouveau se targuer d'être la plus puissante Cadillac jamais produite et non loin d'être le plus puissant modèle sorti d'une usine d'assemblage de GM. À 640 ch obtenus à 6400 tr/min et 630 lb-pi (à 3600 tr/min), son V8 se situe à seulement 10 ch et 20 lb-pi derrière le moteur de la Corvette Z06 2015. Cette motorisation explosive permettra à l'américaine de distancer les principales rivales européennes avec plusieurs dizaines de chevaux de plus.

On n'arrive évidemment pas à une puissance aussi astronomique en criant ciseau. GM a fait usage de la suralimentation à l'instar de la Corvette Z06. Ainsi cette CTS-V aura, comme sa devancière, un V8 de 6,2 L suralimenté par compresseur volumétrique. Ce dernier est d'ailleurs plus petit (1,7 contre 1,9 L) que dans le modèle précédent tout en permettant de produire 84 ch de plus. Bien qu'il soit à culbuteurs, le moulin de la CTS-V est outillé de plusieurs éléments modernes, dont l'injection directe et la désactivation de la cylindrée.

L'intérieur de la Cadillac CTS-V 2016... (Photo fournie par Cadillac) - image 2.0

Agrandir

L'intérieur de la Cadillac CTS-V 2016

Photo fournie par Cadillac

À ce moteur se boulonnera une transmission automatique à huit rapports pour diminuer sa soif et appuyer ses accélérations à l'aide de rapports courts. Ce sera la seule transmission offerte, GM ayant choisi de jeter l'éponge concernant l'option d'une manuelle. Pour appuyer cette surenchère de puissance, GM a rigidifié le châssis, rendant la structure 25% plus résistante à la flexion. Pour le freinage, d'énormes étriers de six pistons à l'avant et quatre pistons à l'arrière mordent dans des disques tout aussi imposants (diamètres de 15,3 et 14,3 po).

Étant capable d'atteindre en pointe 322 km/h, cette CTS-V a également passé de nombreuses heures en soufflerie pour optimiser l'appui aérodynamique et le refroidissement de ses composants mécaniques. Elle s'assoit par ailleurs sur des amortisseurs réglables électromagnétiques, une technologie vue sur la Corvette ainsi que sur la Chevrolet Camaro Z/28.

Le produit final sera dévoilé à Detroit la semaine prochaine.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer