| Commenter Commentaires (32)

Volt: il y aura enquête sur les risques d'incendie de la batterie

Le Chevrolet Volt.... (Photo: AP)

Agrandir

Le Chevrolet Volt.

Photo: AP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Agence France-Presse
Washington

L'agence de la sécurité routière américaine (NHTSA) a annoncé vendredi le lancement d'une enquête officielle sur les risques d'incendie de la batterie de la Volt, voiture hybride de General Motors, après un accident.

La NHTSA annonce dans un communiqué «l'ouverture d'une enquête officielle sur un vice de sûreté afin d'évaluer les risques d'incendie pour les Chevrolet Volt qui ont été impliquées dans un accident grave».

L'agence avait annoncé le 11 novembre qu'elle enquêtait sur la Volt après avoir constaté que la batterie au lithium de l'une d'elles avait pris feu trois semaines après que le véhicule eut été soumis à un essai de choc.

Elle précise vendredi avoir tenté de reconstituer l'essai de choc qui avait donné lieu à l'incendie à retardement de la batterie. Pour cela, indique son communiqué, la NHTSA a réalisé trois nouveaux essais la semaine dernière et les batteries de deux des trois voitures testées ont pris feu, «peu de temps» après l'essai, dans un cas, et huit jours après dans l'autre.

C'est la récurrence de ces incendies qui a poussé à l'ouverture d'une enquête officielle plus poussée, indique l'agence, qui souligne «la coopération étroite» de ses services avec les ingénieurs de GM.

La NHTSA précise n'avoir eu vent d'aucun cas où la batterie d'une Volt accidentée en conditions réelles aurait pris feu.

Les propriétaires de Volt dont la voiture n'a subi aucun accident grave n'ont «aucune raison de s'inquiéter», écrit l'agence, précisant qu'«il est encore trop tôt pour dire si cette enquête débouchera sur un rappel de véhicules ou de pièces détachées».

Dans un communiqué transmis à l'AFP, GM a estimé que la décision de la NHTSA «n'était pas inattendue» et a indiqué coopérer depuis six mois avec l'agence sur la question des batteries.

«La Volt est sûre», ajoute le constructeur, notant «qu'aucun incident» comparable à ceux mis en évidence par la NHTSA «n'a été signalé dans des conditions réelles».

Selon le communiqué, «les recherches et l'attention de GM et de l'agence continuent de se porter sur la performance des batteries».

La Chevrolet Volt a été lancée fin 2010 aux États-Unis. Elle fonctionne avec un moteur électrique alimenté par une batterie rechargeable sur secteur ou grâce à un générateur à essence.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer