article:4596645:article

Une deuxième vie pour les vieilles batteries des Volt

GM et ABB ont utilisé cinq batteries de Chevrolet Volt mises en série dans un prototype modulaire capable de fournir de l'électricité durant deux heures à un groupe de trois à cinq maisons unifamiliales moyennes aux États-Unis.

Agrandir

GM et ABB ont utilisé cinq batteries de Chevrolet Volt mises en série dans un prototype modulaire capable de fournir de l'électricité durant deux heures à un groupe de trois à cinq maisons unifamiliales moyennes aux États-Unis.

Photo fournie par GM

Publicité

Publicité

Denis Arcand | La Presse

Publié le 22 novembre 2012 | Mise à jour le 6 décembre 2012 à 12h49

General Motors et le suédois ABB, son partenaire d'ingénierie dans la réutilisation des batteries automobiles, ont fait une démonstration la semaine dernière à San Francisco d'une des applications qu'ils envisagent pour réutiliser les milliers de batteries lithium-ion qui reviendront au constructeur quand les Chevrolet Volt, Cadillac ELR et Spark EV iront à la casse en grand nombre, à la fin de leur cycle de vie.

GM et ABB ont utilisé cinq batteries de Chevrolet Volt mises en série dans un prototype modulaire capable de fournir de l'électricité durant deux heures à un groupe de trois à cinq maisons unifamiliales moyennes aux États-Unis. Ce système d'alimentation d'urgence et d'appoint peut protéger ces maisons des pannes et des surcharges. Disséminer des appareils de ce genre partout dans le réseau de distribution servirait aussi à l'«équilibrer». Les surcharges accidentelles seraient absorbées et stockées par les batteries, tout comme l'électricité sous tension non utilisée durant les périodes hors pointe.

On n'en est pas encore là, mais GM et ABB ont quand même démontré la viabilité technique du concept en installant leur prototype entre la fin du réseau local et une maison située à l'extrémité d'une rue résidentielle de San Francisco. Quand on a coupé le courant en amont du système d'urgence, ses cinq batteries de Volt usagées ont fourni 25 kW de puissance et 50 kWh d'énergie, fournissant toute l'électricité requise pour éclairer la demeure et faire fonctionner l'équipement audiovisuel.

Le problème du recyclage

Publicité

Le recyclage des batteries domestiques pose déjà un sérieux problème et plusieurs critiques de l'auto électrique craignent le jour où les grosses batteries au lithium-ion des Nissan Leaf, Chevrolet Volt et autres voitures de ce genre n'auront plus la puissance nécessaire pour garder une auto sur la route. Des milliers de batteries seront alors retournées chez les constructeurs.

Nissan et General Motors affirment que la vie utile de leurs batteries est bien plus longue que leur utilisation automobile. Les deux sociétés ont des plans de réutilisations domestiques et industrielles, lorsqu'elles auront été retirées des voitures tout électriques ou hybrides.

«Dans bien des cas, lorsqu'une batterie d'auto électrique n'aura plus la puissance pour continuer son application automobile, seulement 30% de sa vie active se sera écoulée, dit Pablo Valencia, premier directeur de la gestion du cycle de vie des batteries chez GM. Ça laisse une très longue vie utile si on l'utilise dans d'autres applications, comme l'alimentation électrique des structures fixes.»

En réalité, les exigences techniques de l'industrie automobile sont beaucoup plus élevées que celles en vigueur dans la gestion du réseau électrique qui alimente les maisons, les bâtiments commerciaux et certaines usines.

Cela repousse loin dans le temps la question du recyclage des batteries lithium-ion, estime M. Valencia.

Économies

Dans certaines régions des États-Unis, le prix de l'électricité varie selon l'heure de la journée. GM et ABB disent que des applications de «stockage communautaire» comme celle utilisée la semaine dernière à San Francisco pourraient permettre à des groupes de résidants ou de commerçants d'emmagasiner de l'électricité durant les périodes hors pointe bon marché, puis de l'utiliser durant les périodes de pointe où elle chère. Ces batteries pourraient aussi servir à protéger les utilisateurs d'électricité solaire ou éolienne durant les périodes creuses.

Nissan a aussi des projets semblables au Japon, où des batteries de Leaf tout électriques d'occasion pourraient être recyclées dans des projets immobiliers résidentiels.

ABB est un partenaire industriel naturel pour GM: la firme suédoise fournit des équipements et de l'expertise dans le domaine des chargeurs électriques utilisés par divers constructeurs automobiles.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Mustang 2012: Bon jusqu'à la dernière goutte...

Ford - Mustang 2012: Bon jusqu'à la dernière goutte...

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (24)
  • Voici un autre genre d'utilisation pour les "vieilles" batteries d'auto qui auront encore 80% de leur capacité initiale: une super batterie de 800 kWh (soit 33 batteries de Leaf neuves ou 42 "vieilles") et 2 MW de puissance pour emmagasiner temporairement des surplus de production d'énergie renouvelable:
    .
    Un projet de Mitsubishi en Écosse:
    http://www.mhi.co.jp/en/news/story/1211221593.html
  • @Simon_c
    D'accord avec toi (je vais faire une croix sur le calendrier) GM a sûrement des batteries usagées, mais l'article n'en parle pas.
  • @rexie : GM a probablement de vieilles batteries de Volt en sa possession. Plusieurs bloc de batteries ont étés mis sur des bans d'essais pour reproduire des dizaines de milliers de cycles de charges et décharges. De plus des dizaines de prototypes ont parcouru des centaines de milliers de km. Sans oublier non plus les blocs de batteries provenant des voitures ayant eu les tests d'impact et ceux des modèles de pré-production, invendables.
    Je n'ai aucune idée du nombre de batteries de Volt que GM a en sa possession, mais il y en a probablement suffisamment pour tenter de donner une seconde vie à ces batteries.
    Que ce soit GM, Nissan ou Tesla, donner une seconde vie aux batteries permet d'accroitre la valeur de revente des véhicules à la fin de la vie utile. Ce qui réduit les coûts pour les propriétaires à long terme, donc rend l'achat plus intéressant, puisque le propriétaire sait qu'il pourra toujours revendre les piles de sa voitures à la fin de la vie de la voiture. Une bonne chose, puisque ça atténue un des obstacles à l'électrification du parc automobile cité par les acheteurs potentiels de voiture électrique : le coût d'acquisition.
  • @Djoni
    L'entête laisse entendre que c'est pour les vieilles batteries et c'est ça l'application envisagée, bien entendu. Mais l'expérience s'est faite sur des neuves, car de ces batteries en fin de vie, il n'y en a pas et j'ose espérer qu'il n'y en aura pas avant des années encore! à moins que GM n'aient affaibli leurs Lithium exprès. Les NI-MH Ovonics développées par eux et dont ils se sont départis (avec Bush et la destruction de 1400 EV-1), ont prouvé leur durabilité de plus de 10 ans sur des centaines de Toyota RAV4-EV 1996-1999 et sur des milliers de Prius de première et deuxième génération.
  • @Djoni
    Pour une fois comme tu dis... mais même pas, si tu me relis, je parle du TITRE. C'est le titre qui accroche l'oeil de tout le monde quand il apparaît sur la première page, là où il est lu sans même le vouloir par tous ceux, très nombreux, qui ne s'intéressent que de loin au sujet.
    Banal mais combien efficace principe de conditionnement.
  • S.V.P. rexie relis l'entête " ...quand les Chevrolet Volt, Cadillac ELR et Spark EV iront à la casse en grand nombre, à la fin de leur cycle de vie."
    C'est pourtant clair, à la fin, pas au début, pas maintenant.
    Aucune désinformation ici, pour une fois.
  • Hem! un petit minable 43 km je veux dire...
  • Pis l'autre qui s'émerveille devant le nouveau C-Max à ... 23 km d'autonomie! loll!
  • il y a beaucoup de gens qui fonctionne en éclairage autonome. Beaucoup de "chalet" en dehors des zones de distribution électrique sont équipés de panneau solaire et de batterie "de char". Si les batteries sont recyclés, c'est super!
    J'aimerais qu'il me donne des batteries de Volt.
  • Excellente idée qu'avait eu Thomas Edison de fournir l'éclairage domestique. Et lorsque les piles seront enfin inutilisables, elles sont à 98% recyclables pour les Lithium-ion et à 100% pour les lithium-Fer
    http://objectifterre.over-blog.org/article-22441076.html
  • Pensez à tout ceux qui ne lisent que le titre en première page. La Volt viens presque juste de sortir dans la tête de la majorité. Ce titre viens renforcer la fausse idée que les piles ne durent pas. Il n'est dit nulle part que cet expérience a été faite avec des batteries usagées. Un titre comme "GM teste ses batteries dans l?éclairage domestique" aurait été aussi intéressant non?
    .
    Pour en revenir à mon autre commentaire, l'idée n'est pas nouvelle, c'est le cartel pétro-bancaire de 1910 qui en a décidé autrement. Du temps où les stations services n'existaient pas encore, c'était le projet d'Edison de voir une petite éolienne par maison et ses piles au sous-sol, autant pour fournir l'électricité que pour recharger les voitures. Solution géniale ne demandant aucun transport de cette dangereuse merde noire, pour de l'énergie propre et gratuite!
    .
    Le réseau électrique se serait développé par petits noeuds d'"entraide" et chacun de nous pourraient vendre nos surplus sur le réseau à ceux qui en manquent. Jamais de grande panne . Et de nos jours, nous aurions tous en complément des tuiles solaires CIGS à nanotubes, économiques et légères fonctionnant même par temps couvert pour tenir nos piles bien chargées en tout temps.
    .
    Il n'y aurait pas de smog avec ses miliers de morts par année, pas de guerres pour le pétrole, pas de surplus de CO² dans l'atmosphère, ni de Nancy et de Katrina, pas de débandade climatique apocalyptique à l'horizon. Et nos porte-feuilles ne seraient pas à la diète perpétuelle, compliment du Cartel pétro-auto séculaire.
    Source : "Internal Combustion" Edwin Black.
  • Un tel article est excellent pour convaincre les gens que les piles des voitures électriques ne durent pas longtemps, alors que les NiMH des vieilles Prius de plus de dix ans sont encore très bonnes... et que celles de Thomas Edison de 1906 étaient estimées à une durée de vie de ... 30 à 50 ans! Elles se rechargeaient en moins de 5 heures...
    Voyez : http://www.eldensengines.com/Otherstuff/Edison.html
    Vive le progrès et la bonne foi des fabricants! et vive les médias à Desmarais, actionnaire de la pétrolière Total.
  • Le problème est que ce genre d'accumulateur gaspille en permanence une partie de son énergie pour se maintenir. Est-ce que ca vaut la peine de dépenser 24h/24 pour l'alimenter dans le but d'avoir une réserve de quelques heures qui ne servira que quelque fois dans l'année ? Ok si c'est alimenté par de l'éolien ou du solaire, mais si c'est seulement sur le réseau électrique et que l'électricité est au même prix 24h/24, ce n'est pas rentable pour le particulier.
  • J'ai de la misère avec la couverture de ce genre d'évènement. C'est pas une maison qui était alimentée au 'show' de GM. 25 kW c'est à peu de chose près la conso pointe d'une maison toute électrique. 50kWh, ça vous donnerait plus de 450km d'autonomie.
    GM a bien reçu des milliards pour développer la Volt, le gouvernement US a encore des milliards à distribuer pour les technologies automobiles vertes. Eux, ils font ça pour stimuler l'économie et développer un créneau d'excellence. Nous, on construit (construisait) des routes.
  • En fait l'accumulation de l'énergie électrique est un problème qui existe depuis longtemps et voilà une solution qui à du mérite.
    Pour ceux qui n'y voit que calcul comptable et profit, qu'y puis-je au profit?
    Peut-importe, les piles ont la côte. Bagnole ou autrement.
  • Sur cette planète, une bonne partie de l'électricité est générée par des centrales thermiques, dont le niveau de production est peu modulable. C'est-à-dire que ces centrales ont une puissance de sortie assez stables, que la demande soit forte (pointe du matin et du soir) ou non (la nuit, milieu d'avant-midi). En accumulant de l'énergie durant les creux, on aide le réseau pour les périodes de pointes. C'est aussi un plus pour les régions côtières où beaucoup d'éoliennes sont présentes, puisque les périodes de pointe coïncident avec les périodes de faibles vents, quand les brises de mer et de terre s'annulent.
  • Exemple d'accumulateur: les stations de transfert d'énergie par pompage (S-T-E-P).
    Le barrage de Grand'Maison en est un et un autre beau est celui de belgique, la centrale hydroélectrique de Coo-Trois-Ponts
    En passant, j'ai rien contre l'électrique, c'est mon gagne pain!
  • @felixc
    Autrement dit, les pertes d'électricités ou encore la non-utilisation de ce qui a été produit et qui est disponible dans le réseau de distribution. Faudrait en effet l'accumuler. Ça pourrait être transformer en énergie mécanique, qui serait réutilisé en periode de pointe.
    Mais il ne pourrait pas vendre leur batterie deux fois.
  • Si ça peut donner de la valeur marchande aux vieilles piles, ça augmente de facto la valeur de revente de la Volt, donc l'achat devient encore plus intéressant financièrement.
  • GM ont les meilleurs ingénieurs au monde?
    Je dirais plus les meilleurs comptable au monde, vendre deux fois la même batterie, qui a été subventionné par le gouvernement US et Can, puis subventionné encore au moment de la vente du véhicule!!! HAHAHAHAHAHAHAHA (rire satanique)
  • tres bonne idée de gm,esperons qu'il vendront plus de vehicules electriques ,maintenant qu'on sait qu'on peut recycler les piles ,peut-etre les prix vont baisser,contrairement a pcimpôts en haut de la page ,je ne crois pas que c'est une cochonnerie,n'oubliez pas ,GM a toujours les meilleurs ingenieurs au monde ,malgré les problemes qu'ils ont eu en 2008.
  • Une autre grosse cochonnerie de GM et des autos électriques. L'éclairage, ce n'est rien. L'audio-visuel, ce n'est rien. C'est pas sérieux ça. Pis ça va coûter plus cher à installer, et ça ne servira probablement jamais...
  • "tout comme l'électricité sous tension" Quoi?
  • un gros UPS avec des piles au lithium au lieu des plomb/acide
    Je me porte volontaire pour récolter les piles "usées" de voiture qui fonctionne encore.
    Fournir une maison pour son éclairage et l'audio/vidéo?? On voit bien qu'ils sont dans le champs en partant avec l'auto électrique et son manque d'autonomie. J'aurais été impressionné s'il aurait fournie les réfrigérateurs.

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer