article:4609618:article

LES 60 ANS DE LA CORVETTECorvette: un moteur plus léger, plus puissant, et (un peu) moins gourmand

La septième génération de la Corvette sera lancée cette année avec un V8 entièrement redessiné. Il a la même configuration à tiges de poussoirs et le même volume de 6,2 litres que l'actuel moteur, mais le nouveau est plus puissant et plus économique, selon GM.

Agrandir

La septième génération de la Corvette sera lancée cette année avec un V8 entièrement redessiné. Il a la même configuration à tiges de poussoirs et le même volume de 6,2 litres que l'actuel moteur, mais le nouveau est plus puissant et plus économique, selon GM.

PHOTO FOURNIE PAR GM

Publicité

Publicité

Denis Arcand | La Presse

Publié le 9 janvier 2013 | Mise à jour le 9 janvier 2013 à 09h34

La Corvette occupe une place injuste dans la culture populaire du Québec, à cause d'une rime des années 70 qui a donné un coup en bas de la ceinture à tous les conducteurs de cette voiture sport.

Personne ne tient vraiment à vérifier l'exactitude de cette rime-là où il le faudrait. Par contre, ceux qui s'intéressent sérieusement à l'automobile scrutent sous le capot de la Corvette à chaque nouvelle génération de cette authentique auto sport aux performances comparables à celles de voitures haute performance deux ou trois fois plus chères.

La septième génération de la Corvette (la «C7») sera lancée cette année avec un V8 entièrement redessiné appelé LT1. Il a la même configuration à tiges de poussoirs et le même volume de 6,2 litres que l'actuel V8 LS3, mais le nouveau moteur est plus puissant et plus économique, estime GM. Les ingénieurs qui ont conçu le nouveau LT1 avaient fait table rase de l'ancien; le LT1 est à 99% nouveau, dit GM et les pièces empruntées au LS3 pourraient toutes tenir dans le coffre à gants.

Les données préliminaires fournies par GM donnent au LT1 une puissance d'au moins 450 chevaux à 6000 tours/minute et un couple de 450 livres-pied à 4000 tr/min. C'est 20 ch. et 26 lb-pi de plus que le LS3. Même entre 2000 et 4000 t/min, le LT1 aura un couple de 400 lb-pi. GM estime d'ailleurs que la Corvette C7 qui sera dévoilée dimanche prochain à Detroit pourra faire le 0-96 km/h (0-60 mph) plus rapidement que la Corvette actuelle (il lui faut 4 secondes).

Malgré ses muscles accrus, GM affirme que la C7 sera moins gourmande sur la route que la C6 manuelle 2012, qui a une cote fédérale américaine de 26 milles au gallon d'essence ordinaire (9,05 L/100 km). L'entreprise ne s'avance pas sur la consommation en ville de la C7 (celle de la C62 012 est de 16 milles au gallon).

Les gicleurs d'huile de refroidissement des pistons, au bas des cylindres.

Les gicleurs d'huile de refroidissement des pistons, au bas des cylindres.

PHOTO FOURNIE PAR GM

Agrandir

Trois raisons

Tous ces progrès viendront de trois caractéristiques: la désactivation de quatre des huit cylindres, quand l'effort demandé est bas; l'injection directe de l'essence et la synchronisation variable des soupapes.

Publicité

La désactivation des cylindres n'est pas une innovation récente, mais GM dit que c'est la première fois qu'on l'applique sur ce type de moteur. À bas effort, l'allumage et l'alimentation des cylindres no 1, 7, 6 et 4 cessent et le V8 de 6,2 litres devient momentanément un V4 de 3,1 litres.

D'ailleurs, on peut penser que le LT1 n'aurait peut-être pas été nécessaire si la désactivation de quatre cylindres avait fonctionné sur l'ancien moteur LS3. Mais des «problèmes insurmontables de cognements et de vibrations» ont rendu cette option impossible, dit GM.

Le système d'injection directe est venu avec un piston un peu plus petit et des bielles plus courtes. Cela fait un moteur un peu plus trapu, ce qui abaisse un peu le centre de gravité de la future C7.

La chambre de combustion. On distingue la pointe de la bougie en bas.

La chambre de combustion. On distingue la pointe de la bougie en bas.

PHOTO FOURNIE PAR GM

Agrandir

La forme et le volume du piston et de l'intérieur du cylindre ont été calculés pour favoriser le refroidissement de l'huile et tolérer le taux de compression accru (11,5: 1). D'ailleurs, les pistons du LT1 sont en aluminium et ressemblent à ceux utilisés dans les moteurs turbo. GM dit que les simulations informatiques faites pour trouver la bonne configuration du moteur équivalent à 6 millions d'heures d'essais à l'ancienne. Une bonne partie de ce temps a servi à choisir la bonne forme de piston et du haut du cylindre pour produire une chambre de combustion optimale. Plus de 75 formes différentes ont été testées. Des centaines de systèmes de combustion aussi.

L'essence est vaporisée dans le cylindre par une pompe à puissance variable et l'explosion se fait plus au centre du cylindre parce que la fixation de la bougie a été enfoncée, ce qui permet d'approcher le point d'étincelle du centre de la chambre de combustion.

Selon GM, le résultat permet de brûler toutes les micro-gouttelettes d'essence vaporisées à l'injection, donc d'extraire le maximum d'énergie possible de l'essence.

La synchronisation variable des soupapes permet de jouer avec le mélange air-essence dans la chambre de combustion, selon l'effort demandé au moteur.

Parmi les meilleurs moteurs turbo

GM dit que son LT1 à aspiration naturelle soutient la comparaison avec certains des meilleurs moteurs turbo du monde. Le constructeur a montré du doigt le V8 à deux turbos de 4,4 litres de BMW: sa puissance est de 400 ch. et son couple, de 450 lb-pi, mais il pèse 228 kg et fait 68 cm de hauteur. Le LT1 de la nouvelle Corvette a une puissance de 450 ch. et un couple de 450 lb-pi, mais pèse 211 kg et fait 64 cm de hauteur. Cela fait un devant plus léger, plus bas et plus de puissance aux roues arrière. Outre une assiette plus basse, le moteur plus petit permet un capot légèrement plus bas et aérodynamique et une meilleure vision au conducteur, toujours assis très bas dans une Corvette.

Ce choix du V8 n'est pas seulement logique. Avant la publication de la fiche technique du LT1, la rumeur avait couru qu'un V6 à deux turbos de 5,5 litres était le choix de Chevrolet pour la Corvette. La direction de GM a dit qu'il fallait respecter la préférence du consommateur de Corvette, qui tient au V8, mais n'exclut pas d'offrir aussi un V6 turbo dans un proche avenir.

L'autre considération est que la Corvette, qui a beaucoup de succès en course, devait avoir un moteur puissant, léger, trapu et assez durable pour que la garantie soit applicable même aux coureurs de fin de semaine. Et c'est le V8 LT1 (la cinquième génération du V8 «Small Block») qui s'est imposé.

GM ne l'a pas dit, mais il est certain aussi que la tradition du V8 chez Corvette et au Centre de développement et d'ingénierie des moteurs et transmission, à Pontiac, au Michigan, ont aussi pesé dans la balance. Historiquement, la Corvette a déjà gagné les 24 heures du Mans deux fois avec un V8 et domine actuellement la série American Le Mans avec un V8 (voir Adrénaline en page 10).

Le LT1 sera fabriqué à l'usine de moteurs ultramoderne Tonawanda, à Buffalo, dans l'État de New York. Cela pourrait avoir un impact sur GM Canada. Le moteur LS3 haute performance est fabriqué à Wixom, au Michigan, mais la version ordinaire est fabriquée à l'usine de Ste.Catharines, en Ontario.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Escape 2012: Rideau

Ford - Escape 2012: Rideau

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer