Chevrolet Camaro: l'entracte

La Chevrolet Camaro... (Photo fournie par GM)

Agrandir

La Chevrolet Camaro

Photo fournie par GM

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Éric LeFrançois

collaboration spéciale

La Presse

Aussi bien vous prévenir tout de suite, dans quelques jours, cette analyse de la Camaro 2015 sera totalement obsolète. Le 16 mai, Chevrolet soulèvera en effet le voile sur la sixième génération de son coupé sport au Belle Isle Park de Detroit. Ses admirateurs sont d'ailleurs formellement invités à y assister à son dévoilement (voir le lien web à la fin du texte).

Au moment d'écrire ces lignes, on sait encore très peu de choses sur cette nouvelle mouture si ce n'est qu'elle étrennera de la plateforme Alpha originalement conçue par Cadillac. Cette architecture, unanimement plébiscitée par la critique pour son dynamisme et le modernisme de sa conception, permettra entre autres d'alléger d'une centaine de kilos - du moins, c'est la rumeur qui circule - ce coupé sport. On murmure également que la suspension à contrôle magnétique ne sera plus à l'usage exclusif de la puissante ZL-1 et que les acheteurs de la livrée SS, à tout le moins, pourront également retenir ses services.

Ces quelques détails donnent espoir aux fidèles de la Camaro de bénéficier d'une monture capable de rivaliser avec la Mustang. Ce qui n'était jusqu'ici pas le cas, même en optant pour la toute-puissante (et lourde) ZL-1. En dépit de toutes les attentions dont cette dernière bénéficiait - dont un moteur V8 suralimenté par compresseur de 580 chevaux -, celle-ci avait à traîner quelque 1900 kilogrammes. C'est beaucoup, mais elle les cachait plutôt bien. Les 580 chevaux qu'il libère impressionnent, mais certainement pas autant que les 556 livres-pied qui vous bottent les fesses chaque fois que votre pied droit se pose sur la pédale d'accélération.

Sur un circuit, cette Camaro se lançait dans les courbes rapides avec une énergie et une efficacité peu communes. Contrairement aux versions «standards» qui tirent tout droit en entrée de virage et invitent le train arrière à passer devant à la sortie, la ZL1 est d'un équilibre étonnant et d'une extraordinaire agilité. Dommage que le siège du conducteur manque autant de support. En fait, il n'y a que dans les épingles négociées à basse vitesse que le poids se fait vraiment sentir et exige une certaine dextérité au volant.

Pourquoi pas! À la condition de ne pas visser une cage de sécurité dans l'habitacle étriqué de cette Camaro et de ne procéder à aucune modification mécanique, Chevrolet vous autorise à l'amener sur un circuit sans mettre fin à la garantie. Que le moteur saute ou que la transmission régurgite ses engrenages, c'est Chevrolet qui paie.

> Assistez au dévoilement de la nouvelle Camaro

On aime

> Tempérament de la ZL-1

> Suspension magnétique

> Prête pour la piste

On aime moins

> Son embonpoint

> Modèle en fin de carrière

> Plusieurs fautes d'ergonomie

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer