article:4602876:article

Les 13 fêtards de Chrysler réembauchés

Des employés de l'usine Jeep Jefferson North, de Detroit, ont été filmés à leur insu en train de fumer de la marijuana et de boire de la bière pendant leur pause de dîner.

Agrandir

Des employés de l'usine Jeep Jefferson North, de Detroit, ont été filmés à leur insu en train de fumer de la marijuana et de boire de la bière pendant leur pause de dîner.

Photo Jalopnik.com

Publicité

Publicité

Denis Arcand | Auto

Publié le 11 décembre 2012 | Mise à jour le 25 décembre 2012 à 14h49

Les 13 assembleurs congédiés par Chrysler en 2010 parce qu'ils prenaient un coup et fumaient du pot durant presque tous leurs lunchs retourneront assembler des Jeep Grand Cherokee à l'usine Jefferson North.

Durant une enquête qui a duré 10 jours ouvrables, une équipe du réseau de télévision Fox News avait filmé le même groupe d'habitués qui se réunissaient au même parc public durant leur demi-heure de lunch pour caler des grosses bières et fumer du cannabis, puis retournaient assembler des Jeep Cherokee. Ce reportage, qui a fait le tour du monde, ne pouvait tomber plus mal pour Chrysler, qui tentait de refaire son image après avoir été sauvée de la faillite par une injection directe de milliards de dollars par le gouvernement fédéral. Chrysler avait congédié 13 fêtards en septembre 2010, puis en avait suspendu deux autres, estimant que les 15 employés avaient «enfreint le code de conduite de la compagnie».

Mais les assembleurs, membres du syndicat Travailleurs unis de l'automobile, avaient déposé des griefs et contesté leurs congédiements devant un arbitre en litiges du travail. Fox News a révélé que les 13 hommes sont de retour à l'usine depuis la semaine dernière, après que l'arbitre eut décidé récemment qu'il n'y a pas assez de preuve concluante pour maintenir les congédiements.

D'autres employés d'une autre usine de Chrysler avaient été surpris à faire la même chose un an plus tard, dans un stationnement d'un bâtiment de TUA.

Chrysler a réagi lundi à la décision arbitrale en faveur des 13 employés congédiés: «Je veux vous dire que le Groupe Chrysler n'approuve en aucune façon ce type de mauvaise conduite, mais c'est avec regret que nous sommes forcés d'accepter la décision de l'arbitre en relations de travail, tout comme doit le faire le syndicat quand la sentence arbitrale est conforme à la position patronale», a écrit sur son blogue Scott Garberding, premier vice-président à la production. M. Garberding a aussi dit demandé au public «de considérer cette situation comme une aberration regrettable», ajoutant que «Chrysler ne prend pas à la légère les comportements répréhensibles de ses employés.»

Chrysler n'a pas révélé si le jugement l'oblige à verser aux 13 employés le salaire qu'ils n'ont pas touché durant leurs deux années d'absence.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Escape 2012: Rideau

Ford - Escape 2012: Rideau

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (11)
  • Il faudrait connaitre sur quelles bases l'arbitre a ordonne le retour au travail.
    Existe-t-il un site web ou l'on raconte ce qui se passe dans les usines de montage automobile?
  • J'ai beau avoir un préjugé favorable aux syndicats, mais parfois...
  • @ doncamillo
    Vrai, les travailleurs japonais ne prennent pas de bière, ils prennent du Saké.
  • Stridulation,
    Votre commentaire démontre toute absence de responsabilité. Je ne voudrais pas être votre employeur si votre comportement correspond à votre absence de valeurs.
  • @don camillo,pensez-vous vraiment que les japonais sont mieux,continuez a acheter des produits etrangers,et payer plus cher ici d'impots,et de programmes sociaux,allez!tirez-vous dans le metier
  • Personnellement, si je fumais du pot et prenais de la bière, je ne me ferais même pas confiance pour batir la niche du chien.... Désolé les gars mais je n'acheterai pas votre 4X4 pourtant je magasinais ce camion cet automne.... On peut bien entendre des bruits de caisse! pif! Et pis est-ce que les autres compagnies américaines ont le même problème avec leurs employés...? Pourquoi je vais acheter une manque japonnaise? ils fument pas de pot sur l'ouvrage.... pis ils ne boivent pas de bière.
  • En effet, ce quils font durant leurs heures de brake ne regarde pas l'employeur. Par contre si ils sont sous l'effet de substance durant leur quart de travail la ça regarde l'employeur! Un travailleur sous l'effet de substances encoure plus de risque de blessure, ce qui entraine de la perte de productivités, des couts pour l'entreprise ou au mieux une baisse sur la productivité ou la qualité du travail fait...
  • Je pensais que nous vivions dans un pays libre... Ce que les travailleurs font pendant leur pause, en dehors du lieu de travail, ne regarde pas l'employeur. On dirait bien cependant que certains ici rêvent que l'on revienne à l'époque du servage.
  • @jpcantin...well je ne partage pas votre opinion par ce que...Premierement: des emplois en béton ça n'existe plus dans l'automobile depuis le downturn de 2008-2009. Allez demander aux travailleurs de l'auto de l'Ontario au chomage ce qu'ils en pensent. Et de 2: les travailleurs de production ne font pas 40$ de l'heure. Et encore vous trouverez sur la ligne de montage des gens avec des diplomes collegiaux, des hommes de metiers avec cartes de competences et beaucoup d'experience et des gens avec des bacs en ingénierie et autres, tout cela par ce qu'il n'y a pas d' emplois disponible en ce moment sur le marché dans leur domaine... ET pendant ce temps un cher ministre va faire entrer des immigrants a la pelletée, des gens qui vont accepter des jobs sous payés. Tout ça par ce que des entreprises qui veulent des gens de metiers avec diplomes long comme le bras et n'offrant qu'un soi-disant salaire concurentiel de 18-19$ hr se plaignent au gov en disant qu'ils n'arrivent pas a trouver des travailleurs qualifiés..Ça serait peut etre le temps de vous reveillez car on est maintenant en 2012..le prix a la consommation est elevé les autos se vendent a prix de fou..les apt sont tous en haut des 600$ par mois et les maison sont pas achetables.Le salaire monsieur devrait suivre le cout de la vie donc si on regarde de plus pres, les 40$ aujourd'hui equivaut a mon avis a 18-19$/hr et il y a 30 ans..les maisons qui se vendent a 300,000 aujourd'hui etait a 70-80k en 1983...ET vous monsieur le meritez vous votre salaire???
  • Et ces morons iront ensuite se plaindre lorsque leurs jobs iront en Asie, au Mexique ou ailleurs...
  • Bel exemple d'emplois-béton à 40 piastres de l'heure sans avoir dépassé un Secondaire V.

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer