article:4635788:article

Les constructeurs de plus en plus sensibles aux allergies

Quand Ford a refait le design de la Focus, ses ingénieurs ont testé une  centaine de matériaux pour voir s'ils étaient allergènes au toucher pour  certaines personnes sensibles.

Agrandir

Quand Ford a refait le design de la Focus, ses ingénieurs ont testé une centaine de matériaux pour voir s'ils étaient allergènes au toucher pour certaines personnes sensibles.

Photo fournie par Ford

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Denis Arcand | La Presse

Publié le 31 mars 2013 | Mise à jour le 14 avril 2013 à 08h49

Probablement à cause de toutes ces saletés chimiques que nos machines crachent dans l'atmosphère, on compte de plus en plus de personnes allergiques.

Pour leur permettre de continuer à rouler sans trop d'inconfort, les constructeurs automobiles installent des filtres à pollen et particules de plus en plus serrés. Et dans l'habitacle, ils évitent autant que possible les matériaux qui peuvent déclencher des réactions allergiques au toucher.

Par exemple, quand Ford a refait le design de la Focus, ses ingénieurs ont testé une centaine de matériaux pour voir s'ils étaient allergènes au toucher pour certaines personnes sensibles. Ça ne veut pas dire qu'il n'y en a plus dans les habitacles, mais on s'est arrangé pour en éliminer ou en réduire l'usage dans les zones comme les sièges, le volant, les accoudoirs, les poignées de porte et le bras de vitesses.

Ford dit avoir ainsi «éliminé ou réduit l'usage du latex naturel, du nickel et du chrome hexavalent, qui peuvent causer des réactions allergiques chez certaines gens».

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Escape 2012: Rideau

Ford - Escape 2012: Rideau

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (2)
  • Règle générale, quand on achète une voiture neuve, la meilleure chose à faire c'est de la laisser ventiler plusieurs jours et, dans le pire des cas, éviter d'y embarquer de jeunes enfants.
  • Monsieur Arcand,
    Bien qu'étant moi-même très intéressé par les substances pouvant provoquer des maladies respiratoires, je pense que votre premier paragraphe généralise le problème de la même manière que l'on a longtemps accusé le vaccin MMR de provoquer l'explosion des cas d'enfants autistes.
    Le moteur à combustion interne n'est pas un modèle d'efficacité énergétique mais il constitue un moyen "cheap" de déplacer nos véhicules de plus de deux tonnes! Puisque les rejets seraient plus nocifs au ralenti, il aurait été urgent d'adopter la synchronisations des feux de circulation intelligente dès les fusions forcées du gouvernement péquiste en 2001. Les électeurs auraient peut-être avalé la pilule plus facilement. 10 ans plus tard, votre journaliste Karim Benessaieh en parlait dans son article du 4 avril mais il n'y a jamais eu de suivi. Il reste aussi à éliminer les arrêts aux quatre coins dont la densité du traffic ne justifie pas leur présence. Ils sont là seulement pour ralentir le débit. On a installé un superbe carrefour giratoire pour faciliter l'entrée à l'Ile-des -Soeurs de ses 18 000 résidents mais le chemin ceinturant l'Île est tapissé d'arrêts aux quatre coins. Quelle dépense énergétique inutile.
    Londres a adopté le modèle de l'espace partagé pour la très célèbre Kensington High Street afin d'améliorer l'intégration autos-vélos-piétons. Disparus les feux, les lignes, les panneaux de signalisation. Ce fût un succès retentissant au point où la Ville vient de terminer l'aménagement de l'Exhibition Road au coût de 30 millions de livres sous le même principe.
    Je le répète; Churchill avait bien raison en disant: "La grande leçon de la vie, c'est que parfois, ce sont les fous qui ont raison."

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer