La Volt 2016, (un peu) moins chère ici

La Chevrolet Volt 2016... (Photo fournie par GM)

Agrandir

La Chevrolet Volt 2016

Photo fournie par GM

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Denis Arcand
La Presse

GM a annoncé une réduction de prix pour la version améliorée de son hybride, la Chevrolet Volt 2016. Mais la réduction est moins grande qu'espérée. L'amélioration technologique (80 km d'autonomie électrique - 19 km de plus que la Volt 2015 - avant que la génératrice à essence démarre, promet GM) est plus impressionnante que l'amélioration du prix.

Au moment de publier, seul le prix américain avait été annoncé (l'annonce du prix canadien est décalée chez la plupart des constructeurs) et la réduction américaine est d'environ 1200 $. Certains commentateurs espéraient une réduction de 5000 $.

S'il baisse dans la même proportion qu'aux États-Unis, le prix de base de la nouvelle Volt 2016 devrait être 3,4% moins cher (1372 $) que le prix de détail suggéré du manufacturier 2015 au Canada. Ce prix était de 40 345 $ mercredi sur le site de GM Canada, mais on trouvait des Volt 2015 à 39 998 $ chez un concessionnaire de la Rive-Sud et le site canadien Unhaggle.com prétend qu'on peut déjà l'obtenir pour 38 232 $ dans la région de Montréal (probablement parce que les concessionnaires sont motivés à se débarrasser des 2015). Bref, en soustrayant 3,4% du PDSM officiel de GM, la Volt 2016 pourrait coûter environ 38 975 $ et peut-être un peu moins quand elle arrivera dans les concessions à la fin de l'année. Évidemment, on ne tient pas compte de la subvention de 8000 $ du gouvernement du Québec (après taxes et frais).

Alors gardons ça simple: après la subvention, le débours net d'un acheteur pour sa Volt 2015 à Montréal est d'environ 38 000 $.

Toutes choses étant égales par ailleurs, le débours net après la subvention devrait être légèrement inférieur à 37 000 $.

«God save the subsidy»

Parlant de subventions, le gouvernement britannique a annoncé que la subvention aux véhicules électriques sera étendue aux motos et aux scooters qui ne brûlent pas d'essence. Que Dieu sauve la reine, les batteries et la subvention!

Publicité

Le Bureau des véhicules à faibles émissions britannique (son acronyme anglais est OLEV) a reçu une enveloppe budgétaire supplémentaire de 7,5 millions de livres (13,8 millions de dollars) sur cinq ans, qui permettra d'accorder des subventions pouvant atteindre 1500 livres (2750 $) aux acheteurs de deux-roues électriques. L'OLEV vise à réduire le coût d'acquisition des motos et scooters électriques de 20% en moyenne.

L'OLEV note que toute la société tire profit de ces subventions puisque les motos consommeront zéro essence et surtout, qu'elles réduisent la congestion routière et l'engorgement des stationnements publics.

Autre avantage, pas souligné par l'OLEV, même le plus taré des amateurs de straight pipes (pots d'échappement évidés pour faire du bruit) ne réussira pas à écoeurer le voisinage avec une moto électrique.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer