Salon de l'auto: les nouveautés en rafale de GM

Buick Avenir Concept... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Buick Avenir Concept

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Éric LeFrançois

collaboration spéciale

La Presse

Le pied sur l'accélérateur du changement, General Motors poursuit le renouvellement de sa gamme. Chevrolet retouche ses modèles phares, alors que Cadillac consolide sa position au sein de l'Olympe automobile. De son côté, GMC peaufine son Terrain, tandis que Buick nous invite à découvrir l'esthétique de sa future signature.

Buick Avenir Concept ... (PHOTO FOURNIE PAR BUICK) - image 2.0

Agrandir

Buick Avenir Concept 

PHOTO FOURNIE PAR BUICK

Buick: plus agressive

À défaut de nous offrir la version définitive de la LaCrosse 2017, Buick nous fait découvrir l'étude conceptuelle qui l'a inspirée, le prototype Avenir. Ne boudons pas ce plaisir puisque le concept Avenir intègre tous les codes esthétiques que nous trouverons sur les Buick de demain. Ce nouveau langage visuel s'exprime notamment par des proportions plus agressives, une réduction importante des porte-à-faux et un pavillon légèrement incurvé.

Mais au-delà de la signature, il y a la technique. Ce concept intègre un moteur V6 combinant un dispositif de désactivation des cylindres à un autre permettant de couper l'alimentation d'essence lors des arrêts prolongés. Deux technologies qui permettent d'économiser le carburant. Toujours dans cette optique, le concept Avenir inaugure une toute nouvelle boîte automatique à neuf rapports. Ces derniers peuvent être sélectionnés manuellement à l'aide de palettes greffées au volant.

Soucieuse d'améliorer le confort et la sécurité de ses occupants, cette Buick intègre une suspension dotée d'amortisseurs réglables par le conducteur, des pneus de 21 po et un rouage à quatre roues motrices doté d'un double embrayage pour assurer une transition rapide et continue entre les trains roulants.

Le concept Avenir enchâsse dans son tableau de bord aux formes épurées un immense écran d'information de 12 po de diagonale. Ce dernier comporte les applications les plus recherchées des automobilistes, mais duplique aussi quelques commandes. Les deux occupants des places arrière bénéficient également chacun d'un système d'information et de divertissement individuel ainsi que d'une prise USB. Le bloc d'instrumentation autorise une série de configurations pour satisfaire aux besoins du conducteur.

Entre le rêve et la réalité, maintenant. La LaCrosse 2017 intègre pratiquement toutes les caractéristiques du concept Avenir, à l'exception de la boîte de vitesses (huit rapports au lieu de neuf), de la dimension des pneumatiques, du nombre de places (cinq au lieu de quatre) et de l'écran d'information, dont la diagonale de 12 po a été ramenée à 8. Toutes les autres avancées du prototype se retrouvent sur la nouvelle LaCrosse. Cette dernière est plus légère que le modèle qu'elle remplace (- 136 kg), bien que son empattement ait été allongé de 65 mm.

Publicité

Chevrolet Camaro ... (PHOTO FOURNIE PAR CHEVROLET) - image 3.0

Agrandir

Chevrolet Camaro 

PHOTO FOURNIE PAR CHEVROLET

Chevrolet Cruze ... (PHOTO FOURNIE PAR CHEVROLET) - image 3.1

Agrandir

Chevrolet Cruze 

PHOTO FOURNIE PAR CHEVROLET

Chevrolet: quatre avant-premières

Il y a beaucoup à voir chez Chevrolet.

La marque au noeud papillon propose en effet pas moins de quatre avant-premières canadiennes, dont la Spark. Cette citadine (elle fait moins de 4 m de longueur) repose sur un empattement allongé pour assurer à ses occupants un meilleur dégagement et un confort accru. Sa carrosserie, plus aérodynamique, enveloppe un châssis plus rigide sur lequel est montée une mécanique de 1,4 L plus performante. Jumelée à une boîte manuelle ou à une automatique à variation continue (CVT), cette motorisation est en mesure de consommer moins de 6 L/100 km, selon GM. 

Pour ajouter à la sécurité de cette petite auto, de nouvelles fonctions comme le système de détection d'obstacles dans un angle mort latéral, l'avertisseur de sortie de voie et l'alerte de prévention de collision sont désormais offertes en option.

Chevrolet profite également de son passage à Montréal pour dévoiler une Cruze fortement remaniée. Plus longue et plus basse que le modèle antérieur, cette compacte affiche non seulement un meilleur coefficient de traînée aérodynamique, mais aussi une physionomie plus élancée. À l'intérieur, l'habitabilité progresse : cette Chevrolet offre désormais un meilleur dégagement pour les jambes et les genoux des occupants qui prendront place à l'arrière. La Cruze est mue par un tout nouveau moteur de 1,4 L suralimenté par turbocompresseur (153 chevaux). Dotée de l'injection directe et d'un système d'arrêt automatique, cette mécanique est couplée, au choix, à une boîte manuelle ou automatique. Une motorisation diesel sera proposée au cours de l'année.

Chevrolet Malibu ... (PHOTO FOURNIE PAR CHEVROLET) - image 4.0

Agrandir

Chevrolet Malibu 

PHOTO FOURNIE PAR CHEVROLET

La Malibu n'a plus besoin de présentation. Modèle à succès de Chevrolet depuis plus de 50 ans, cette intermédiaire fait l'objet cet hiver d'une refonte complète. Plus longue et plus légère, la nouvelle Malibu offre également plus d'espace à l'intérieur. Son empattement a été allongé de près de 101 mm (4 po), et le véhicule pèse presque 136 kg (300 lb) de moins que le modèle précédent. Cette réduction de poids permet de réviser à la baisse la cylindrée des moteurs. De fait, on trouve de série un 1,5-litre turbocompressé (160 chevaux) offrant un couple équivalant à celui du 2,5-litres autrefois offert. La Malibu soulève également son capot à un 2-litres suralimenté (250 chevaux) ainsi qu'à une motorisation hybride (mi-essence, mi-électrique). Toutes ces mécaniques sont couplées à une boîte automatique à huit rapports.

Les amateurs de performance ne manqueront pas de relever la présence de la nouvelle Camaro 2016 à Montréal. Celle-ci habille une carrosserie ouverte (cabriolet) ou fermée (coupé). Pour la première fois de son histoire, la Camaro est mue, de série, par un moteur quatre cylindres turbocompressé (275 chevaux). Pour ceux et celles qui souhaitent avoir « plus de pédale », un V6 3,6 L (355 chevaux) et un V8 6,2 L (455 chevaux) figurent aussi au catalogue.

GMC Terrain ... (PHOTO FOURNIE PAR GMC) - image 5.0

Agrandir

GMC Terrain 

PHOTO FOURNIE PAR GMC

GMC: mise à niveau

Dans l'ombre des projecteurs cette année, GMC concentre essentiellement ses efforts à la mise à niveau du Terrain. Deuxième produit en importance de la marque derrière la camionnette Sierra, cet utilitaire est le modèle le plus populaire de GMC auprès de la gent féminine. En effet, 45 % des propriétaires de Terrain sont des femmes.

Il s'agit de l'ultime révision de ce modèle avant l'arrivée de la nouvelle génération, prévue pour 2018. Pour maintenir la compétitivité de ce modèle, ses concepteurs ont apporté une série de modifications, pour la plupart esthétiques.

Visuellement, le Terrain 2016 se reconnaît à ses nouveaux carénages (avant et arrière), sa calandre plus massive et son capot plus bombé. De profil, on note des jantes redessinées alors qu'à l'arrière, les versions haut de gamme adoptent des feux DEL.

À l'intérieur, un plateau de rangement supplémentaire a été installé et les commandes de la partie centrale du tableau de bord affichent un graphisme révisé. Le revêtement des sièges a été modifié sur l'ensemble des déclinaisons, une garniture chromée enjolive désormais le levier de vitesses. À ce sujet, soulignons que GMC simplifie cette année la nomenclature de la gamme, laquelle compte désormais trois déclinaisons (SLE, SLT et Denali). 

Pour rendre l'offre plus alléchante encore, certaines avancées autrefois exclusives à la seule version Denali sont désormais offertes sur les autres livrées. Par exemple, il est désormais possible de bénéficier d'un siège à réglage électrique en huit sens pour le passager avant ou encore du système de détection d'obstacles sur les côtés et de l'alerte de circulation transversale arrière.

Tous les modèles comptent une banquette arrière coulissante MultiFlex pour moduler l'espace intérieur. L'habitacle propose également un espace de rangement de 894 L (31,6 pi³) derrière le siège arrière, qui passe à 1809 L (63,9 pi³) lorsque le dossier du siège arrière est rabattu.

Le moteur de série est un Ecotec de 2,4 L pour les modèles à roues avant motrices. Un V6 de 3,6 L à injection directe développe une puissance de 301 chevaux. Le V6 permet également une capacité de remorquage qui peut atteindre 1588 kg (3500 lb).

Cadillac XT5 ... (Photo fournie par Cadillac) - image 6.0

Agrandir

Cadillac XT5 

Photo fournie par Cadillac

Cadillac: un modèle attendu

Le SRX n'est plus, vive le XT5. Cette appellation alphanumérique marque le coup d'envoi d'une nouvelle gamme de multisegments en devenir chez Cadillac. Attendu dans les salles d'exposition avant l'été, le XT5 fait, à Montréal, sa première sortie officielle en terre canadienne.

Par rapport au SRX qu'il remplace, le XT5 est plus léger (- 126 kg) et plus spacieux encore. Ainsi, le dégagement alloué aux jambes des occupants qui monteront à l'arrière a été sensiblement accru. Et pour ajouter à la modularité de l'habitacle et ainsi permettre à l'utilisateur de configurer le volume habitable et utilitaire, la banquette arrière offre une course longitudinale.

Soucieuse de faire la démonstration qu'elle a retrouvé son lustre d'antan, la marque de prestige de la General Motors décore l'habitacle du XT5 de manière presque artisanale pour souligner le souci qu'elle accorde aux détails de fabrication. Ainsi, l'habitacle est assemblé avec des panneaux taillés et cousus à la main plutôt que des panneaux moulés, comme ce qu'on trouve sur des modèles de « grande série ».

Déposé sur une architecture à roues avant motrices (de série), le XT5 agrafe, moyennant un supplément, un rouage à quatre roues motrices à son soubassement. Ce dernier offre des performances plus élevées que le dispositif autrefois offert grâce à des capteurs plus performants. Ceux-ci peuvent notamment autoriser le transfert de 100 % du couple sur l'un ou l'autre des essieux. Sous son capot, le XT5 loge un V6 3,6 L dont la puissance est estimée à 306 chevaux et à 270 lb-pi de couple. Pour ménager sa consommation, Cadillac lui accole deux « accessoires » fort utiles : d'une part, un dispositif de coupure automatique à l'arrêt, comme sur un véhicule hybride ; d'autre part, un système de désactivation de deux cylindres dans des conditions bien précises. À noter que ce V6 s'arrime exclusivement à une boîte automatique à huit rapports. Fait à souligner au sujet de cette dernière, il s'agit de la première Cadillac dotée d'un levier de vitesses à commande électronique qui permet non seulement de faire une sélection plus précise, mais aussi de maximiser l'espace utilitaire sur la console centrale.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer