Accident mortel: GM a gain de cause contre une plaignante

Les avocats de GM ont plaidé auprès du... (Photo Archives AP)

Agrandir

Les avocats de GM ont plaidé auprès du jury que c'était la conduite rapide sur une chaussée mouillée qui était à l'origine de la collision.

Photo Archives AP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Juan A. Lozano
Associated Press
HOUSTON

Un jury du Texas a conclu qu'un interrupteur d'allumage de General Motors (GM) n'était pas à l'origine d'un accident survenu en 2011 ayant fait un mort ainsi qu'un blessé.

Le verdict a été rendu jeudi, dans un tribunal de Houston.

Zachary Stevens et ses parents poursuivaient le constructeur automobile américain, alléguant qu'il avait perdu le contrôle de son véhicule en raison de la défaillance d'un interrupteur d'allumage avant de percuter un autre véhicule, dont le chauffeur a perdu la vie.

Les avocats de GM avaient plaidé auprès du jury que c'était la conduite rapide de M. Stevens sur une chaussée mouillée qui était à l'origine de la collision.

L'entreprise a eu gain de cause dans deux autres dossiers similaires plus tôt cette année.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer