383 km d'autonomie pour la Chevrolet Bolt: mieux que la Tesla 3? Peut-être...

Les estimés qui chiffraient l'autonomie de la Chevrolet... (Photo: GM)

Agrandir

Les estimés qui chiffraient l'autonomie de la Chevrolet Bolt à 320 km étaient dans le champ.

Photo: GM

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Denis Arcand
La Presse

General Motors a fini par révéler l'autonomie estimée de la Chevrolet Bolt, et elle est plus élevée que prévu, et plus élevée, apparemment, que celle de sa future concurrente, la Tesla 3.

Avec une batterie chargée à bloc, un automobiliste conduisant une Bolt 2017 sans trop s'exciter pourrait s'attendre à rouler 383 km. La prévision originale de GM, lorsque la voiture a été dévoilée, était de 320 km.

Avec une Bolt, les gens de Windsor, Ontario,... - image 2.0

Agrandir

Avec une Bolt, les gens de Windsor, Ontario, pourront se rendre sans recharge à Toronto. Ou vice-versa. Deux perspectives électrisantes, s'il en est.

C'est amplement suffisant pour faire Montréal-Québec, ou Edmonton-Calgary, ou New York-Boston, ou Los Angeles-San Diego, bref, la distance entre plein de grandes villes nord-américaines où on trouve normal de se rendre sans avoir à s'arrêter une demi-heure pour recharger son auto.

C'est certainement en raison de cette liberté électrique accrue que Alan Batey, le patron de GM Amérique du Nord, a indiqué que «la Bolt change la donne du segment des voitures électriques». Il réitéré que la Bolt sera dans certaines concessions Chevrolet d'ici la fin de l'année.

Elon Musk a dû se garder des munitions

Ces 383 km sont légèrement plus que l'autonomie de 345 km annoncée de façon préliminaire par Tesla au sujet du futur Modèle 3. Mais il ne serait pas surprenant que Tesla --qui carbure autant aux relations publiques qu'à l'électricité-- se soit gardé une petite marge pour l'annonce des données définitives.

Un prototype du Modèle 3 en montre devant... - image 4.0

Agrandir

Un prototype du Modèle 3 en montre devant l'usine de batteries Tesla-Panasonic à Sparks, au Nevada. Photo: Reuters

Soit dit en passant, des journalistes automobiles américains de Green Car Report ont conduit la Bolt en Californie et ont obtenu trois kilomètres de plus que son rayon d'action officiel de 383 km avant de manquer de jus.

Reste à voir le prix de cette Bolt. GM dit que sa tout électrique coûtera «moins que 37 500 $ US», soit presque 49 400 billets du Dominion au taux de change d'aujourd'hui. Et ce, plus taxes et moins la subvention québécoise de 8000 $, ce qui ferait «moins de 48 800 huards» au net. Ce serait bien que ce soit pas mal moins que cela.

La Tesla est promise pour un peu moins cher (45 000 $ CAN au net si on fait le même calcul). Mais il n'est pas certain que Tesla parvienne à la fabriquer avant la fin de 2018.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer