Essai routier - Honda Civic Type R 2018 : agent provocateur

  • Force est d'admettre que la Civic étale un degré de raffinement qui n'a rien à envier à celui de ses rivales. (Toutes les photos Honda)

    Plein écran

    Force est d'admettre que la Civic étale un degré de raffinement qui n'a rien à envier à celui de ses rivales.

    Toutes les photos Honda

  • 1 / 12
  • L'écusson «Type R» est bien en vue sur la calandre de cette Honda. ()

    Plein écran

    L'écusson «Type R» est bien en vue sur la calandre de cette Honda.

  • 2 / 12
  • Les sièges avant de la Type R, très soutenants et drapés d'un élégant tissu rouge, soignent le confort. ()

    Plein écran

    Les sièges avant de la Type R, très soutenants et drapés d'un élégant tissu rouge, soignent le confort.

  • 3 / 12
  • Le quatre-cylindres turbocompressé de 2 L a une puissance de306 ch et un couple de 296 lb-pi. Le turbocompresseur peut faire grimper à 22,6 psi (1,6 bar) la pression d'air. ()

    Plein écran

    Le quatre-cylindres turbocompressé de 2 L a une puissance de306 ch et un couple de 296 lb-pi. Le turbocompresseur peut faire grimper à 22,6 psi (1,6 bar) la pression d'air.

  • 4 / 12
  • Grâce à son différentiel à glissement limité et à sa géométrie très étudiée des composants de suspension, cette Type R accélère avec aplomb sans réellement avoir d'impact sur la direction. ()

    Plein écran

    Grâce à son différentiel à glissement limité et à sa géométrie très étudiée des composants de suspension, cette Type R accélère avec aplomb sans réellement avoir d'impact sur la direction.

  • 5 / 12
  • La Type R cultive une expérience de conduite réellement captivante et accessible. ()

    Plein écran

    La Type R cultive une expérience de conduite réellement captivante et accessible.

  • 6 / 12
  • L'écran multimédia donne accès à un système pas réellement à point. L'écran tactile ne réagit pas toujours bien aux commandes et les menus n'offrent pas une navigation simple. ()

    Plein écran

    L'écran multimédia donne accès à un système pas réellement à point. L'écran tactile ne réagit pas toujours bien aux commandes et les menus n'offrent pas une navigation simple.

  • 7 / 12
  • Contrairement à la Si qui n'est offerte qu'en version berline, La Type R n'est offerte qu'avec un hayon arrière. Avec 727 L de volume, son coffre est aussi volumineux que facilement accessible. ()

    Plein écran

    Contrairement à la Si qui n'est offerte qu'en version berline, La Type R n'est offerte qu'avec un hayon arrière. Avec 727 L de volume, son coffre est aussi volumineux que facilement accessible.

  • 8 / 12
  • À l'instar de la version traditionnelle à hayon, la Type R est assemblée dans l'usine de Honda de Swindon, en Angleterre, alors que son moteur turbo est construit en Ohio. ()

    Plein écran

    À l'instar de la version traditionnelle à hayon, la Type R est assemblée dans l'usine de Honda de Swindon, en Angleterre, alors que son moteur turbo est construit en Ohio.

  • 9 / 12
  • L'amortissement adaptatif compense en outre les flancs très minces des pneus, ce qui rend le roulement étonnamment confortable. ()

    Plein écran

    L'amortissement adaptatif compense en outre les flancs très minces des pneus, ce qui rend le roulement étonnamment confortable.

  • 10 / 12
  • Sans qu'on sache s'il s'agit réellement d'un hommage, on trouvait également trois pots d'échappement centraux à l'arrière d'un des modèles les plus légendaires de l'histoire de Ferrari, la F40. ()

    Plein écran

    Sans qu'on sache s'il s'agit réellement d'un hommage, on trouvait également trois pots d'échappement centraux à l'arrière d'un des modèles les plus légendaires de l'histoire de Ferrari, la F40.

  • 11 / 12
  • Les jupes, le becquet avant et le diffuseur arrière affichent un fini fibre de carbone assez convaincant, mais évidemment, ce n'est que du plastique. ()

    Plein écran

    Les jupes, le becquet avant et le diffuseur arrière affichent un fini fibre de carbone assez convaincant, mais évidemment, ce n'est que du plastique.

  • 12 / 12

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles René
La Presse

Qui n'a jamais un jour évoqué la vision stéréotypée du jeune « à la casquette à l'envers » conduisant une Honda Civic dans laquelle il a investi beaucoup trop de paies hebdomadaires ?

Le modèle iconique de la marque est une cible facile, symptôme de sa forte popularité dans l'univers du tuning. Son ultime interprétation sportive, la Type R, n'a qu'à faire de cette image. Elle fait dans la provocation, sans toutefois que ce soit inutile.

SON DESIGN

Bon, par où commencer ? Car, il y a de la matière. Cette Type R se reconnaît inévitablement par l'écusson Type R bien en vue sur sa calandre.

Il y a aussi son bouclier redessiné, dans lequel il y a des ouvertures verticales pour refroidir le système de freinage.

Impossible de ne pas parler de l'immense becquet et de la grande prise d'air découpée sur le capot qui assure le refroidissement. Sur la latérale, ce sont les énormes jantes de 20 po qui volent la vedette, tout comme les jupes relativement larges qui compliquent quelque peu la sortie de l'habitacle. À l'arrière, la composition est encore plus déroutante et provocante.

Les trois pots d'échappement, l'immense aileron et les divers appendices aérodynamiques coiffent le gâteau avec beaucoup de crème fouettée.

À BORD

La Civic Type R demeure une Civic à hayon, avec tous les avantages que cela procure. L'habitacle est très spacieux et fort bien conçu si l'on se concentre sur son aspect pratique.

Les espaces de rangement sont nombreux et bien disposés. La qualité des matières est excellente et la présentation de l'instrumentation, misant sur un écran numérique, ajoute une touche contemporaine et permet une bonne lisibilité.

Cela dit, on se heurte à trop de touches tactiles, ce qui devient très agaçant à la longue, surtout pour les commandes du système de ventilation.

Qu'importe leur taille, les passagers et le conducteur bénéficient d'énormément d'espace, ce qui place la voiture en tête de la catégorie à ce chapitre. Les sièges avant de la Type R, très soutenants et drapés d'un élégant tissu rouge, soignent le confort.

SOUS LE CAPOT

Mais, avant toute chose, cette Civic Type R se définit par sa mécanique. On a ici affaire à un quatre-cylindres turbocompressé de 2 L, rien de bien excentrique dans le contexte actuel.

Cela dit, la puissance se situe à 306 ch et le couple abondant de 296 lb-pi appuie la vigueur grâce au turbocompresseur qui peut grimper à 22,6 psi de pression d'air (1,6 bar).

Bien que pas très savoureuse sur le plan vocal, cette motorisation est d'une linéarité extraordinaire. Le turbocompresseur présente très peu d'inertie, s'exprimant par des accélérations vigoureuses marquées par très peu de délai.

Le tout est guidé par une boîte manuelle (6 rapports) quasi parfaite dans le guidage de son levier et la progressivité de son embrayage.

Il propose d'ailleurs la synchronisation du régime en rétrogradation.

DERRIÈRE LE VOLANT

Si le moteur turbo est très éloquent, le châssis l'est encore plus. Plusieurs ont évidemment exprimé des réserves concernant sa configuration à traction.

Bien que légitime, ce scepticisme vole rapidement en éclats. Grâce à son différentiel à glissement limité et à sa géométrie très étudiée des composants de suspension, cette Type R accélère avec aplomb sans réellement avoir d'impact sur la direction.

Bon, ce n'est pas parfait, surtout si l'on trimballe des objets dans le coffre arrière, ce qui touche un peu la répartition, mais c'est tout de même excellent. Bien mieux que les autres compactes sportives à traction.

L'amortissement adaptatif compense en outre les flancs très minces des pneus, ce qui rend le roulement étonnamment confortable.

Celà ne se fait pas au détriment de l'efficacité, redoutable autant par le freinage très bien réglé que par le roulis à peine perceptible.

LES TECHNOLOGIES EMBARQUÉES

On n'achète certainement pas la Civic Type R dans l'optique d'obtenir beaucoup d'équipement technologique.

Hormis le système d'infodivertissement, seule une caméra latérale servant de capteur d'angle fait partie de la fiche descriptive.

Parlant de l'écran multimédia, il donne accès à un système pas réellement à point. L'écran tactile ne réagit pas toujours bien aux commandes et les menus n'offrent pas une navigation simple.

Honda a choisi de l'appuyer par des touches tactiles pour pratiquement tout, ce qui rend les tâches auparavant simples beaucoup trop complexes à exécuter.

La chaîne audio de 542 W fait un travail acceptable, sans réellement se démarquer de la concurrence. Concernant l'amarrage aux téléphones intelligents, Apple CarPlay et Android Auto sont proposés de série, tout comme la recharge sans fil.

VERDICT

Avec une facture qui dépasse les 40 000 $, la Civic Type R se positionne dans une arène dangereuse.

Les Subaru WRX STI, Volkswagen Golf R et même Ford Focus RS offrent toutes le rouage intégral afin de bien transmettre leur couple au sol. Elles bénéficient aussi d'une grande notoriété.

Cela dit, force est d'admettre que la Civic étale un degré de raffinement qui n'a rien à envier à celui de ses rivales.

C'est aussi une voiture qui cultive une expérience de conduite réellement captivante et accessible. Au point où cela nous pousse à nous questionner sur l'hégémonie de la transmission intégrale chez les compactes sportives.

Mais, bien évidemment, le tapis de neige hivernal était bien loin de faire son apparition au moment d'écrire ces lignes. Et il y a l'accoutrement, d'une exubérance presque caricaturale.

CARNET DE NOTES

SPORTIVE ET PRATIQUE

Avec 727 L de volume, le coffre arrière de la Civic Type R est aussi volumineux que facilement accessible.

UN PEU DE FAUX POUR AGRÉMENTER

Les jupes, le becquet avant et le diffuseur arrière affichent un fini fibre de carbone assez convaincant, mais évidemment, ce n'est que du plastique.

SEULEMENT AVEC UN HAYON

Contrairement à la Si qui n'est offerte qu'en version berline, La Type R n'est offerte qu'avec un hayon arrière.

UNE VOITURE MONDIALE

À l'instar de la version traditionnelle à hayon, la Type R est assemblée dans l'usine de Honda de Swindon, en Angleterre, alors que son moteur turbo est construit en Ohio.

TROIS POTS D'ÉCHAPPEMENT, UNE IDÉE PIQUÉE À FERRARI ?

Sans qu'on sache s'il s'agit réellement d'un hommage, on trouvait également trois pots d'échappement centraux à l'arrière d'un des modèles les plus légendaires de l'histoire de Ferrari, la F40.

Fiche technique

VERSION À L'ESSAI : Civic Type R

PRIX (AVEC OPTIONS) : 42 860 $

MOTEUR : L4 DACT 2 L turbocompressé

PUISSANCE : 306 ch à 6500 tr/min

COUPLE : 295 lb-pi de 2500 à 4500 tr/min

TRANSMISSION (MODÈLE D'ESSAI) : Manuelle à six rapports avec synchronisation du régime

ARCHITECTURE MOTRICE : Moteur transversal avant, traction

CONSOMMATION (ÉNERGUIDE) : 9,6 L/100 km (super)

CONCURRENTES DIRECTES : Ford Focus RS, Subaru WRX STI, Volkswagen Golf R

DU NOUVEAU EN 2018 ? : Aucun changement majeur




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2018

Jeep - Cherokee 2018

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer