Hyundai dévoilera en janvier sa riposte à la Prius

Une esquisse de la Hyundai IONIQ.... (Illustration fournie par Hyundai)

Agrandir

Une esquisse de la Hyundai IONIQ.

Illustration fournie par Hyundai

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Charles René
La Presse

Le constructeur Hyundai continuera à cibler de front son rival naturel qu'est Toyota en dévoilant le mois prochain une nouvelle création au mandat vert.

Pour faire son entrée en matière, l'IONIQ misera sur un positionnement inédit. En plus d'offrir des groupes motopropulseurs hybride classique et hybride rechargeable, cette compacte pourra également être agrémentée d'un moteur entièrement électrique. Aucun autre modèle ne peut se targuer, du moins pour le moment, de proposer une offre verte en trois volets.

Pour les détails techniques complets, il faudra attendre au mois de janvier, lorsque Hyundai procédera à une première présentation mondiale en Corée du Sud. Le premier dévoilement nord-américain se fera au salon de New York, en mars. Les versions hybrides devraient miser sur un moteur quatre cylindres de 1,6 L avec des moteurs électriques de grosseurs différentes.

Pour le moment, seule la Sonata est offerte au sein de la gamme Hyundai en version hybride et hybride rechargeable. La livrée enfichable a une autonomie estimée de 39 km au moyen d'un moteur électrique d'une puissance de 50 kW et d'une batterie au lithium polymère. L'IONIQ devrait logiquement faire mieux de concert avec une base plus compacte entièrement conçue pour accueillir ce type de motorisation. Avec sa batterie au lithium-ion, elle fait également un choix technique différent de celui de la Sonata.

La Genesis G90. Photo : Hyundai... - image 2.0

Agrandir

La Genesis G90. Photo : Hyundai

Baptême pour Genesis

Hyundai a également orchestré la semaine dernière le premier dévoilement de sa nouvelle marque Genesis avec la G90, son modèle-phare qui remplacera l'Equus.

Parmi les faits saillants de ce modèle, notons une importante refonte du design, beaucoup plus moderne et effilé dans son aspect. Sur cet élément, la G90 fait drôlement penser à la Kia K900, une proche cousine. Elle adopte la calandre en hexagone, une touche stylistique qui la rapproche de la gamme Hyundai. Le constructeur affirme que le châssis a été conçu sur le circuit du Nürburgring, en Allemagne, siège de son centre d'essai européen.

Publicité

Côté motorisation, ce modèle se présente avec un choix de trois moteurs, alors que l'Equus n'en avait qu'un. Il inaugure un nouveau moteur V6 biturbo de 3,3 L, le premier moulin du genre mis au point par Hyundai. Sa puissance, dans cette version coréenne, atteint 365 ch. Un V6 de 3,8 L et un V8 de 5 L complètent le portrait, deux moteurs proposés dans l'actuelle Genesis berline. On ne sait pas pour le moment lesquels seront offerts sur notre continent.

Au cours des cinq prochaines années, cinq autres modèles se joindront à la gamme de cette nouvelle marque, qui cherche à se détacher de Hyundai pour cultiver une identité distincte.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer