| Commenter Commentaires (3)

Une auto qui se conduit comme la navette spatiale

L'habitacle de la nouvelle Infiniti Q50.... (Photo fournie par Infiniti)

Agrandir

L'habitacle de la nouvelle Infiniti Q50.

Photo fournie par Infiniti

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Denis Arcand
La Presse

Lors du salon de l'auto de Detroit, Nissan a révélé la berline sport Infiniti Q50, qui est équipée d'une conduite à commande électrique, comme les grands avions à réaction et les navettes spatiales.

C'est la première voiture produite en série dont les fonctions mécaniques (accélérateur, direction, frein, etc.) sont commandées par des interfaces électroniques, ce qui permet d'éliminer la colonne de direction et le pédalier. Il n'y a plus de liens mécaniques et hydrauliques traditionnels.

Cela simplifie et allège la voiture et Infiniti affirme que cette conduite à commande électrique transmet aux roues les intentions du conducteur plus vite que les systèmes mécaniques classiques.

Mais les sceptiques disent que la direction électrique a le défaut de ne pas transmettre aux mains la sensation de la route, comme on peut l'avoir sur le volant d'une voiture ordinaire.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer