article:4682686:article

Jaguar cherche à se démocratiser

Jaguar pourrait produire un modèle à propulsion pour combler l'espace laissé vacant par le départ de la X-Type.

Agrandir

Jaguar pourrait produire un modèle à propulsion pour combler l'espace laissé vacant par le départ de la X-Type.

Photo fournie par Jaguar

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Charles René | La Presse

Publié le 25 août 2013 | Mise à jour le 25 août 2013 à 12h00

On n'a qu'à faire un examen rapide des nouveautés pour le constater, la tendance de l'heure est au luxe abordable. De nombreux constructeurs de luxe prévoient ou offrent déjà des modèles d'entrée de gamme pour grappiller des parts de marché aux généralistes. La finalité d'une telle stratégie se déploie sous deux volets: l'augmentation du volume de vente et la diminution de la moyenne de consommation de carburant des modèles. C'est maintenant au tour de Jaguar d'entrer dans le bal.

Un million. C'est le chiffre de vente annuel que Jaguar vise d'ici la fin de la décennie. Imposante à première vue, cette somme l'est encore plus lorsqu'on prend le pouls du constructeur. Avec 357 773 unités écoulées l'année dernière, la pente semble particulièrement déclive. Il va sans dire que Jaguar ne restera pas les bras croisés et lorgne les créneaux plus abordables avec deux berlines compactes de même que le segment fourre-tout des multisegments compacts.

Selon le mensuel Autocar, le multisegment sera commercialisé dès 2016 et entrera en concurrence avec des acteurs connus (BMW X3, Mercedes GLK et Audi Q5) à l'instar du Macan, recrue que prépare Porsche pour l'année prochaine. Construit sur une variante du nouveau châssis fait d'aluminium du Land Rover Range Rover, ce multisegment devrait forcément être proposé avec des moteurs actuellement en fonction chez Jaguar, à savoir un quatre-cylindres turbo et un V6 coiffé d'un compresseur volumétrique. Un prototype qui pourrait être exposé à Francfort, en septembre, nous présenterait en primeur sa silhouette qui s'annonce particulièrement épurée.

Deux berlines de plus?

Comme nous l'avons souligné dans ces pages il y a trois semaines, le constructeur envisage également d'élargir sa gamme au bas de la hiérarchie de ses berlines. Un successeur de la X-Type pourrait bien naître du projet, une berline outillée d'un rouage à propulsion fournie par la même plateforme que le multisegment.

Autocar a récemment indiqué que les stratèges du constructeur montreraient également de l'intérêt pour une compacte huppée à traction. Ce modèle aurait le mandat de diminuer l'empreinte écologique à l'aube de l'instauration de nouvelles normes de rejet de CO2 en Europe et de consommation de carburant aux États-Unis. Elle se mesurerait entre autres à l'Audi A3 et à la Mercedes CLA. De dimensions plutôt réduites, elle reposerait sur une architecture conçue spécialement pour elle.

Jaguar devra bien faire ses devoirs dans ce cas particulier, car un modèle de ce genre mal fignolé pourrait faire très mal à son image de marque. Un plan risqué, s'il est appliqué.

Publicité

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (9)
  • @Djoni
    Vous ne semblez pas le type d'individu qui se déplace à vélo et vous n'êtes pas seul car même les Chinois qui s'enrichissent troquent le deux roues pour les avantages incontestables d'un véhicule à quatre roues. De novembre à avril, les vélos sont aussi nombreux que les feuilles dans les arbres, pour employer une figure de style dite verte.
    Quelle sera la valeur résiduelle de votre Nissan Leaf lorsqu'il faudra remplacer la pile?
    Revenons sur le sujet de la Jaguar. Ce manufacturier dessine de automobiles que l'on associe facilement à la marque avec leurs silhouettes distinctives. Il ne s'agit pas d'une imitation de Mercedes ou de BMW dont les marques nipponnes ne cessent de copier. La fiabilité de la marque s'est-elle améliorée pendant que Ford en était le propriétaire?
  • Aux comptables agréé et autoproclamé
    Pas besoin de compter, de la manière dont vous le faites, rien n'est rentable.
    Aucune voiture n'est rentable, à moins de l'utiliser pour gagner votre vie.
    Un vélo coûte moins cher, pollue infiniment moins et vous garde en santé. Est-ce rentable?
    Pas pour tout le monde, et si le facteur temps et capacité de fret est compter, pas du tout.
    Mais une question pour vous, seriez-vous capable de chiffrez combien coûtent les dégâts environnementaux, les soins de santé, et l'épuisement des ressources naturelles qu'implique l'utilisation de l'automobile au quotidien moderne?
    Il est facile de conclure que rien n'est rentable, lorsque l'on omet des dépenses que l'on refile aux autres.
    Quant à la valeur résiduelle des véhicules à propulsion électrique, nul ne le sait encore, mais disons qu?il pourrait difficilement faire pire que les véhicules thermiques qui ne valent que leur poids en fer en moins de 12 ans en moyenne.
    Rentable vous demandiez?
  • Quand elle est arrivée sur le marché, en 2002 si ma mémoire est bonne, la X-Type me semblait fort jolie. Elle a mal vieillit.
  • @francois_qc
    "Non mais sérieux, faut être très riche pour pouvoir se payer un char de 100 000 $ pour pouvoir économiser sur l'essence ;-)"
    Elle est drôle et juste à point. Effectivement, quand on débourse 100 000$ pour une automobile, c'est que la maison est payée, et le chalet, le cas échéant. Il ne reste pas de cotisations non-utilisées à placer dans un REER, on a toujours investi le 5 000$ dans un CELI, les enfants vont à l'école privée et on leur paie les frais de scolarité. On ne se prive pas dans les loisirs pour rouler dans une automobile affichant un prix très élevé et surtout, on ne cache aucun revenu à l'impôt et on paie les 50% au fédéral et au provincial.
  • Ce que rexie, oh pardon, frederico omet de dire c'est que pour qu'une Tesla S revienne moins chère qu'une Fusion au bout de 10 ans, c'est qu'il faut faire plus de 90 000 km par an et pouvoir "passer" à la banque pour se payer un char de 100 000 $ ... c'est tellement économique... Non mais sérieux, faut être très riche pour pouvoir se payer un char de 100 000 $ pour pouvoir économiser sur l'essence ;-)
  • @DJ1957
    Vous pensez sincèrement que rexie opère aussi sous le pseudonyme de frederico?
    C'est carrément interdit par la nétiquette.
    Moi, je veux voir les chiffres parce que l'autre jour en revenant à la maison, je suivais une Tesla S et si frederico disait vrai et qu'elle reviendrait moins cher sur 10 ans qu'une Ford Fusion, assemblée au Mexique, alors je donne un dépôt et je me place sur la liste d'attente.
    En réalité, il y a bien peu de chances que notre "fana de Tesla" ait raison.
    Salutations.
  • @kiroulbien
    Ce que Rexie veut dire, derrière une gêne sans nom, c'est qu'au bout de 10 ans, une Tesla vaut moins qu'une Fusion, donc coûte moins chère . Ah ces comptables...
  • @frederico
    "Hé, Quoi de neuf, docteur?"
    Bugs Bunny
    Auriez-vous l'amabilité de nous montrer vos calculs parce que je suis incapable d'arriver à votre conclusion?
  • Encore une fois, on omet de dire que c'est surtout grâce à Tesla que l'on peut rouler dans une voiture sport et luxueuse à prix économique. En fait, sur 10 ans, ça coute moins cher se procurer une Tesla qu'une Ford Fusion. Dommage que les journalistes appartenant à l'appareil pétrolier qu'est Gesca-Power Corps. n'en parle pas.

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer