| Commenter Commentaires (2)

Jaguar fait renaître une pièce d'histoire

Une des reproductions de la Jaguar E-type Lightweight.... (Photo fournie par Jaguar)

Agrandir

Une des reproductions de la Jaguar E-type Lightweight.

Photo fournie par Jaguar

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Charles René
La Presse

La Jaguar E-type Lightweight n'a pas réellement connu un très grand succès en course automobile. Autant elle ensorcelait par sa grande beauté, autant elle a peiné à vraiment se distinguer durant sa courte carrière d'à peine deux ans (1963-1964). Sa rareté la distingue toutefois des autres E-type, résultat d'une erreur de parcours que le constructeur a décidé de réparer, 50 ans plus tard.

Une des reproductions de la Jaguar E-type Lightweight.... (Photo fournie par Jaguar) - image 1.0

Agrandir

Une des reproductions de la Jaguar E-type Lightweight.

Photo fournie par Jaguar

Jaguar produira ainsi les six exemplaires de cette Jaguar E-type Lightweight qui n'ont jamais vu le jour pour boucler la boucle - et ainsi atteindre l'objectif préalablement prévu de 18 unités. L'exercice, le premier de l'histoire de la marque, a été mis en branle par la division Jaguar Land Rover Special Operations. Le premier exemplaire produit a été dévoilé au Concours d'élégance de Pebble Beach, il y a deux semaines.

Jaguar affirme que chacune des cinq autres voitures seront aussi rigoureusement reproduites à la main par des artisans dans les nouveaux ateliers de Browns Lane, selon les spécifications d'origine du bolide. Elles ne pourront toutefois être immatriculées, car elles seront vendues comme véhicules historiques de compétition.

Outre son magnifique design intemporel, qui a reçu les louanges du Commendatore Enzo Ferrari, cette E-type en version de course se démarquait par sa carrosserie entièrement en aluminium. Cela permettait d'abaisser son poids de 114 kg comparativement à l'E-type de production. Pour assurer une reproduction précise au millimètre près, Jaguar a numérisé les pièces de carrosserie d'un exemplaire d'origine. Les artisans utilisent également les techniques de fabrication des années 60. Un travail d'orfèvre, il va sans dire.

Pour faire vivre l'oeuvre, l'équipe lui implante une mécanique en tous points identique à celle qui animait le bolide original, soit un six-cylindres en ligne de 3,9 L. Alimenté en carburant par trois carburateurs Weber, il produit 340 chevaux pour déplacer les 1000 kg de cette E-type. Le moteur est boulonné à une boîte manuelle à quatre rapports à course courte.

Bref, un travail d'exception pour un véhicule d'exception, et une excellente manière de mettre en relief l'héritage sportif du constructeur anglais.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer