Jaguar Land Rover continue de soutenir le diesel aux États-Unis

Deux modèles diesel de Range Rover et Range... (Photo Jordan Strauss, archives AP)

Agrandir

Deux modèles diesel de Range Rover et Range Rover Discovery ont été mis en vente aux États-Unis il y a deux semaines, juste avant que l'affaire Volkswagen n'éclate.

Photo Jordan Strauss, archives AP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Agence France-Presse
Detroit

Le constructeur automobile Jaguar Land Rover, propriété du groupe indien Tata Motors, veut intensifier la commercialisation de modèles diesel aux États-Unis en dépit du scandale déclenché par l'affaire Volkswagen, a indiqué mercredi un responsable.

«Nous n'allons pas changer notre stratégie», a affirmé Joachim Eberhardt, le président de Jaguar Land Rover en Amérique du Nord, lors d'un discours à Detroit.

«Il faut faire face à la situation au fur et à mesure de son évolution», a-t-il ajouté, faisant référence au scandale Volkswagen.

Le constructeur allemand a équipé certains de ses modèles diesel de logiciels destinés à déjouer les contrôles antipollution en vigueur aux États-Unis, pour faire passer ses voitures pour plus vertes qu'elles ne le sont vraiment. Cette fraude, révélée en début de semaine dernière, concerne 11 millions de véhicules dans le monde.

«Il est beaucoup trop tôt pour dire» si les ventes de voitures équipées de moteur diesel vont souffrir aux États-Unis de la révélation de cette affaire, a encore déclaré M. Eberhardt.

Contrairement à l'Europe, le carburant diesel est plus cher aux États-Unis et relativement peu de voitures particulières sont équipées de ce type de motorisation.

Le diesel est essentiel dans la stratégie de Jaguar Land Rover pour répondre aux normes d'économies de carburant qui seront imposées à l'avenir aux États-Unis. D'ici fin 2017, toutes les gammes de la marque auront au moins un modèle diesel, à l'exception du sportif Jaguar F-Type, a précisé le dirigeant.

Publicité

Deux modèles diesel de Range Rover et Range Rover Discovery ont été mis en vente aux États-Unis il y a deux semaines, juste avant que l'affaire Volkswagen n'éclate. Jusqu'à présent, leurs ventes n'ont pas semblé en pâtir.

Elles représentent environ 15% des ventes de chacun de ces modèles, a indiqué Stuart Schorr, vice-président pour la communication de Jaguar Land Rover. Leurs moteurs ont été modifiés pour répondre aux normes américaines, a-t-il souligné.

Selon M. Eberhardt, Jaguar Land Rover a pour objectif de vendre 500 000 voitures dans le monde cette année.

Selon les derniers chiffres disponibles, le groupe a vendu 52 769 voitures aux États-Unis sur les huit premiers mois de cette année, en hausse de 15,3% par rapport à la même période en 2014.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer