article:4503645:article

Rappel de plus de 267 000 Jeep pour un problème de corrosion

Le Jeep Liberty 2005.

Agrandir

Le Jeep Liberty 2005.

Photo Alain McKenna, collaboration spéciale

Publicité

Publicité

| Agence France-Presse

Publié le 8 mars 2012 | Mise à jour le 22 mars 2012 à 10h59

New York - Chrysler a annoncé mercredi le rappel de plus de 267 000 Jeep en raison d'un risque de corrosion sur la suspension arrière.

Il s'agit du tout-terrain Liberty années modèles 2004 et 2005.

La plus grande partie de ces véhicules, 209 746, ont été vendus ou sont immatriculés dans 21 États du nord, de l'est et du centre des États-Unis, de l'Illinois à Washington, a précisé l'agence fédérale américaine chargée de la sécurité routière (NHTSA) dans un communiqué.

Le rappel concerne aussi 24 727 véhicules au Canada et 32 910 dans le reste du monde, selon Chrysler.

Publicité

Le risque de «corrosion excessive» sur le bras inférieur de suspension, une pièce reliant le châssis à l'essieu, peut provoquer une fracture, ce qui peut «entraîner la perte de contrôle du véhicule et conduire à un accident», a expliqué la NHTSA sur son site internet.

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer