article:4603131:article

Le nouveau LR2 lancé au Québec

Land Rover a choisi le Sucrerie de la Montagne, à Rigaud, comme point de ralliement pour la présentation de son nouveau LR2.

Agrandir

Land Rover a choisi le Sucrerie de la Montagne, à Rigaud, comme point de ralliement pour la présentation de son nouveau LR2.

Photo Éric Descarries, collaboration spéciale

Publicité

Publicité

Éric Descarries | La Presse

Publié le 12 décembre 2012 | Mise à jour le 12 décembre 2012 à 09h45

Le constructeur britannique Land Rover a choisi la région de Montréal pour y lancer la toute dernière version de son petit VUS LR2. En effet, depuis la semaine dernière, il a reçu pas moins de neuf groupes de journalistes du monde entier d'abord à Montréal même, puis dans les régions de Montebello et de Mont-Tremblant pour qu'ils puissent évaluer le nouveau LR2 tant sur route que hors route.

Le marché canadien recevra sous peu ses premiers LR2 2013. Originalement connu sous le nom de Freelander (un nom que le petit véhicule conservera en Europe), le LR2 a d'abord été retouché en 2009 avant de subir une plus importante modification pour 2013.

On reconnaîtra la petite camionnette de ce millésime à son devant complètement redessiné, dont des phares circulaires intégrés dans un bloc optique comme on en voit sur les autres modèles de la marque, une nouvelle calandre inspirée de celle des Range Rover, des feux arrière aussi redessinés pour ressembler à ceux des autres produits Land Rover et de toutes nouvelles roues.

Autre modification d'importance, les LR2 2013, offerts en quatre finitions, de base, SE, HSE et HSE LUX, ont vu leur intérieur révisé, surtout sur le plan du tableau de bord. Celui-ci incorpore désormais une console centrale qui pourra être équipée d'un écran tactile de sept pouces qui servira à la fois à la radio et au système de navigation optionnel (la caméra de marche arrière facultative avec système d'aide d'attache à la remorque transmettra les images à cet écran).

Publicité

Le démarrage se fait désormais par un bouton que le conducteur doit presser, et le frein de stationnement a été remplacé par une commande électrique placée près du levier de vitesses. Quant à la nouvelle radio Meridian de 825 Watts, elle est combinée à une sonorisation de... pas moins de 17 haut-parleurs!

Un moteur plus puissant et plus économique

Toutefois, le changement le plus important se trouve sous le capot. En effet, l'ancien six-cylindres en ligne de 3,2 litres que le LR2 partageait avec les produits Volvo est remplacé par un quatre-cylindres DACT turbocompressé de 2,0 litres qui développe 240 chevaux à 5500 tr/min (10 de plus que le six-cylindres) et 250 li-pi de couple à 3200 tr/min (16 de plus que l'ancien moteur). Selon Land Rover, ce moteur est non seulement plus léger (de 88 livres) et plus puissant, mais il est aussi plus économique. Le constructeur publie une moyenne observée de 9,6 L/100 km. Il existe une option de moteur diesel de 2,2 litres au catalogue de ce VUS compact, mais elle n'est pas offerte en Amérique du Nord.

 

Malgré son format compact, le Land Rover LR2 (vu ici sous une légère chute de neige dans les sentiers de Montebello) demeure un véritable tout-terrain.

Malgré son format compact, le Land Rover LR2 (vu ici sous une légère chute de neige dans les sentiers de Montebello) demeure un véritable tout-terrain.

Photo Éric Descarries, collaboration spéciale

Agrandir

Pour en revenir au 2,0 litres turbo, il est combiné à une boîte automatique Aisin AWF21 à six rapports dont le reniflard est surélevé afin de respecter la capacité de cette camionnette de passer jusque dans 500 mm d'eau. En même temps, sa suspension et sa garde au sol de 210 mm et sa traction intégrale Haldex font du LR2 un véritable tout-terrain. D'ailleurs, Land Rover lui a retenu le principe Terrain Response, dont la commande rotative à la console centrale a été remplacée par des boutons.

Ainsi, les dirigeants de Land Rover n'ont eu aucune crainte à confier leurs tout nouveaux véhicules aux journalistes qui ont participé à son terrain d'essai de Montebello, où le véhicule s'est particulièrement distingué.

D'autre part, sur la route, le plus petit Land Rover s'est aussi avéré très rapide et surtout très silencieux.

Le LR2 demeure, malgré tout, le modèle de base de la marque et il continue d'être commercialisé à un prix concurrentiel, soit 39 970$ pour la version de base, 44 490$ pour la version SE, 46 990$ pour la HSE et 48 190$ pour la HSE LUX.

Les dirigeants de la marque croient, en passant, que le véhicule attirera une clientèle dans le début de la cinquantaine qui recherche un petit VUS de grand luxe et de grande renommée.

 

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer