article:4618185:article

Du plus économique au plus cher

Même si ses proportions semblent inchangées, le Range Rover a fait l'objet d'une cure amincissante. Selon ses concepteurs, 420 kilogrammes ont été retranchés. Cela a été rendu possible en allégeant son châssis monocoque, qui passe de l'acier à l'aluminium.

Agrandir

Même si ses proportions semblent inchangées, le Range Rover a fait l'objet d'une cure amincissante. Selon ses concepteurs, 420 kilogrammes ont été retranchés. Cela a été rendu possible en allégeant son châssis monocoque, qui passe de l'acier à l'aluminium.

PHOTO FOURNIE PAR LAND ROVER

Publicité

Publicité

Éric Lefrançois | La Presse

Publié le 4 février 2013 | Mise à jour le 4 février 2013 à 14h00

Land Rover a dévoilé la quatrième génération du plus aristocrate des tout-terrains, le Range Rover. Celui-ci conserve les codes esthétiques chers à la marque, mais l'oeil avisé aura tôt fait de distinguer une plus grande finesse dans le dessin pour mieux fendre le vent. À ce sujet, le nouveau Range Rover revendique un coefficient de traînée aérodynamique de 0,34, une valeur très correcte considérant la taille de ce véhicule.

Même si ses proportions semblent inchangées, le Range Rover a fait l'objet d'une cure amincissante. Selon ses concepteurs, 420 kilogrammes ont été retranchés. Cela a été rendu possible en allégeant son châssis monocoque, qui passe de l'acier à l'aluminium. Plus léger, le Range Rover demeure toujours aussi puissant. Son moteur V8 de 5 litres développe 375 chevaux alors que la version suralimentée par compresseur en fait toujours galoper 510 dans son bloc. Deux moteurs sont offerts, mais une seule boîte de vitesses - automatique à huit rapports - relaie le tout aux (quatre) roues motrices.

Avant d'aller plus loin, ouvrons ici une parenthèse sur les intentions de Land Rover, qui songe à nous offrir aussi un 6-cylindres turbodiesel. Aucune date de lancement n'a cependant été fixée. Fermons la parenthèse.

Non seulement les aptitudes tout-terrain demeurent toujours aussi exceptionnelles, mais les qualités routières s'améliorent. Les ingénieurs disent notamment avoir revu l'algorithme de la suspension pneumatique dans le but d'offrir un meilleur toucher de la route.

Adieu 6-cylindres

Regardez-le moins, regardez-le mieux. Le LR2 change aussi cette année. Les phares sont plus clairs, la calandre, plus scintillante et les feux allument désormais des DEL. À l'intérieur, le coup de plumeau est plus évident puisque le tableau de bord fait peau neuve.

Soulevez le capot et dites bonjour au 4-cylindres 2 litres turbocompressé, la nouvelle mécanique de service. Celle-ci prend la place du 6-cylindres 3,2 litres (d'origine Volvo). Le 2-litres est non seulement plus puissant et plus économe à la pompe, mais il est aussi moins lourd, ce qui devrait dynamiser la conduite.

Publicité

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer