article:4703801:article

Le chiffre du jour: 16 853

Land Rover a recréé une version étirée, un peu dénaturée, mais politiquement réaliste de la route de la soie.

Agrandir

Land Rover a recréé une version étirée, un peu dénaturée, mais politiquement réaliste de la route de la soie.

Photo fournie par Land Rover

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Denis Arcand | La Presse

Publié le 27 octobre 2013 | Mise à jour le 27 octobre 2013 à 14h00

Les pilotes de Tata Motors ont parcouru 16 853 km en 53 jours à bord de trois nouveaux Range Rover hybrides diesel-
électricité pour prouver l'endurance et la fiabilité de ces 4 x 4 en motorisation verte.

Land Rover a appelé le voyage «Silk Road 2013». C'est une version étirée, un peu dénaturée, mais politiquement réaliste de la route de la soie: de l'usine Land Rover à Solihull, en Angleterre, à Bombay, siège social de Tata Motors, en traversant l'Europe jusqu'en Russie et en passant au nord de la mer Caspienne pour éviter la Syrie, l'Irak et l'Iran, trois pays indissociables de l'antique route de la soie mais en guerre, instables ou hostiles.

Les Range Rover ont ensuite traversé le Kazakhstan, l'Ouzbékistan, le Kirghizistan, la Chine, le Népal pour atteindre l'Inde, en consommant «généralement» entre 7,6 et 7,8 L/100 km, dit Land Rover, sans donner de moyenne précise. Quinze crevaisons, quatre jantes tordues, mais zéro avarie mécanique, ajoute le constructeur.

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer