S'asseoir dans une toile d'araignée

Ce siège est en soie d'araignée transgénique.... (Photo : Lexus)

Agrandir

Ce siège est en soie d'araignée transgénique.

Photo : Lexus

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Denis Arcand
La Presse

Les sièges des petites voitures de performance sont toujours minces parce que les concepteurs comptent chaque gramme et veulent asseoir les occupants --et le centre de gravité-- aussi bas que possible. Comme l'acheteur a beaucoup de tolérance si ses besoins sur la piste sont comblés, les sièges sont souvent durs.
Mais voici un prototype de siège Lexus ultra-léger, ultra-mince et --paraît-il-- confortable qui semble destiné à une vraie auto bientôt.

Un prototype de ce siège a été montré au Mondial de Paris, tout comme une version extrêmement stylisée dans le concept Lexus UX. Il n'y a ni ressorts ni rembourrage dans ces deux sièges, ils sont faits de tissu synthétique tressé et Lexus dit en obtenir un soutien et un confort exceptionnel. Dans l'UX, le tressage du siège est asymétrique --pour refléter l'aspect déstructuré de l'habitacle, dit Lexus-- et sans doute pas très fonctionnel. Mais sa présence dans cette voiture concept montre que Lexus songe sérieusement à utiliser ce nouveau principe de sellerie.

Soie d'araignée transgénique

Le prototype de siège «en vrai» est tressé comme une toile d'araignée pour des raisons ergonomiques et, justement, le tissu est fait de «soie d'araignée synthétique», dit Lexus.

Ce prototype de siège Lexus en soie d'araignée... - image 3.0

Agrandir

Ce prototype de siège Lexus en soie d'araignée recombinante est 100 % fonctionnel et prêt pour la production, dit Lexus. Photo: Lexus

C'est une société biotechnologique japonaise, Spiber, qui fournit le tissu à base de fibroïne transgénique. 

La fibroïne est la protéine que produisent les araignées pour tisser leur toile, mais Spiber se passe des araignées. Elle a isolé les gènes qui codent la fibroïde (trouvées dans le génome des araignées) et les a introduites dans l'ADN de bactéries, qui produisent de la fibroïne en quantité industrielle dans de gros biofermenteurs en inox.

Cette manipulation génétique et cette production en lots donnent ce tissu résistant et souple, «qui épouse les formes du corps et disperse la charge pour procurer une assise confortable, et ce, pendant de longues périodes»,  promet Lexus.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer