Spécial Japon

Le nouveau langage de Mazda

Les proportions du modèle Kai sont identiques à celles... (Photo Éric LeFrançois, collaboration spéciale)

Agrandir

Les proportions du modèle Kai sont identiques à celles de la future 3 de Mazda. L'immense pilier C, nuisible à la visibilité latérale, sera conservé sur le modèle de série et Mazda songe déjà, pour pallier ce défaut, à doter, de série, ce modèle de capteurs d'angles morts.

Photo Éric LeFrançois, collaboration spéciale

(TOKYO) C'est bien connu, les stylistes forment une classe à part dans l'industrie automobile. Ce sont eux qui façonnent les voitures et expriment ce qui caractérise sans doute le plus étroitement l'identité d'une marque.

Officiellement, le modèle Vision ne sera pas produit... - image 1.0

Agrandir

Officiellement, le modèle Vision ne sera pas produit en série. Toutefois, Mazda prêtera une oreille très attentive aux commentaires de la presse et des consommateurs. La marque japonaise, qui souhaite monter en gamme, aimerait bien, à l'image de Kia avec le Stinger, compter un véhicule à forte visibilité. Photo: Reuters

Et puisque « la laideur se vend mal », disait le styliste et designer industriel français Raymond Loewy, les stylistes doivent signer des carrosseries, et des habitacles aussi, visuellement sophistiquées et différentes. Et pour cela, ils doivent impérativement se tenir debout devant les comptables qui veulent contenir les coûts et les ingénieurs qui craignent d'imposer des contraintes irréalistes sur les chaînes d'assemblage.

Ce champ de bataille n'existe apparemment pas chez Mazda. La marque japonaise donne entière liberté à ses stylistes afin d'atteindre un haut niveau de sophistication visuelle, pour se démarquer de la concurrence, bien sûr, mais pour la porter vers de nouveaux sommets. Ici, le produit ne doit pas seulement être sûr, fonctionnel et écologique. Il doit aussi être élégant et la qualité de fabrication doit se voir.

UN AVANT-GOÛT

Imparti de cette délicate mission, le bureau de style du constructeur d'Hiroshima a élaboré un vocabulaire esthétique sur les bases du Kodo Design, son actuelle signature.

Le Mazda Kai Concept. Photo: Reuters... - image 3.0

Agrandir

Le Mazda Kai Concept. Photo: Reuters

Les Vision Concept et Kai Concept présentés au salon automobile de Tokyo donnent un avant-goût du coup de crayon qui griffera les Mazda de demain. Le Kai Concept tout particulièrement. Cette étude est, dit-on, un rendu assez réaliste (oubliez les roues surdimensionnées, les petits rétroviseurs et la garde au sol abaissée) de la remplaçante de la Mazda3, censée apparaître en 2019-2020.

La Vision Concept, elle, n'incarne aucun modèle futur, même si ses proportions pourraient laisser croire qu'il s'agit de la prochaine génération de la berline intermédiaire 6. En fait, c'est un pur exercice de style, mais ses créateurs invitent tout de même à lui prêter beaucoup d'attention. Plusieurs éléments visuels seront appliqués sur des gammes existantes et en devenir de la marque. Reste maintenant à voir lesquels.

HABITACLE ÉPURÉ

Les stylistes ont également revisité les habitacles pour améliorer la qualité perçue, mais aussi mieux intégrer les nouvelles technologies embarquées et instituer un rapport plus harmonieux entre l'homme et la machine. Outre un traitement très épuré - il n'y a aucun bouton à l'exception de celui du démarreur -, le tableau de bord est tatoué d'un immense écran numérique qui ne se met « en vie » que lorsque le conducteur ou son passager le demande.

Note de la rédaction : les frais de voyage ont été payés par Audi et Mazda.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer