article:4601877:article

Une nouvelle «papamobile» offerte par Daimler au pape

Le pape Benoît XVI se déplaçait depuis le début de son pontificat à bord d'une Mercedes obtenue en 2002 alors que Jean-Paul II était chef du Vatican.

Agrandir

Le pape Benoît XVI se déplaçait depuis le début de son pontificat à bord d'une Mercedes obtenue en 2002 alors que Jean-Paul II était chef du Vatican.

Photo AFP

Publicité

Publicité

| Agence France-Presse

Publié le 7 décembre 2012 | Mise à jour le 21 décembre 2012 à 14h49

Cité du Vatican - Une nouvelle «papamobile» a été offerte vendredi par le groupe allemand Daimler AG au pape, ont annoncé le Vatican et la société automobile allemande.

Benoît XVI s'est vu remettre deux exemplaires de la nouvelle Mercedes-Benz, blindée, alimentée à l'essence, de couleur blanche comme il se doit, dans les Jardins du Vatican.

«C'est pour nous une joie de pouvoir accompagner Benoît XVI dans ses voyages. C'est un engagement important que nous nous efforçons d'accomplir avec passion», a déclaré Dieter Zetsche, président de Daimler.

Le pape montera dans cette nouvelle voiture panoramique dès samedi pour se rendre place d'Espagne, dans le coeur historique de Rome, comme chaque année, à l'occasion de la fête de l'Immaculée Conception.

Cette papamobile devrait être utilisée durant le seul voyage à l'étranger prévu l'an prochain, même si son programme n'a pas encore été annoncé: le déplacement à Rio de Janeiro, à l'occasion des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) en juillet. Une rencontre avec plusieurs millions de jeunes catholiques attendus, qui constituera un véritable défi pour un homme qui aura alors 86 ans.

La voiture sera plus basse de quelques centimètres, ce qui facilitera son transport à bord d'un avion. La climatisation et l'éclairage seront améliorés par rapport aux précédents modèles.

En 1930, la société Mercedes-Benz avait offert une limousine Nurburg 460 au pape Pie XI.

Publicité

Les «papamobiles», à la carosserie et au vitrage blindés, ont fait leur apparition au Vatican à partir de mai 1982, un an après l'attentat du Turc Ali Agca contre Jean Paul II.

Lors des premiers voyages de Karol Wojtyla, en 1979, des autocars avaient été aménagés pour permettre à ce pape très populaire d'avoir un contact plus large avec les foules immenses qui se massaient à son passage. Les premiers exemplaires des «papamobiles» ont été réalisés par British Leyland et Range Rover. Différents pays ont ensuite fait construire d'autres modèles afin de minimiser les coûts exorbitants du transport.

Les deux derniers prototypes, qui auront parcouru 6000 km chacun, avaient été offerts à Jean Paul II par Daimler en 2002. Ils seront exposés dans les musées du Vatican et de Mercedes-Benz, à Stuttgart.

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

Toyota Prius c 2012: Le Troisième élément

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (4)
  • Si le Christ avait eu 86 ans et qu'il avait du se promener dans Rio il n'aurait pas marché lui non plus....
  • Selon la bible, Jésus se promenait pieds nus, humblement vêtu et sans banque Ambrosiano dans le dos.
  • Une raison de plus pour ne pas acheter de produit Daimler. Donner son appui à cette aberration de religion...
  • Le christ marchait, et ne se prenait pas pour un autre peut-être le fils de dieux non il faut faire. Le pape est le fis de qui ?

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer