Le Mini Countryman devient officiellement un cinq-places

La banquette arrière du Mini Countryman.... (Photo fournie par Mini)

Agrandir

La banquette arrière du Mini Countryman.

Photo fournie par Mini

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Arcand
La Presse

MINI a été soulagé en juillet 2012 d'un problème vexant et coûteux en Amérique du Nord au sujet du Countryman. Jusqu'au printemps 2012, une norme américaine stipulait qu'une voiture devait avoir une largeur minimale, sans quoi, pas de banquette arrière.

Cela avait contraint MINI à commercialiser le Countryman (sur son plus grand marché) avec deux sièges baquets à l'arrière, séparés par une espèce de console de rangement en aluminium. Très embêtant quand les modèles concurrents (Subaru Forester, Nissan Rogue, Toyota RAV4, Volkswagen Tiguan) sont tous des cinq-places.

Depuis l'abrogation de la loi, Mini a commencé à offrir en option une banquette arrière. Mais grâce aux maniaques du magazine en ligne Motoring File, qui couvre ce genre de détails ennuyeux avec une assiduité vraiment exemplaire, on apprend que MINI vend tellement plus de Countryman avec la banquette qu'avec les sièges baquets que ce sont ces derniers qui vont devenir optionnels en 2013.

Pour l'acheteur moyen, qui veut son Countryman en version cinq-places, la banquette sera standard. Il faudra payer quelques centaines de dollars pour avoir les sièges baquets arrière en option.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2018

Jeep - Cherokee 2018

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer