article:4474053:article

Mirage: Le nouveau visage de la voiture économique

La Mitsubishi Mirage.

Agrandir

La Mitsubishi Mirage.

Photo AFP

Publicité

Publicité

Éric Lefrançois | La Presse

Publié le 2 décembre 2011 | Mise à jour le 4 décembre 2011 à 17h01

Tokyo - Mitsubishi entre à son tour dans l'ère de la voiture économique et minimaliste, à vocation urbaine. La Mirage présentée en avant-première au salon au catalogue du constructeur japonais.

Originalement dévoilée sous la forme d'un concept (Global Small Car), la Mirage se destine à tous les marchés où Mitsubishi a une roue à terre. Donc, elle doit plaire à tout le monde. La tâche s'annonce difficile. Hasardeuse même puisque le constructeur japonais doit, faute de partenaires, rentabiliser seul sa réalisation dans un segment de marché où les marges bénéficiaires sont bien maigres.

Son style manque de personnalité, mais il est alerte et finalement plutôt réussi. Un résultat méritoire, tant la nécessité de préserver le volume intérieur des petites autos soumet les stylistes à des contraintes difficilement conciliables avec l'élégance des lignes. Sans doute, le dessin de la Mirage serait-il plus valorisant encore si cellle-ci adoptait une monte pneumatique plus moderne. Elle chausse des 14 pouces. En outre, puisqu'il s'agit d'une voiture à vocation largement urbaine, elle gagnerait à se doter aussi de quelques protections latérales pour ne pas altérer le profil de sa carrosserie à hayon.

Alternative à la Toyota Yaris, la Mazda 2 et la Ford Fiesta, la Mirage ne mesure que 3700 millimètres de long. Ce qui la place, comme les autres modèles précités, en dessous du gabarit des concurrentes qu'elle aura à affronter sur le territoire nord-américain où elle entamera sa carrière à compter de 2013.

Publicité

En dépit de son format réduit, la Mirage prétend pouvoir accueillir cinq passagers, mais ils devront se serrer un peu. La présentation intérieure, minimaliste, garni de matériaux de bonne facture, ne sombre pas dans la grisaille propre aux autos bon marché. Le traitement bicolore du tableau de bord et les garnitures laqués (façon piano) injectent un peu de gaieté à l'ensemble. Pour ajouter à la luminosité, la ceinture de caisse basse et les montants du pare-brise plutôt minces concourent à rendre l'habitacle encore plus vaste qu'il ne l'est véritablement.

Les concepteurs de Mitsubishi ont développé un châssis inédit. Pas un chiffre n'a été publié sur le poids de l'auto, mais le constructeur japonais soutient néanmoins détenir dans ce domaine un avantage face aux modèles concurrents. Pour nous en convaincre, la Mirage soulève seulement son capot à un moteur trois cylindres 1 litre. La puissance qu'il livre est toujours tenue secrète, mais «son rendement va en étonner plusieurs» promet le porte-parole rencontré au dévoilement. Mitsubishi avance une consommation de 3,4 L/100 km et des émissions inférieures à celles d'une Prius, soit 90 grammes aux 100 kilomètres. Cette motorisation s'acoquine uniquement à une boîte à variation continue (type CVT) et comporte un dispositif de coupure automatique à l'arrêt.

Mitsubishi réserve ses premières Mirage au marché thaïlandais ce printemps. Après, le reste du monde.

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (12)
  • @python-1 et Philippe_B

    Comme les commentaires sont fermés sur l'autre page de la Volt, je me permets de commenter ici, en espérant que vous me lisiez.

    Contrairement à ce que j'ai affirmé, le site www.GM-Volt.com n'est pas directement affilié à GM. Il est l'oeuvre d'un médecin. Écran de fumée? Peut pas dire.
    Mais depuis presqu'un an, le site a été racheté par une compagnie de publicité Torontoise, qui travaille en étroite collaboration avec de nombreux fabricants de voitures et au moins 2 grandes pétrolières... Alors les impératifs de modération (censure) ont toutes les chances d'être intéressés...
  • Question à Simon_C
    Pourquoi selon toi n'y a-t-il aucune hybride-série sur le marché?
  • "Une version 1.2 litre et une version électrique sont également envisagées."
    -Cartech
    Merci à LaPresse à Desmarais à Total de France ne nous cacher souvent les bonnes nouvelles électriques...
  • Je trouve qu'elle ressemble beaucoup à la Toyota Echo, model 5 portes. Dommage que nous ne puissions avoir son poid, sa force de moteur, et... 3.4L / 100 km ... comme le disait rexie, serait-il possible que nous assistions à nouveau a une tentative de tuer la voiture électrique ? J'entendais l'autre jour Jacques Duval parler de la voiture électrique et... nous réalisons qu'il devrait peut-être laisser sa place à de nouveaux analystes de l'automobile... car pour lui, la voiture électrique semble être ce qu'il y a de plus ridicule... il disait : "quand nous ne savons pas quelle distance nous ne pourrons faire avec une charge et prendre le risque de tomber "en panne de courrant" presque partout..." - - Mr. Duval, je crois qu'il doit y avoir dans les options disponibles sur les voitures électriques un indicateur nous disant la quantité d'énergie encore disponible dans la batterie, car cette chose peut se retrouver sur les batteries d'outils électrique sans fil, je ne verrais pas pourquoi il serait impossible à mettre sur les voitures... Mr. Duval à perdu beaucoup de crédit à mes yeux à ce moment. Il fait parti de ceux qui voudrait une voiture électrique qui dès le départ, serait mieux que toutes celles existantes à essence au niveau autonomie, économie, résistance et coût à l'achat. Ils ne comprennent pas que si par exemple, la voiture coûte 5.00$ d'électricité pour parcourir 500 km au lieu de 50.00$ d'essence... calculez simplement sur 100,000 km votre économie aura été de combien... ? (45.00$ d'économie aux 500 km. = 9,000.00$ d'économie au 100,000 km ou 18,000.00$ aux 200,000 km, ceci sans compter tout les changements d'huiles moteur, filtres, graissage, système d'allumage (bougies, distributeur, etc...)
    La voiture électrique prendra sa place quand les utilisateurs de véhicules commenceront à y croire et que nos gouvernements en favoriseront l'achat... ne comptons pas trop sur Harper pour un tel support... ça nuirait aux marchés pétrolier des sables bitumineux...
  • Effectivement, elle fait penser à la Colt. C'est dans la même lignée après tout. Si elle est fiable, pas trop chère, elle pourrait permettre à Mitsubichi d'attirer enfin des clients dans les salles de montre. Pour les centaines de milliers de personnes qui n'ont pas d'entrée de garage, c'est bien une voiture courte facile à garer.
  • Coupure à l'arrêt, allègement du chassis, turbo machin-truc, hybrides qui boivent autant que les autres, bouton "éco" ... etc...

    Ce n'est que MAINTENANT? que les grands constructeurs y pensent?!? Ridicule! C'est pour re-tuer la voiture électrique en faisant diversion sur des huitièmes de solutions qui économisent 2% de pétrole ET DONC QUI CONSOMMENT ET POLLUENT 98% FOIS AUTANT!

    Tous des cossins pour NE PAS nous fournir de voitures électriques abordables et performantes.

    Et le pseudo écolo Simon_c approuve... bien sûr...
    D'ici quelques années, je nous souhaite des électriques partout.

    Une mirage électrique légère et économique se vendrait en claquant des doigts!

  • @frederico, bon jeu de mots. Petit bémol, je ne vois nulle part dans l'article que ce véhicule est presenté comme étant écologique.

    Ce qui manque dans le marché est justement ce genre d'automobile. Petite, minimaliste, frugale. Théoriquement facile d'entretien, si la fiabilité est au rendez-vous. Un défi pour Mitsu. Bonne chance. Le prix de vente demandé déterminera son succès. C'est vrai qu'elle fait penser à la première Colt. A la Excel d'il y a 2 ou 3 générations aussi, et même à la Chevette. Oui oui, tout le monde en riait de cette auto. N'empêche qu'elle était simple, facile à entretenir, coutait pas cher, et que le moteur n'était pas tuable, ce qui en a fait une favorite pour le marché des flottes.
    Il y a un conso Mitsubishi près de chez moi. Vont-ils vendre la version américaine avec ce moteur? Je gagerais que non.
  • Elle me rappelle ma Dodge Colt 1983.
  • Moi aussi je trouve intéressante la coupure à l'arrêt. C'est une technologie qui coûte environ 500 $ à installer, mais qui est malheureusement plus facile à installer sur un petit moteur que sur un gros, inertie oblige.

    D'ici quelques années, je pense que ça sera partout.
  • Nous faire croire qu'un véhicule équippé d'un moteur à essence est écologique est un véritable mirage.
  • Apres avoir ajoute queques option et paye les taxes, ces voitures coutent pres de 30000$. Aussi bien prendre l'autobus et se payer plein d'autres machins.
  • Une voiture de cette catégorie avec coupure à l'arrêt? Bravo, une technique simple et banale qui devrait équiper toute les voitures présentement en production dans le monde.

    Peut-être une gifle à tout les autres "grand concepteur"

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer