article:4573424:article

Mitsubishi lance son hybride branchable

L'Outlander PHEV, VUS hybride branchable, ressemblera comme deux gouttes d'eau au prototype PX-Miev ci-dessus.

Agrandir

L'Outlander PHEV, VUS hybride branchable, ressemblera comme deux gouttes d'eau au prototype PX-Miev ci-dessus.

PHOTO FOURNIE PAR MITSUBISHI

Publicité

Publicité

Sébastien Templier | La Presse

Publié le 12 septembre 2012 | Mise à jour le 12 septembre 2012 à 18h00

Deux ans et demi après sa première apparition au Canada sous les traits d'un prototype, le VUS hybride branchable de Mitsubishi est lancé sur les marchés. Son nom? L'Outlander PHEV.

La route menant à la commercialisation fut longue pour ce véhicule, comme c'est souvent le cas dans l'industrie automobile. Présenté pour la première fois au salon de Tokyo en 2009, celui que le constructeur nippon nommait PX-Miev à l'époque s'est ensuite baladé du côté de Los Angeles et de Toronto avant de voir sa commercialisation confirmée fin 2010.

C'est au Mondial de l'Auto de Paris qu'il sera présenté officiellement à la fin du mois pour ensuite être lancé au Japon début 2013, puis en Europe et en Amérique du Nord au cours de l'année.

Il va donc rejoindre la famille des hybrides branchables qui sera composée sous peu des Toyota Prius, Fisker Karma, Ford Fusion Energi, Ford C-Max Energi et Chevrolet Volt. Chacun évoluant presque dans une catégorie à part, cet Outlander sera à ranger - vous l'aurez compris - dans celle des VUS.

Publicité

Copie quasi conforme

À quoi ressemble ce nouvel Outlander? Il est la copie quasi conforme de la mouture 2013 à essence présentée en mars dernier au salon de Genève, version qui a alors rompu totalement avec tout ce que l'on avait connu de l'Outlander jusqu'alors. Aujourd'hui, PX-Miev, Outlander 2013 ou Outlander PHEV, c'est du pareil au même en terme de carrosserie.

C'est évidemment sous le capot que se distingue le PHEV. Il est équipé d'une transmission intégrale avec deux moteurs électriques indépendants, d'une puissance maximale de 60 kW chacun (80 chevaux), qui entraînent les roues avant et arrière. Placés chacun sur un essieu, ces moteurs sont associés à un quatre-cylindres de 2 litres (environ 148 chevaux). Ce moteur à essence peut transmettre le couple aux roues avant et sert à alimenter en électricité les deux moteurs électriques ou la batterie au lithium-ion dont la capacité est de 12 kWh.

Côté performance, Mitsubishi se contente pour l'instant d'annoncer une consommation en cycle mixte de 1,64 L/100 km, combinaison de la consommation en mode tout électrique et de la consommation en mode hybride. L'autonomie en mode tout électrique serait de 55 km alors que le véhicule peut parcourir un total de presque 900 km en tant qu'hybride. Cette dernière valeur est comparable à celle du Ford C-Max Energi, hybride branchable lui aussi.

Les prix de ce Outlander PHEV seront vraisemblablement annoncés au lendemain du salon de Paris.

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer