Spécial Japon

La lune de miel de Mitsubishi

Avec l'étude e-Evolution, Mitsubishi souhaite signaler que la... (Photo Éric LeFrançois, collaboration spéciale)

Agrandir

Avec l'étude e-Evolution, Mitsubishi souhaite signaler que la créativité est de retour sur ses tables à dessin.

Photo Éric LeFrançois, collaboration spéciale

Éric LeFrançois

Collaboration spéciale

La Presse

(TOKYO) C'est la révolution chez Mitsubishi. Cette firme qui longtemps symbolisa l'excentricité sous toutes ses formes et l'avant-gardisme, avant de tomber en disgrâce, veut rompre avec son image souffreteuse.

Maintenant que Renault et Nissan la soutiennent, la direction de Mitsubishi se croit en mesure d'assouvir ses ambitions, elle qui fut l'une des pionnières du véhicule électrique moderne (i-Miev) et surtout de la technologie hybride rechargeable (PHEV).

Le Mitsubishi Eclipse Cross montré au récent Salon... - image 1.0

Agrandir

Le Mitsubishi Eclipse Cross montré au récent Salon de l'auto de Tokyo. Photo: AP

Pour retrouver la forme, la marque aujourd'hui centenaire a choisi de prendre des risques. Une voie qui n'est plus guère fréquentée par les constructeurs automobiles, devenus de plus en plus frileux. Pour preuve, Mitsubishi a déposé il y a une dizaine de jours un plan stratégique ambitieux susceptible de permettre notamment à ses nouveaux partenaires de l'Alliance franco-nipponne de décrocher le titre de numéro un mondial de l'automobile, et ce, dès cette année.

Afin de tenir ces objectifs dans la durée, Mitsubishi Motors entend revoir complètement sa gamme, avec 11 nouveaux véhicules d'ici 3 ans, dont 2 modèles seront propulsés par l'énergie électrique. Au salon de Tokyo, la marque aux trois diamants présentait l'e-Evolution, une étude d'un VUS entièrement électrique qui, selon plusieurs sources rencontrées par La Presse, ne connaîtra pas les joies de la production en série. « L'objectif de cette étude vise d'abord et avant tout à envoyer un signal fort de notre détermination et de notre créativité retrouvée », indique un porte-parole de la marque.

+40 %
Dans le cadre de son redressement accéléré, Mitsubishi s'estime en mesure d'augmenter ses ventes mondiales de 40 % d'ici 2020. Pour ce faire, elle compte consolider sa présence en Asie du Sud-Est et pousser ses parts de marché en Océanie, en Chine, aux États-Unis et au Canada.

UN CATALOGUE RENOUVELÉ

Sur le continent nord-américain, Mitsubishi déballera avant Noël prochain son Outlander doté de la technologie PHEV.

C'est tout juste s'il ne marche pas sur... - image 4.0

Agrandir

C'est tout juste s'il ne marche pas sur l'eau... Image: Mitsubishi

Ce VUS largement plébiscité et diffusé, notamment en Norvège et en Grande-Bretagne, représente un cadeau pour la direction canadienne de la marque. Même si elle se refuse de dévoiler ses objectifs de vente pour ce modèle - ses débuts ont été maintes fois reportés, principalement pour des raisons d'approvisionnement - un concessionnaire de la grande région de Montréal confirme sous le couvert de l'anonymat que ces objectifs sont très élevés, de l'ordre de plusieurs milliers d'unités et on nous promet de pouvoir satisfaire à la demande. « Et demande il y a », dit-il avec un sourire dans la voix.

Dans la foulée de l'Outlander PHEV, la marque aux trois diamants prépare le lancement de l'Eclipse Cross, un - autre - VUS appelé à concurrencer les Honda CR-V, Chevrolet Equinox et autres Ford Escape. Ce modèle, déposé sur une architecture similaire à l'Outlander, étrennera une toute nouvelle mécanique quatre cylindres suralimentée par turbocompresseur. L'Eclipse Cross sera visible à compter du printemps 2018 dans les concessions de la marque.

Au Canada, Mitsubishi réalise 40 % de son chiffre d'affaires au Québec.

Les frais de voyage ont été payés par Audi et Mazda.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer