article:4503056:article

Salon de Genève: Nissan en mode hybride

Le Nissan Hi-Cross.

Agrandir

Le Nissan Hi-Cross.

Photo fournie par Nissan

Publicité

Publicité

Sébastien Templier | La Presse

Publié le 7 mars 2012 | Mise à jour le 21 mars 2012 à 05h01

Nissan a dévoilé mardi au salon de Genève deux prototypes qui reflètent sa nouvelle orientation stylistique et technologique. Avec le Hi-Cross et l'Emerg-E, le constructeur nippon prend un nouveau virage.

Présenté en première mondiale, le Hi-Cross «préfigure une possible nouvelle orientation du design pour l'entreprise», affirme Nissan dans un communiqué. Il s'agit d'un multisegment compact qui viendrait enrichir cette gamme aux côtés des Juke et Murano que l'on connaît en Amérique du Nord.

Sous ses proportions extérieures relativement modestes, ce prototype cache un intérieur à trois rangées de sièges pour sept passagers. Nouveauté, il est animé par une motorisation hybride, composée d'un moteur électrique (dont la puissance n'est pas précisée) alimenté par une batterie au lithium-ion (du même genre que celle de la Leaf) et d'un moteur à essence de 2,0 L à injection directe. Ce dernier procure la puissance d'un 2,5 L avec une consommation d'essence et des émissions de gaz d'un bloc de plus faible cylindrée, affirme Nissan.

L'ensemble hybride repose sur une nouvelle transmission à variation continue à quatre roues motrices qui procurerait une économie d'essence de 10% par rapport aux CVT comparables de la précédente génération de multisegments.

Publicité

Nissan ajoute que la batterie, dont on ignore la capacité, fournit une assistance à l'accélération et permet une diminution de la cylindrée du moteur à essence afin d'optimiser la consommation et les émissions. En conduite urbaine, grâce à l'apport du moteur électrique et de la batterie, le moteur thermique se coupe fréquemment.

Reposant sur des jantes en alliage de 20 pouces, la carrosserie se démarque par cette ligne qui part de la calandre en «V» - dotée de phares affutés - et qui court le long des flancs jusqu'au montant D. À l'intérieur, le tableau de bord est en forme de «T».

 

Le concept Nissan EmergE.

Le concept Nissan EmergE.

Photo fournie par Nissan

Agrandir

Hybride à autonomie prolongée

«L'Emerg-E incarne une nouvelle expression du langage stylistique d'Infiniti, appliquée à une sportive haute performance à position centrale du moteur, grande première pour la marque.»

Voilà comment la marque de luxe de Nissan présente ce prototype conçu en Europe. Un prototype qui n'est autre qu'une hybride branchable à autonomie prolongée, comme la Chevrolet Volt. Ou presque. Puisque c'est une hybride sportive avant tout qui développe 402 chevaux et offre des accélérations de 0 à 100 km/h en 4 secondes. Son autonomie en mode tout électrique serait d'à peine 50 km.

Ce modèle biplace compact (4464 mm de long) est propulsé en permanence par deux moteurs électriques de 150 kW chacun (ou 201 chevaux) qui, placés entre les deux essieus, entraînent les roues arrière. Quatre convertisseurs contrôlent ces moteurs. L'énergie récupérée au freinage est redirigée vers le bloc-batterie au lithium-ion placé derrière les sièges. Son moteur à essence, un trois cylindres de 1,2 litre, rejetterait moins de 55 g de CO2 au km et atteindrait sa puissance de pointe à 3500 tr/min.

Tout ceci est placé sous une carrosserie aérodynamique, fluide et légère.

Reste à savoir ce qu'Infiniti fera de ce prototype. Il pourrait donner naissance à un modèle de série si jamais ses tests sont convaincants.

«Le concept Essence fut une grande réussite, même si son retentissement en termes de performance dynamique ne fut sans doute pas celui escompté. Puis le modèle Etherea est arrivé, donnant une indication des perspectives d'avenir chez Infiniti sur le segment des voitures de luxe compactes. Dès lors, nous devions concevoir un véhicule phare, un emblème pour la marque. Pas nécessairement une grosse voiture ou une limousine, parce que finalement l'image d'Infiniti est davantage associée aux performances inspirées et aux sportives», explique François Bancon, directeur de la division Stratégie Produit et Planification Produit.

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (4)
  • Bof... tant que c'est des concepts, je ne vois pas pourquoi on déchire sa chemise et qu'on fait des coups de gueule.
  • @joes
    Pour tout ce qui est vraiment novateur et près de l'électrique, je dirais que le petit bob est infinitésimal.
    100 fois zéro, cela donne toujours zéro. Ce personnage est ridiculement niais.
    Sa place est avec les Monsters Truck et il devrait y rester.
  • La leaf a un équivalent miles par gallons de 106 mpg en ville et de 92 mpg sur route. Le petit bob roule une focus d'étudiant 24 mpg ville 33 mpg route avec la peinture qui décolle en plaque et vient nous dire que la leaf a une technologie inefficace. Le petit bob a dépasser 100 fois la limite de faillite de crédibilité.
  • Nissan essaie de nous refiler sa technologie inefficiente de la Leaf en la transformant en hybride. La Hi-Cross, en voilà un qui porte bien son nom.

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer