Essai routier - Nissan Sentra SR Turbo 2017 : des chevaux en aubaine

Peut-on infuser à la Sentra, une berline plutôt... (Toutes les photos : Nissan)

Agrandir

Peut-on infuser à la Sentra, une berline plutôt anonyme, de la personnalité en dopant son moteur ?

Toutes les photos : Nissan

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Charles René
La Presse

La Nissan Sentra, c'est un peu comme ce joueur de troisième ou de quatrième trio d'une équipe de hockey dont on ne se souvient jamais réellement du nom et qui parvient à ratifier de longs contrats sans trop qu'on sache comment. La compacte, offerte uniquement en berline, entame sa quatrième année sous cette génération dans l'anonymat, se contentant de minces parts de marché. Mais voilà, Nissan veut cette année dynamiser sa compacte en lui implantant un moteur turbo. Ces chevaux supplémentaires suffiront-ils ?

Son design

« Générique » est probablement le mot qui résume le mieux l'exercice esthétique auquel nous convie la Sentra.

Simpliste dans l'utilisation de ses proportions, la compacte étale un long porte-à-faux arrière et un toit haut. On dénote un certain débalancement, surtout en ce qui a trait à la petitesse des jantes, combinée à une garde au sol assez haute, surtout pour une voiture ayant certaines aspirations dynamiques. À l'avant, c'est la signature visuelle du constructeur qui prévaut, avec une calandre en V bordée de phares anguleux un peu gros. Encore là, on ne peut qualifier cette Sentra de création particulièrement laide, mais on peut certes montrer du doigt le cruel manque d'imagination.

À bord

La conception de l'habitacle est en ligne directe avec ce que projette le dessin de la carrosserie.

Les coloris grisâtres et noirs cohabitent sur un tableau de bord fait de matériaux de qualité moyenne et dont la présentation est dépassée, mais fonctionnelle. Le modèle essayé montrait cependant une meilleure qualité de finition qu'antérieurement. La position de conduite un peu surélevée ne plaira pas à tous, tout comme l'espace un peu limité pour les jambes à l'avant, chose qui favorise toutefois les passagers arrière. Le volume habitable demeure néanmoins très concurrentiel, le design extérieur conservateur portant ses fruits.

Sous le capot

La Sentra bénéficie depuis cette année d'un moteur turbo, un petit quatre-cylindres de 1,6 L. Il s'agit dans les faits de la mécanique du Nissan Juke, avançant des chiffres prometteurs de 188 ch et 177 lb-pi de couple.

.... (La Presse) - image 7.0

Agrandir

.

La Presse

Les premiers tours de roue nous font cependant rapidement déchanter. Très doux dans la manière de s'exprimer, ce moteur présente un énorme creux à bas régime.

Il faut donc constamment jouer du levier pour en extirper la puissance. La boîte manuelle est par ailleurs défavorisée par une course trop longue. L'accélérateur trop sensible et la cartographie du moteur, pas à point pour une telle transmission, rendent l'expérience rebutante. La CVT optionnelle ferait ici assurément du meilleur boulot.

Derrière le volant

Si la mécanique n'est pas à point, peut-être que Nissan a fait ses devoirs du côté du châssis ?

Après tout, le constructeur avance avoir apporté nombre d'améliorations autant à la direction qu'aux suspensions et au système de freinage avec cette version Turbo. Encore là, c'est malheureusement une occasion ratée. Vague et amorphe, la direction guide approximativement la compacte, enchaînant les virages sans conviction.

Le freinage demeure acceptable, mais l'avant plonge beaucoup trop en situation d'urgence. Il appert néanmoins important de souligner que cette Sentra Turbo paraît beaucoup mieux appuyée au sol que la variante de base, maîtrisant mieux ses mouvements.

Les technologies embarquées

Mettant l'accent sur le bas prix, Nissan propose sa Sentra SR Turbo sans système d'infodivertissement.

Pour pouvoir mettre la main sur le système NissanConnect, il faut débourser de 3400 $ de plus. Ce groupe d'options pour le moins généreux ajoute le GPS et une chaîne audio Bose qui affiche un rendement plus qu'acceptable compte tenu du prix de cette Sentra. Le système d'infodivertissement, quant à lui, tient sur un écran de 5,8 po et est de génération précédente, autant sur le plan de la présentation que des fonctions. Au-delà de cet aspect vieillot, il demeure plutôt simple d'approche et est appuyé par un petit écran dans le bloc d'instrumentation placé entre le tachymètre et l'indicateur de vitesse.

Verdict

On le sait, Nissan est capable de faire des sportives inspirées, il suffit de regarder du côté des 370Z et GT-R pour s'en convaincre.

.... (La Presse) - image 13.0

Agrandir

.

La Presse

Le Juke est aussi une création particulièrement divertissante. La Sentra SR Turbo ne peut néanmoins aspirer à rejoindre ce cercle fermé chez le constructeur.

Pleine de bonnes intentions, brandissant une fiche technique intéressante, elle n'arrive toutefois pas à susciter une quelconque émotion ; elle fait le travail sans trop être convaincue de sa mission. Pour une sportive vitaminée, un tel constat expose le fait que Nissan a raté sa cible. Si vous voulez une voiture équilibrée dans un registre semblable, la Hyundai Elantra Sport devrait figurer sur votre courte liste.

Carnet de notes

Coffre spacieux

La Sentra dispose d'un coffre arrière particulièrement volumineux de 427 L, soit 9 L de moins que celui de sa grande soeur intermédiaire, l'Altima.

Suspension arrière

La suspension arrière, une poutre de torsion, limite évidemment les ardeurs de cette Sentra Turbo comparativement à une configuration multibras, mais fait du travail acceptable.

Gain de puissance

Le moteur turbo constitue un gain de puissance de 50 % par rapport au moteur de série de la Sentra, un gain tout de même important.

Gestion du couple

Contrairement à certaines concurrentes, la Sentra Turbo ne dispose pas de différentiel à glissement limité pour la gestion du couple envoyé aux roues avant, chose qui aurait permis un meilleur comportement en virage.

Caméra de marche arrière

Comme c'est devenu la norme dans pratiquement tous les segments, la Sentra Turbo est dotée d'une caméra de marche arrière, pour la sécurité.

Fiche technique

Version à l'essai : SR Turbo

Prix (version sans options avec transport) : 23 313 $

Moteur : L4 DACT 1,6 L turbocompressé

Puissance : 188 ch à 5600 tr/min

Couple : 177 lb-pi de 1600 à 5200 tr/min

Transmission (modèle d'essai) : manuelle à six rapports

Architecture motrice : moteur transversal avant, traction

Consommation (ÉnerGuide) : 8,3 L/100 km (super recommandé)

Concurrentes directes : Honda Civic Si, Hyundai Elantra Sport, Kia Forte5 SX, Mazda3 GT

Du nouveau en 2017 ? : nouvelle version (Turbo)

Pour en savoir plus : www.nissan.ca




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer