article:4512159:article

La hausse du carburant dope les ventes de voitures économes aux États-Unis

Le numéro deux Ford se retrouve à un cheveu de GM, notamment grâce aux ventes de sa voiture compacte Focus.

Agrandir

Le numéro deux Ford se retrouve à un cheveu de GM, notamment grâce aux ventes de sa voiture compacte Focus.

Publicité

Publicité

| Agence France-Presse

Publié le 3 avril 2012 | Mise à jour le 17 avril 2012 à 17h01

New York - Les ventes automobiles ont progressé en mars aux États-Unis alors que l'économie montre des signes d'amélioration et que les prix du carburant incitent à acheter des voitures plus économes, d'après les chiffres publiés mardi par les constructeurs.

General Motors a annoncé mardi une hausse de 12% de ses ventes à 231 052 unités, moins qu'attendu par le site internet spécialisé Edmunds.com.

«La reprise économique et une gamme large de voitures et VUS économes en carburant tirent nos ventes depuis un an, mais leur impact combiné n'a jamais été aussi fort qu'en mars» a commenté Don Johnson, responsable des ventes de GM aux États-Unis, dans un communiqué.

Les voitures compactes ont enregistré la plus forte performance (+62%).

La principale marque du groupe, Chevrolet, a tiré les ventes du constructeur, à l'inverse de la marque de luxe Cadillac, qui continue à lester le groupe.

GM souligne aussi avoir écoulé 2289 Volt le mois dernier, «50% de plus qu'en décembre, qui était le meilleur mois» pour l'hybride depuis son lancement.

Ford n'a enregistré qu'une modeste progression de 5% de ses ventes à 223 418 unités le mois dernier, mais elles sont un peu meilleures que prévu par Edmunds.com. Le numéro deux se retrouve à un cheveu de GM.

Publicité

Les ventes de la marque principale du groupe, Ford, ont progressé de 5,1%, tirées par la voiture compacte Focus et «les meilleures ventes jamais enregistrées» par la berline Fusion. L'enseigne de luxe Lincoln, à la traîne ces dernières années, a affiché une progression de 3,6%.

«La hausse des prix de l'essence continue à entraîner une forte demande pour les véhicules économes en carburant de Ford», a remarqué Ken Czubay, directeur des ventes pour les États-Unis.

Les ventes de la voiture hybride Prius ont atteint leur sommet jamais enregistré aux États-Unis.

Les ventes de la voiture hybride Prius ont atteint leur sommet jamais enregistré aux États-Unis.

Photo: Lucy Nicholson, archives Reuters

Agrandir

Hausse appréciable chez Toyota et Nissan

Le japonais Toyota a lui enregistré une hausse de 15% de ses ventes aux États-Unis en mars, à 203 282 véhicules, un an après le tremblement de terre massif dans l'archipel nippon qui avait perturbé sa production. Il continue le rebond amorcé il y a quelques mois après deux «annus horribilis» en 2010 et 2011.

Les ventes de la division Toyota ont notamment progressé de près de 18% mais celle de l'enseigne de luxe Lexus se sont effritées (-3%).

Les ventes de la voiture hybride Prius sont notamment à leur sommet jamais enregistré aux États-Unis.

Le constructeur nippon se félicite de son «meilleur mois depuis avant la crise», si l'on ne tient pas compte de la prime à la casse qui avait dopé les ventes à l'été 2009 et s'attend à ce que «cette bonne dynamique continue pendant les mois qui viennent».

Nissan a fait état d'une hausse de 12,5% de ses ventes à 136 317 unités, «un mois record dans l'histoire de l'entreprise».

Le constructeur allemand Volkswagen, qui veut devenir un acteur important sur le marché américain et vise la première place mondiale, s'est pour sa part félicité d'un bond de 35% de ses ventes à 36 588 unités en mars, son meilleur score aux États-Unis «depuis 1973».

Propulsé par FordComparer des véhicules »

1 Ford - Mustang 2012: Bon jusqu'à la dernière goutte...

Ford - Mustang 2012: Bon jusqu'à la dernière goutte...

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (11)
  • @ gigger666
    j'ai appliqué le même calcul sur notre minivan de 2004, qui nous coute rien depuis plusieur année sauf le gaz. Malheureusement, elle ne durera pas longtemps comme tes TDI, c'est une chevy...
    elle fait une moyenne de 12 et 9 sur la route à 110. Pas pire pour une affaire remplis d'enfant et de bagage. C'est pas le moteur, c'est la transmission dans son cas.
    j'imagine que le 60 000km que tu parles des gens qui change au 3 ans...
  • désolé pour toutes les fautes...
  • ma première auto était une Escort 84 1.6L de 68hp manuel 4...inimaginable maintenant d'avoir un moteur peu puissant...pourtant, j'ai traversé le québec plusieurs fois et faire tout mes voyage de fin de semaine entre le cegep et la maison l'auto remplis remplis d'amis. Certain que je perdais de la vitesse dans les grande côtes...j'ai fais 240K avec...j'ai aussi apris la mécanique!
    Je faisais 3-rivières-québec aller/retour avec 15L en suivant les limites. Anyway je pense que ça pognait 130 max...entre 5 et 6L/100 mais c'est nom scientific..
    Les autos sont trop équiper pour rivaliser avec les anciennes petites. Trop de poids.
    Au début 90, les petites "sportive" abordable faisait le 0-100 en 8sec avec 130 chevaux et consommait peu.
    Maintenant, ça prend 220 chevaux pour les mêmes performance. Ridicule ce que le luxe peut ajouter de la lourdeur.
    Par contre, la char sont vraiment plus solide depuis 10 ans. Juste à faire "crash test" sur youtube avec le modèle de votre choix pour vous rassurez ou l'inverse!! C'est la première chose que je regarde depuis que j'ai des enfants.
  • Pour avoir eu une Pontiac Firefly, qui est l'équivalent de la Géo métro, j'dirais que la consommation s'approchait plus du 8l/100km tout en ayant une accélération totalement merdique contrairement à ce que dit le 2e intervenant. J'ai encore mes calepins ou je notais mon km et ma quantité d'essence achetée pour le prouver.
  • Ventes de:
    203,282 pour Toyota,
    138,317 pour Nissan,
    36,588 pour VW,
    Pour le "futur présumé #1 mondial", il y a des croûtes à manger pour y arriver en Amérique.
  • Le cartel auto-pétro sest arrangé doucement pour que les nouvelles petites voitures soient PLUS énergivores que les anciennes ex: Géo Métro 1995 = 4.3L/100km Renault5 1985 = 4L/100km...
    Venez pas me dire qu'en 25 ans, la technologie ne permettrait pas de faire beaucoup mieux.
    Les hybrides sont plus complexes, plus cher et ne font pas mieux qu' il y a 25 ans. Les électriques ne sont ni disponibles ni abordables, les jeunes (et les autres) sont coincés.
  • Ca fait plusieurs voitures auxquelles je fais dépasser les 15 ans, mais aucune n'a pu se rendre à 20 ans. Ce n'est pas la tôle mais tout le reste: tuyau, joint, ou caoutchouc. Les couts annuels commencent à monter trop après 15 ans, même si j'y mets beaucoup de temps personnel, que l'auto soit la plus cheap ou la plus chère. C'est dommage, mais l'appel de la nature devient trop fort. Le métal redevient oxyde et ça risque de briser de partout.
    Je suis d'accord avec Djoni, il faudra une autre couple d'années encore avant que des autos vraiment meilleures apparaissent. (genre plus petits moteurs)
  • Des voitures à la scrappe à 60 000 Km ? Tu me dira ou ...
  • Ben justement, notre bagnole agonise et il faudra la remplacer.
    Aucun véhicule économique vraiment intéressant du coté des Amerloques.
    Il ya l' allemande ou la japonaise chers à l'achat mais sur une durée de vie possible de 300 000 km rentable. Forcement à 1,485/litre ce matin, la pompe à fric est vorace.
    Toujours pas d'électrique digne de ce nom disponible immédiatement.
  • Voiture économe pour les nuls...Ces mêmes compagnies vous ont offerts des cochonneries ultra-énergivore aux performance très basses pendant 40 ans et maintenant tout le monde louange ces même compagnies...
    Étant donné que le monde aime entendre ce qu'il doit penser, au lieu de faire des calculs pour savoir ce qui est bon pour eux, même si ton bazou consomme 10L au 100 et ton nouveau bazou consommera 7L au 100, on s'entend qu'il faut en faire du millage pour rentabilisé 15000$ et + avec une différence de 3L au 100. Ça fait 600 litres pour 20 000km, ou 3000 litres pour 100 000km, ce qui est beaucoup plus que les citrons-mobiles parcoure maintenant car, la scrappe en deviendra propriétaire après un maigre 60 000km (nouvel tendance oblige).
    Donc, je continue de croire que mon Golf TDI 2000 qui fait 4.2L au 100km même avec ces 385 000km au compteur, ou que le Jetta TDI 2005 de 345 000km qui en fait environ 4.8L au 100km sont beaucoup plus rentable que de faire le gars cool qui s'endette pour de fausse raisons environnementales ou de fausses raisons économiques.
  • Tendance ou rattrapage? Lorsque l'économie stagne, on retarde l'achat d'un nouveau véhicule. Ca va prendre une autre année pour le savoir. Mais si cette tendance se maintient, il va y avoir moins d'incitatifs à la vente. Envoye, sois gentille, donne-moi une autre année, ma vieille auto!

Recherche

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer