| Commenter Commentaires (25)

Des camionnettes GM en aluminium en 2018?

GM pourrait tout comme Ford adopter l'aluminium pour... (Photo Gary Cameron, AP)

Agrandir

GM pourrait tout comme Ford adopter l'aluminium pour ses camionnettes afin d'abaisser leur consommation d'essence.

Photo Gary Cameron, AP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Denis Arcand
La Presse

General Motors a l'intention de construire une camionnette faite en grande partie d'aluminium, qui devrait être lancée à la fin de 2018. Ce véhicule, vraisemblablement successeur du Chevrolet Silverado et du GMC Sierra actuel, serait une réponse au concurrent Ford et à son F-150 à carrosserie tout aluminium prévu pour la fin de 2014.

Pour GM, il s'agit d'un changement de stratégie devant les nouvelles normes de consommation d'essence américaines. Le no 1 américain de l'auto va bientôt lancer des camionnettes plus petites et moins assoiffées que les gros Silverado et Sierra. Par ailleurs, GM semblait jusqu'à présent disposé à suivre l'industrie sidérurgique américaine, qui offre des alliages d'acier plus légers que ceux utilisés actuellement dans la construction automobile.

GM semble reconnaître que Ford a raison en misant sur une carrosserie tout aluminium pour le F-150. Cette approche permettra de soustraire 320 kg au poids d'un F-150, affirme Ford, qui a l'intention d'utiliser des moteurs plus petits et moins énergivores, y compris un petit V6 EcoBoost de 2,7 L.

La conversion de GM à l'aluminium a été dévoilée de façon oblique. Des sources de l'industrie de l'aluminium ont dit au Wall Street Journal que GM vient d'exercer des clauses optionnelles de ses contrats avec les producteurs d'aluminium Alcoa et Novelis. Ces deux sociétés se préparent actuellement à augmenter leurs livraisons d'aluminium en feuille à GM.

Une source de GM a indiqué au Wall Street Journal que le constructeur avait examiné dès 2008 la possibilité de convertir ses grosses camionnettes à l'aluminium, mais que la crise financière et la faillite de 2009 avaient forcé l'abandon de ce projet. Même si c'est vrai, il est clair que GM ne croit pas à l'aluminium autant que Ford.

La méthode de production envisagée par GM semble assez différente de celle adoptée par Ford, rapporte le Wall Street Journal. Alors que Ford a investi des centaines de millions de dollars pour doter ses usines de camionnettes de machines à riveter, GM mise sur des méthodes brevetées de soudure de l'aluminium. Ces techniques sont déjà utilisées à petite échelle sur certaines chaînes de montage GM. Par exemple, les carrosseries de Corvette Stingray, les capots de certaines Cadillac CTS-V et les portes arrière de gros VUS Tahoe et Yukon sont assemblés de cette façon.

La décision de GM confirme que la conversion du F-150 à l'aluminium est une première, mais certainement pas la dernière. Elle annonce un bouleversement de l'industrie automobile que les producteurs d'aluminium, très présents au Québec, attendent depuis des années.

Publicité

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer