| Commenter Commentaires (4)

Nissan et Daimler développeront et produiront ensemble des compactes

Les présidents de l'alliance Nissan-Renault et de Daimler,... (Photo archives AP)

Agrandir

Les présidents de l'alliance Nissan-Renault et de Daimler, Carlos Ghosn et Dieter Zetsche.

Photo archives AP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Agence France-Presse
Paris

Renault-Nissan et Daimler vont développer et produire ensemble une nouvelle génération de véhicules compacts à Aguas Calientes au Mexique, ont annoncé vendredi les PDG des deux groupes automobiles.

Ensemble, ils investiront 1 milliard d'euros, créeront quelque 5700 emplois et auront à Aguas Calientes une capacité de production supplémentaire de 300 000 véhicules par an, a précisé le PDG de Daimler Dieter Zetsche dans une conférence conjointe via internet avec son collègue Carlos Ghosn.

La construction de cette usine qui produira de futurs modèles de Mercedes-Benz et d'Infiniti, la gamme de luxe de Nissan, commencera en 2016. Les premiers nouveaux modèles d'Infiniti sortiront des chaînes d'assemblage en 2017, les nouvelles Mercedes-Benz en 2018. M. Zetsche s'est refusé à dévoiler le type de véhicules compacts qui seraient produits d'ici là.

Mais la coopération ne s'arrêtera pas là, a poursuivi le patron de Renault-Nissan. «Infiniti et Mercedes-Benz produiront les véhicules développés conjointement dans des usines séparées sur trois continents», a-t-il annoncé.

Les deux partenaires ont choisi le Mexique parce que «la zone nord-américaine de libre-échange (Mexique, É.-U., Canada) constitue déjà le plus gros marché pour Mercedes-Benz comme pour Infiniti et nous tablons sur une nouvelle croissance de la demande pour les véhicules compacts» dans cette zone, a expliqué Dieter Zetsche.

Le patron de l'usine d'assemblage sera choisi par Nissan, le directeur financier et le directeur de la qualité seront nommés par Daimler, a précisé M. Ghosn.

«C'est notre plus important projet commun à ce jour, nous franchissons encore un palier dans notre partenariat», a souligné M. Zetsche.

Publicité

Les deux dirigeants ont cependant souligné qu'ils voulaient garder des marques bien distinctes, et ne voyaient donc pas d'intérêt à fusionner. Pas plus que Renault et Nissan n'ont voulu fusionner et brouiller leurs images de marque respectives, a rappelé M. Ghosn.

Le partenariat entre Daimler et Renault-Nissan, entamé en avril 2010, s'est rapidement étendu et comprend désormais une dizaine de projets, parmi lesquels le codéveloppement des modèles Smart et Twingo. Le nouveau projet permettra de réduire les coûts de développement, de production et d'approvisionnement, d'après les deux dirigeants.

Nissan s'est implanté au Mexique en 1992, d'abord à Cuernavaca puis à Aguas Calientes. La future chaîne d'assemblage portera la capacité de production totale de Nissan au Mexique à 1,1 million de véhicules par an d'ici 2020, selon M. Ghosn.

Le patron de Renault-Nissan a déclaré que la production au Mexique de modèles de la marque au losange n'était toujours pas au programme, mais que le projet serait sans doute réexaminé à l'avenir. Daimler, en revanche, s'implante pour la première fois au sud du Rio grande.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer