article:4468058:article

Vente de Saab: les discussions se poursuivent

Saab a répété ces derniers mois qu’il cherchait des coopérations avec d’autres constructeurs, notamment haut de gamme.

Agrandir

Saab a répété ces derniers mois qu’il cherchait des coopérations avec d’autres constructeurs, notamment haut de gamme.

Photo: AFP

Publicité

Publicité

| Agence France-Presse

Publié le 15 novembre 2011 | Mise à jour le 15 novembre 2011 à 10h27

Stockholm - Les négociations sur la vente de Saab à des groupes chinois se poursuivent malgré l'expiration du délai de validité de l'accord de vente, pour tenter de trouver une solution à l'opposition de General Motors, propriétaire de brevets technologiques, a-t-on appris auprès de Saab.

«Les négociations se poursuivent entre Swedish Automobile (propriétaire néerlandais de Saab, ndlr) et nos partenaires chinois Pang Da et Youngman. Elles ont pour objectif de proposer une structure que chacun puisse accepter» et notamment General Motors (GM), a déclaré à l'AFP la porte-parole de Saab Gunilla Gustavs.

L'accord de GM, ancien propriétaire de Saab, est «un élément critique dans la mesure où il détient les licences technologiques» des modèles 9-3 et 9-5 qui constituent la gamme actuelle de Saab, a-t-elle ajouté.

«Nous avons besoin de leur accord si nous voulons continuer notre production et pas seulement attendre de nouveaux modèles», a encore dit Mme Gustavs.

Publicité

Swedish Automobile (ex-Spyker) avait annoncé le 28 octobre que le distributeur Pang Da et le constructeur Youngman allaient racheter la totalité de Saab Automobile pour 100 millions d'euros, ce à quoi GM s'est opposé pour protéger ses brevets.

Les conditions de la transaction étaient officiellement valables jusqu'à ce mardi, mais comme cette date butoir avait été fixée par les parties elles-mêmes, son expiration «n'aura pas de grand effet pratique» tant que les parties sont d'accord pour poursuivre les discussions, selon Mme Gustavs.

En revanche, l'administrateur chargé par la justice suédoise de suivre la procédure de réorganisation volontaire de Saab, pour sauver le constructeur de la faillite, doit en présenter un plan aux créditeurs le 22 novembre. Ce plan de restructuration prendra en compte les intentions de Pang Da, Swan et GM, a ajouté la porte-parole.

«La proposition qui sera présentée aux créditeurs devra être suffisamment concrète pour qu'ils puissent se décider» à l'accepter ou non, a-t-elle précisé sans pouvoir en prédire le contenu.

Le projet de reprise de Saab par Youngman et Pang Da est considéré comme le plan de la dernière chance pour le constructeur suédois qui emploie 3700 personnes mais ne paie plus ses fournisseurs depuis de nombreux mois et a dû interrompre totalement sa production en juin.

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer