Saab renaît sur le marché chinois par l'électrique

Saab a fait faillite il y a près... (PHOTO JONATHAN NACKSTRAND, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Saab a fait faillite il y a près de deux ans et a été brièvement reprise par l'entreprise automobile néerlandaise Spyker qui a été impliquée dans une bataille judiciaire avec l'ancien propriétaire de Saab, General Motors (GM).

PHOTO JONATHAN NACKSTRAND, ARCHIVES AFP

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Tom Sullivan
Agence France-Presse
STOCKHOLM

La compagnie automobile Saab relancera lundi sa production en Suède, deux ans après que la filiale de General Mortors (GM) ne dépose son bilan, a annoncé vendredi son nouveau propriétaire.

«Les premières voitures sortiront lundi», a indiqué à l'AFP Mikael Oestlund, un porte-parole du propriétaire de la nouvelle compagnie, National Electric Vehicle Sweden (NEVS).

Au moment de son dépôt de bilan en décembre 2011, Saab construisait une nouvelle version de sa 9-3 berline, mais a été obligé de l'arrêter à cause d'un manque de financement.

La compagnie à capitaux chinois NEVS qui a repris financièrement Saab en août 2012 a repris la production de la berline.

«C'est très semblable, vous ne pouvez changer ou améliorer beaucoup en un an. Nous avons acheté les actifs en août de l'année dernière», a ajouté M. Oestlund.

«Notre objectif a été de renforcer la coopération et de travailler avec nos 400 fournisseurs et nous assurer que les équipements fonctionnaient».

La compagnie a l'ambition de lancer une version électrique de la berline en 2014, destinée en premier au marché chinois.

Publicité

«Nous produirons le châssis à Trollhättan en Suède et monterons les batteries en Chine», a précisé M Oestund.

Saab a fait faillite il y a près de deux ans et a été brièvement reprise par l'entreprise automobile néerlandaise Spyker qui a été impliquée dans une bataille judiciaire avec l'ancien propriétaire de Saab, General Motors (GM).

NEVS prévoit d'adapter la chaîne de montage de la Phoenix de Saab en remplaçant 20% des pièces provenant de GM pour construire une chaîne de montage adaptée aux véhicules électriques».

Oestlund a indiqué qu'au début la production sera faible, mais sans donner plus de précisions.

«Nous ne ferons pas de promesses sur nos prévisions (...) nous allons commencer la production lentement et nous adapterons notre augmentation à la demande».

National Electric Vehicle Sweden (NEVS) est détenue à 78% par National Modern Energy Holdings basée à Hong Kong et la ville chinoise de Qingdao qui détient 22%.

Partager

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer