article:4682145:article

Scion : Toyota lâche du lest aux États-Unis

Scion a de la difficulté à séduire le public cible.

Agrandir

Scion a de la difficulté à séduire le public cible.

Photo fournie par Toyota

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Sébastien Templier | La Presse

Publié le 22 août 2013 | Mise à jour le 22 août 2013 à 09h11

Lancée il y a déjà 10 ans aux États-Unis, la marque Scion va réduire sa voilure chez nos voisins du sud. Face à l'essoufflement de sa division « jeunesse », le Groupe Toyota permet à ses concessionnaires de fermer leurs points de vente.

L'autorisation de se départir de cette gamme a été donnée lors du dernier congrès des concessionnaires américains du constructeur japonais. Ces derniers se sont faire dire ce mois-ci que « Scion n'est peut-être pas pour tout le monde, il n'y a pas assez de ventes », a révélé lundi Automotive News.

« Si vous ne voulez pas de Scion, si cela ne marche pas pour vous, il n'y a pas de problème à ce que vous vouliez vous éloigner de la marque. » Tel est le message que les dirigeants de Toyota ont fait passer aux concessionnaires, selon un de ces derniers qui a assisté au congrès et cité par l'hebdomadaire.

Un peu plus de 80% des concessionnaires américains Toyota vendent des véhicules Scion. Lors de son lancement en 2003, cette nouvelle marque - qui visait une clientèle de moins de 30 ans - a rapidement séduit les consommateurs et les concessionnaires. Les modèles xB et tC ont été très populaires. Trois ans plus tard, les ventes annuelles ont même atteint un sommet de 173 034 exemplaires. Mais celles-ci ont par la suite progressivement décliné. Le constructeur japonais n'a pas enrichi la gamme devenue vieillissante au sud de la frontière. Et le succès relatif de la sportive FR-S n'a pas inversé la tendance. Sans compter que la mini iQ n'a pas pu faire la différence. Conséquence, Scion a aujourd'hui trop de points de vente chez nos voisins. 

À ceux qui souhaitent conserver cette marque, la promesse de nouveaux modèles a semble-t-il été faite. 

Une version décapotable du modèle sport FR-S existe déjà à l'état de prototype avancé. Et elle est susceptible de voir le jour, quand bien même Subaru devra sans doute donner son aval puisque le FR-S et le BRZ ne font qu'un.

L'autre promesse pourrait être incarnée dans « un multisegment sous-compact », plus petit qu'un RAV4 et qui viendrait concurrencer le futur multisegment de Honda.

Publicité

Le vice-président principal de Toyota USA, Robert Carter, s'est contenté de dire lundi que le feu vert au FR-S décapotable n'a pas été donné et que ce lancement est à l'étude.

Au Canada, la situation n'est pas rose non plus pour la jeune marque de Toyota. Le géant japonais n'y a lancé qu'à l'automne 2010 ses trois modèles Scion. Trop peu, trop tard. Après une année 2011 conclue sur un bilan de 4712 voitures vendues, Scion n'a écoulé ses trois premiers modèles qu'à 3268 exemplaires en 2012. Cette année-là, les arrivées sur le marché des modèles iQ et FR-S ont été l'arbre qui cache la forêt. Ils ont gonflé les ventes de la marque de 2515 véhicules. Les ventes de cette année confirment la tendance : on observe une baisse de 7,4% de l'ensemble de la gamme, par rapport aux sept premiers mois de 2012.

Les concessionnaires canadiens vont-ils bientôt recevoir le même message que leurs confrères américains ? La responsable des communications de Toyota Canada, Sandy di Felice, n'a pas voulu faire de déclaration à ce sujet, mais a indiqué à La Presse que le No 1 mondial de l'automobile ne laisse pas aller sa filiale Scion et que « Toyota est fermement engagé envers Scion ».

NDLR : Cet article a été modifié le 31 août pour préciser la situation canadienne de Scion.

Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Commentaires (18)
  • @Omni-Tag : ce que vous décrivez avec une Camry V6 est un effet de couple mal maîtrisé. C'est un défaut de bien des tractions et très difficile à mitiger. Toyota a tenté une solution en jouant dans la géométrie du train avant durant les années '80 mais la solution apportait peu et la compagnie s'est fié aux progrès des pneumatiques et de l'électronique. Sauf que la puissance des moteurs a encore monté.
    Il existe 3 solutions réalistes pour les tractions et l'effet de couple :
    1.- Adopter une suspension à double leviers triangulés. Ça coûte cher à produire et réparer et ça demande une cloison pare-feu plus costaude pour éviter que le levier supérieur pénètre dans l'habitacle en cas de collision.
    2.- La solution RevoKnucle, utilisée sur par Ford sur ses tractions puissantes. Ça demande une plateforme adaptée. http://en.wikipedia.org/wiki/RevoKnuckle
    3,- La solution HiperStrut, très efficace et facile à implanter. Problème, c'est qu'elle est lourde.
    http://www.caranddriver.com/features/ford-revoknuckle-and-gm-hiper-strut-explained-tech-dept
  • @ omni-tag
    J'ai eu moi-même 4 Toyota, soit Tercel DX 1990, Matrix 2005, Yaris RS 2008, Matrix XR (2,4) 2010. Et j'ai conduit beaucoup de modèle Toyota, y compris des Supra Turbo et MR2 Supercharged. Je crois que je connais assez bien les Toyota. Oui il y a des modèles surprenants, comme par exemple les RAV4 V6 Sport. Mais ce n'est pas la norme actuellement chez Toyota, même si c'est mieux que voilà quelques années. ;-)
  • @ François_qc,
    Et si on poussait votre lumineux raisonnement un cran plus loin : Pourquoi sont-ils les #1 ?
    C'est pas plutôt les chroniqueurs automobiles qui beurrent séculairement très épais en matière de platitude au volant concernant les Toyota ?
    Je suis loin d'avoir l'âge d'un crouton. J'ai essayé plusieurs model de la marque. Et il y en a pour tous les goûts, et, oh blasphème, plusieurs model sont très agréables à conduire, dans certains cas même, carrément excitants.
    Et je ne fais pas seulement référence à la ToyoBaru, avez vous conduite une Camry V6 récemment ? Quand on écrase le champignon, les presque 300 chevaux se déchainent avec presque autant de torque procurant une accélération enragée qui laisse complètement pantois... Tenez bien le volant et réactivez l'anti-patinage ! Et croyez-le ou non, la tenue de route est à l'avenant (si on opte pour les bons pneus) et le moteur est d'une douceur monacale même lorsqu'il frise les 6000 tours.
    Rien à voir avec une Malibu... Mais la Malibu, elle, est dans les bonne grâces des chroniqueurs auto. Elles est parfaite, agréable à conduire, puissante, fiable, robuste, confortable, d'une excellente tenue de route et bla bla bla... La boule Chiite habituelle des chroniqueurs automobile Québécois.
  • @ felixc
    Questionnement très intéressant que tu fais. Effectivement tout le monde (chroniqueurs et amateurs de conduite) que les Toyota sont plate et sans personnalité et pourtant, ils sont no 1 mondiale, ils en vendent des tonnes ! Y en a plein sur le chemin. Ils ont un créneau qui rapporte. Beaucoup de gens ne veulent qu'un moyen de transport fiable et confortable pour aller du point A au point B, sans plus.
  • C'est pas évident d'être le président de Toyota. Il doit se demander si les ventes de Toyota sont dues à la fiabilité, ou aussi à leur conduite sans personnalité. Les Toyota sport de jadis avaient quand même de la personnalité. Il lance une division Scion pour exploiter le créneau, mais ça fait patate. Mmmmh les gens n'en veulent pas... que faire? S'il rend ses Toyotas plus incisives, il deiviendra comme Honda ou Mazda; va-t-il perdre sa base actuelle de clients qui aime la personnalité effacée des Toyotas actuelles? C'est pas drôle être le patron.
  • @omni-tag : on est d'accord (sauf pour la tC : bien, mais pas exceptionnelle : ça reste une traction).
    La xB a sa place sur nos routes. La population vieilli et il faut des produits adaptés aux personnes à mobilité réduite. Même si on n'aime pas le format, vieillir est une maladie commune à tout ce qui vit et quand on aura de la difficulté à s'asseoir, on sera tous content que des boîtes existent. Même si c'est laid.
  • Je suis d'accord avec la majorité, Scion devrait disparaître, en fait n'aurait pas dû exister et je ferais exactement ce que propose patrice_gagnon.
    .
    @ simon_c
    Il il avait la Yaris TS en France, elle avait un moteur 1,8 si ma mémoire est bonne, plus puissante elle était amusante à conduire.
  • @ patrice_gagnon,
    100% avec toi mec ! C'est indubitablement LA solution.
    @ suba,
    Quand on parle de "chauffer" un "char" c'est qu'on est déjà plus tout jeune. Moi j'ai piloté la tc sur une portion inhabitée d'une route des Laurentides et wow : Je ne vois vraiment pas quel bricolage de GM ou quel produit de Ford peut rivaliser avec ce petit coupé enjoué.
  • Toyota devrait sortir une camry éditon Nascar, une camry normale, mais avec un gros V8 de 900HP...
  • Quand je vois des xD ou xB, ce qui est rare, ce sont toujours des personnes de plus de 60 ans au volant! Non, ils ne mettent pas d'accessoires sur leurs Scions!
  • J'ai loué une Scion une fois. Je m'attendais à une automobile nerveuse et agréable à conduire. Elle était plus ennuyante qu'une Corolla. Je suis retourné l'échanger pour une Fiesta, ça c'est une auto jeune et amusante à chauffer.
  • Je ne suis pas d'accord avec les commentaires précédents. Scion a sa place et est capable d'attirer une clientèle différente. Toyota a une réputation de qualité et de fiabilité, mais ses produits ne sont pas les plus excitant! Celui qui achète une voiture Scion sait qu'il obtient une voiture de la même qualité que Toyota, avec un branding plus sexy!
    .
    Le problème de Scion, c'est que c'est un marché de niche. Pensez-y : les jeunes hommes de moins de 30 ans, c'est déjà limité. Ajoutez à cela que cette clientèle n'est pas la plus aisée (et qu'elle se tourne généralement vers l'usagé). Vous voilà avec un marché assez petit.
    .
    Donc oui Scion a un avenir, mais un showroom dans 80% des concessionnaires Toyota c'est peut-être un peu trop.
  • Ma solution a la dissolution de Scion .
    Qu ils flushenf la Xb Xd, anyway la mode des boite a savon est depasse depuis belle lurette, Qu'ils rebatisent la FRS en GT86 avec un logo Toyota, Qu'ils rebaptisent la Tc en Celica avec un logo Toyota et fasse dememe avec la IQ. Et voila, Scion est flusher et l'image de Toyota vient de rajeunir de 30 ans.
  • C'est vrai, la Toyota Corolla ... quel changement depuis vingt ans ... .
    ,
    C'est heureux que Toyota a finalement décidé en 2014 d'innover la Corolla ... quelle dépense d'investissement. Les acheteurs conservateurs du modèle vont en perdre leurs japonais ...
    ,
    Scion, Ion, Li-ion ... et quoi encore ...
    -
    On n'est plus dans le monde de l'Automobile comme dans le bon vieux temps ... mais dans la Jungle des Chars en Show de Variété ... quel CanCan !
    ;-)
  • D'accord avec simon_c la FR-s aurait une bien meilleure image en tant que Toyota GT-86 lointaine descendance des Corolla GTS du milieu des années '80...Et la marque Scion n'existes qu'ici en Amérique.Alors...
  • A tort ou a raison les mythes dans l'industrie automobile ont la vie dur. Il y a aussi un dicton dans cette industrie : tu peux vendre une auto de jeune à un vieux mais jamais tu vendras une auto de vieux à un jeune.
    Toyota traine depuis des années la réputation d'offrir des autos de vieux. Ils ne s'aident pas en misant seulement sur la fiabilité dans leurs pub, pas trop excitant comparé à d'autres manufacturiers plus vroom vroom. Ils ont déjà fait les 2 pourtant, fiabilité et l'image de performance avec la Celica, MR2 ou Supra.
  • Scion n'aurais jamais dû être créée.
    C'est une erreur de marketing. La iQ , la tC et la FR-S auraient dû être des Toyota quelque chose, Toyota Celica et Toyota GT86.
    La xB n'est pas une voiture qui séduit les jeunes acheteurs. C'est une bagnole qui attire les vieux qui ont de la difficulté à se glisser dans les voitures plus près du sol. La xD se fait bouffer par la Toyota Yaris. Toyota aurait mieux fait de créer une version plus puissante de la Yaris au lieu de faire la xD.
    Ça aurait rajeuni l'image de Toyota et ajouté une impression de sportivité à toute la gamme.
    Toyota a fait la même erreur que GM, qui a conservé trop longtemps trop de marques.
    Même chose pour ses camions : les camions Hino devraient avoir un beau gros sigle Toyota. Ça donnerait une image de sérieux et de travail à tous les camions Toyota, surtout pour la Tundra.
  • Toyota devrait simplement prendre les quelques modèles de Scion qui se vendent et les renommer à la bannière Toyota (j'ai toujours vu la FR-S comme étant une Celica de toute façon).
    Aussi des noms de modèle, pas des codes de lettres...

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer