Spécial Neige - les berlines 4X4 qui résistent encore aux VUS : Subaru Legacy

La réputation des Subaru s'est faite dans la... (Photo : saisie d'écran YouTube)

Agrandir

La réputation des Subaru s'est faite dans la neige.

Photo : saisie d'écran YouTube

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

Éric LeFrançois

collaboration spéciale

La Presse

Devant la déferlante utilitaire, quelques berlines à rouage intégral opposent une certaine résistance. Mais pour combien de temps encore ?
Nous poursuivons notre revue de ce segment avec une voiture appartenant à une famille de voitures dont la réputation s'est faite dans la neige.

Photo : saisie d'écran YouTube... - image 1.0

Agrandir

Photo : saisie d'écran YouTube

C'est bien connu, la Legacy compte sur sa robustesse plutôt que sur l'élégance de ses lignes pour sortir de l'anonymat. Complètement rénovée il y a deux ans, la Legacy n'a plus de complexes par rapport aux intermédiaires les plus spacieuses de l'heure. Plus aéré, l'habitacle dispose de baquets confortables à l'avant et d'une banquette qui manque un peu de moelleux, à l'arrière.

La présentation est soignée, à l'image des autres produits de la marque ; la qualité prête toutefois flanc à la critique, et ne peut conséquemment être qualifiée d'élégante, encore moins d'originale. La colonne de direction qui s'incline sur deux axes permet de trouver aisément une position de conduite agréable, et les principales commandes se trouvent exactement là où elles sont censées être (à l'exception du petit bloc où loge notamment le frein d'urgence électronique, qui fait désordre).

L'auto-Québec

Depuis plus de 40 ans déjà que Subaru parvient à convaincre sportifs et montagnards québécois des vertus des quatre roues motrices. Toutefois, à cause de leur rouage intégral, les produits Subaru font moins bonne figure que la concurrence au palmarès des économies de carburant. Soucieux de chasser cette perception (pourtant bien réelle) de nos esprits, le constructeur a beaucoup retravaillé ses mécaniques (le 2,5 litres, surtout) et joint une transmission à variation continue (CVT).

Cette transmission fait appel à une chaîne articulée dont la robustesse ne soulève aucune inquiétude quant à sa longévité. C'est grâce à elle et à quelques aménagements réalisés par les motoristes que la Legacy réussit des consommations aussi intéressantes. Mais cette excellente performance est anéantie dès que le quatre-cylindres à plat est associée à la boîte manuelle offerte sur le modèle de base. Un mal pour un bien, puisque le guidage toujours aussi imprécis de la manuelle nous fait préférer l'automatique au rendement fort étonnant.

Cela dit, le quatre-cylindres de 2,5 litres demeure aussi peu expressif et peu empressé à monter dans les tours. En revanche, son rendement est sans histoire. Sur la route, la Legacy ne transmet pas beaucoup d'émotions, là non plus. Ses éléments suspenseurs font la part un peu plus belle au confort qu'à la tenue de route, même si les ressorts nous ont semblé un peu rigides en détente.

Agréable et correctement assistée, la direction nous fait bénéficier d'un diamètre de braquage particulièrement court, ce qui la rend agréable à garer.

Trois fleurs, trois tomates

On aime

Boîte CVT agréable

Places arrière accueillantes

Sécurité et agrément de la transmission intégrale

On aime moins

Lignes banales

Comportement placide

Habitacle peu valorisant

La Subaru Legacy en bref

Fourchette de prix : de 23 495 $ à 35 295 $

Rouage intégral : de série

Consommation : 9,4 L/100 km

Pour en savoir plus : www.subaru.ca




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2016

Jeep - Cherokee 2016

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer