Anheuser Busch lève son verre au camion électrique Tesla

Le Tesla Semi.... (Photo Tesla)

Agrandir

Le Tesla Semi.

Photo Tesla

Publicité

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Publicité

La Presse

La multinationale de la bière Anheuser-Busch veut acheter 40 camions tout électriques Tesla Semi.

Le conglomérat issu de la fusion du belge Interbrew, du brésilien AmBev et de l'américain Anheuser-Busch croit que les camions de Tesla pourraient l'aider à atteindre son objectif de réduire ses émissions de carbone de 30 % d'ici 2025. Selon l'entreprise, cette réduction serait l'équivalent de retirer 500 000 voitures des routes chaque année.

Tesla a dévoilé le camion en novembre dernier et quelques grandes entreprises en ont déjà commandé pour leurs flottes. Pepsi en veut 100; Loblaw, 25;  Sysco, 50; Walmart, 15, dont 10 pour le Canada, et plusieurs autres ont fait des annonces semblables, dont le transporteur québécois Fuel, qui en veut quatre.

Livrés en 2019. Ou plus tard, c'est selon...

Le patron de Tesla Motors, Elon Musk, a déclaré que les premiers Semi seraient livrés fin 2019. C'est long, d'autant plus que Tesla a jusqu'à présent livré ses voitures avec d'importants retards.

D'autres entreprises, comme UPS, ne sont pas prêts à attendre et ont déjà commandé chez Daimler des camions électriques de livraison urbaine. Daimler promet aussi un camion Classe 8 (lourd) interurbain et a une expertise et une infrastructure de production bien établie.

Quand même, Tesla affirme qu'à une vitesse de 100 km/h, le semi-remorque possède une autonomie pouvant atteindre 800 km sur une seule charge et avec un chargement maximal.

Branché à l'un des nouveaux « mégachargeurs » à énergie solaire de Tesla, le camion peut récupérer une autonomie de 640 km en seulement 30 minutes. Il peut passer de 0 à 100 km/h en 5 secondes, ou en 20 secondes avec une remorque, ce qu'aucun chauffeur ne fera jamais en conditions réelles d'exploitation sans se faire congédier sur le champ en rentrant au garage (presque tous les camions de grandes flottes sont munis de GPS et d'accéléromètres et les chauffeurs sont tenus de respecter des normes de sécurité et d'économie d'énergie).

Les camions seront équipés du système semi-autonome Autopilot amélioré de Tesla, ce qui offrira une capacité de conduite autonome partielle sur l'autoroute. L'an dernier, un camion autonome Otto (maintenant une filiale d'Uber) a parcouru 212 km au Colorado pour livrer 51 744 canettes de bière Budweiser, une filiale d' Anheuser-Busch.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2018

Jeep - Cherokee 2018

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

image title
Fermer
image title
Fermer